Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 195 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Fontaine
    Fontaine Monthureux-sur-Saône - place de la République - en ville
    Historique :
    est ajoutée pour alimenter les fontaines publiques, fournie par Charles Louis Zeller d’Ollwiller pour La fontaine circulaire de la place de la République à Monthureux-sur-Saone a probablement été établie vers 1837, au moment de l'établissement d’une conduite d’eau en fonte destinée à alimenter les , entrepreneur à Monthureux-sur-Saône pour 19450frcs. Celle-ci permet la réunion des eaux de la source de la Deuille et de la source Gaulard. En 1856, une file de tuyaux en terre cuite depuis la source de Bouverot 9624frcs. Ces conduites et les fontaines sont dessinées sur un plan de la ville en 1861, réalisé par l’ingénieur en chef des ponts et chaussées. (sources : AD88 - 2O322/10)
    Description :
    mascarons en fonte à mufle de lion. Au-dessus, deux vasques sont séparées par un pilier et couronnées d'un vase et d'un jet d'eau. L'eau s'écoule ensuite des vasques par de multiples petits mascarons à mufle de La fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, est composée d'un bassin un seau à remplir. Au centre, un dé soutient la colonne d’alimentation avec deux jets ornés de lion feuillagé ou à fleur, en fonte. Des bornes de pierre reliées par une chaine délimitent l'espace autour. Une fontaine similaire a été établie à Bazegney.
    Auteur :
    [fabricant] fabrique Zeller et Cie à Ollwiller
    Illustration :
    Alimentation en eau de Monthureux-sur-Saône, plan des conduites et fontaines, réalisé en 1861 par l’ingénieur en chef des ponts et chaussées (AD88 - 2O322/10). IVR41_20168834663NUC2A Fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, carte postale du début du 20e siècle Fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, vue d'ensemble depuis le sud Fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, vue d'ensemble depuis l'ouest Fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, vue de détail du bassin Fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, vue de détail d'un mascaron sur la Fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, vue de détail d'un mascaron sur la Fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, vue de détail d'un mascaron sur la
  • Fontaine des Capucins
    Fontaine des Capucins Remiremont - rue Charles de Gaulle - en ville
    Historique :
    Charles Perron, architecte, par Constant Zeller, fabricant de tuyaux en céramique à Ollwiller (Alsace , géomètre et architecte à Remiremont, le 15 juin 1822). En 1876, la conduite d'alimentation de la fontaine La fontaine des Capucins fait partie d'un ensemble de mobilier urbain mis en place à Remiremont située au sud-est, et qui approvisionnait plusieurs fontaines entre le ruisseau du Fouchat et la fontaine des Capucins. (cf. Carte géométrique des terrains et de la route qui sont traversés par les différentes files de corps provenant de la fontaine des Capucins située à Remiremont. dressé par Daval
    Référence documentaire :
    provenant de la fontaine des Capucins située à Remiremont Carte géométrique des terreins et de la route qui soussigné, géomètre et architecte, Daval à Remiremont, le 15 juin 1822". conservé à la Bibliothèque Carte géométrique des terrains et de la route qui sont traversés par les différentes files de corps sont traversés par les différentes files de corps provenant de la fontaine des Capucins située à Remiremont... Echelle de trois cents mètres [=Om. 120 ; 1 : 2 500 ]. Fait et levé sur les lieux par le nationale de France, département Cartes et plans, GE D-14503. Consulté en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark
    Description :
    centre, la colonne d'alimentation en grès est de section carrée et possède un jet d'eau, ornée d'un mascaron à mufle de lion en fonte. Les deux barres de fer placées sous le jet pour y poser un seau à
    Auteur :
    [fabricant] fabrique Zeller et Cie à Ollwiller
    Illustration :
    Fontaine des Capucins à Remiremont, vue d'ensemble de face. IVR41_20168834944NUC2A Fontaine des Capucins à Remiremont, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20168834945NUC2A Fontaine des Capucins à Remiremont, vue d'ensemble de l'arrière IVR41_20168834946NUC2A Fontaine des Capucins à Remiremont, vue de détail du mascaron IVR41_20168834947NUC2A
  • Ferme, fabrique de charrues n°42
    Ferme, fabrique de charrues n°42 Vrécourt - 14 rue Fourneaux (des) - en village - Cadastre : 2014 ZW 169
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    jour rectangulaire donnant dans la cuisine certainement au-dessus de la pierre à eau, volets en
    Historique :
    marteau y est installé et une fabrique de charrues, des socs et du petit matériel agricole. Le bâtiment
    Précision dénomination :
    fabrique de charrues
    Représentations :
    / SACREMENT DE L'AUTEL", "1677" et "DR", au centre une croix est entourée de 2 étoiles à 8 branches, d'un écu à 3 fleurs de lys et d'un écu avec sautoir (croix en). L'encadrement de la porte piétonne est mouluré et surmonté d'une corniche. Le linteau est orné d'une agrafe portant une feuille. La porte piétonne à panneaux de bois ornés de motif floraux est garnie d'une grille de fonte. Chaque niveau est séparé par un bandeau en pierre de taille, et la toiture est
    Description :
    La ferme et fabrique de charrue n°42 est implantée parallèlement à la rue, à la sortie sud du bourg de gauche est en largeur avec la cuisine et le poêle prend le jour sur la rue. La cuisine a conservé ouvertures sont en pierre de taille et à linteau droit. La porte charretière est à linteau segmentaire . L'atelier de fabrique de charrues a été construit accolé à droite, avec plusieurs reprises de matériaux . Isolée, elle est composée de 4 travées : un logis de part et d'autre de la grange et un atelier. Le logis sa pierre à eau éclairée par un petit jour rectangulaire, la taque (datée 1677) de la cheminée a été déplacée à l'extérieur, sur l'usoir. Le logis de droite est composé d'une seule pièce. A l'étage des chambres ont été aménagées et des jours rectangulaires éclairent les combles. Les encadrements des se situe à l'arrière des logis. Un puits se trouve devant la cuisine sur l'usoir.
    Étages :
    comble à surcroît
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Ferme, fabrique de charrues n°42
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    ferme 19e siècle avec double logis (?) et moulin à l'arrière et atelier de fabrique de charrues accolé à droite. puits devant la cuisine sur l'usoir.
    Illustration :
    Ferme, vue de la facade antérieure de la fabrique de charrues, vue d'ensemble de face
    Couvertures :
    toit à deux pans demi-croupe
  • ampoule à huile des malades et boîte
    ampoule à huile des malades et boîte Battigny - rue de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil général de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    insculpés sur la croix sommitale, sur la panse et sur le couvercle; transcription : OI, gravée sur la panse de l'ampoule et sur la boîte
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse de Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    du 20e siècle par l'orfèvre Louis Gille et Cie dont le poinçon fut insculpé à Lyon le 11 juillet 1889 L'ampoule à huiles des malades avec sa boite, a été réalisée entre la fin du 19e siècle et le début et biffé en 1927.
    Dénominations :
    ampoule à huile des malades
    Description :
    Ampoule à huile des malades avec boîte en bois. L'ampoule est en argent. Le corps cylindrique est soudé sur le pied à ressauts. Le couvercle mouluré, bordé d'un rang de perles, est sommé d'une croix
    Auteur :
    [orfèvre] Louis Gille & Cie
    Titre courant :
    ampoule à huile des malades et boîte
    Aires d'études :
    Meurthe-et-Moselle
    Illustration :
    ampoule à huile des malades et boîte ; vue d'ensemble IVR41_20135432551NUC2A
  • machine à vapeur à piston Dujardin
    machine à vapeur à piston Dujardin Gérardmer - La Croisette - 55 Boulevard de la Jamagne - en ville
    Inscriptions & marques :
    numéro de série : Dujardin & Cie Lille, Type F, n°2031
    Historique :
    lors de la destruction du site en 2011 et a été rachetée par un particulier. La machine semble dater des années 1930. Elle a été installée sur le site lors de la reconstruction les machines de la scierie, elle a été utilisée pour produire de l'électricité. Elle a été démontée
    Observation :
    Un modèle similaire, est exposé au Centre d'Histoire Sociale, Maison des Sciences et des Techniques de Haute-Normandie à Rouen ; versé 2014/02/07 EP
    Précision dénomination :
    machine à vapeur à piston
    Dénominations :
    machine à vapeur à piston
    Description :
    chaudière alimentée par les déchets de sciage et fabriquée en 1955 par la Société Alsacienne de Construction Machine à vapeur à piston double effet, à distribution par pistons-valves construite par les transmise par un volant de 4,30 m à l'aide de 8 cordes. La production de vapeur était assurée par une
    Auteur :
    [atelier] Dujardin et Cie
    Titre courant :
    machine à vapeur à piston Dujardin
    Illustration :
    Machine à vapeur Dujardin, plaque signalétique. IVR41_20118803140NUC2A Machine à vapeur Dujardin, vue d'ensemble. IVR41_20118803061NUC2A
  • ensemble n°2 calice et patène
    ensemble n°2 calice et patène Arracourt - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    insculpés sur la patène et le calice (pied, coupe) ; marque d'auteur : les initiales F.F. dos à dos dans un carré à l'angle supérieur gauche abattu ; marque insculpée sur la plaque de doublage du pied
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    marque de fabrique a été déposée en 1927 et biffé en 1976. Ensemble calice et patène, réalisés au milieu du 20e siècle par Charles Favier & Cie, dont la
    Représentations :
    Une croix grecque est gravée sur le pied et au revers de la patène.
    Description :
    Ensemble calice et patène en argent doré. Le calice est monté sur tige d'enfilage. Le pied
    Auteur :
    [orfèvre] Charles Favier & Cie
    Titre courant :
    ensemble n°2 calice et patène
    Aires d'études :
    Meurthe-et-Moselle
    Illustration :
    ensemble n° 2 calice et patène IVR41_20135430998NUC2A
  • pompe à eau
    pompe à eau Gruey-lès-Surance - ruelle derrière l'Eglise - en village - Cadastre : 2017 AB 209
    Historique :
    modèle 206 de la fonderie Deville & Cie à Charleville, produit à la fin du 19e siècle et au début du 20e Une pompe à eau en fonte, en remploi, a aussi été installée sur le puits à balancier de Gruey-les -Surance, a été réimplanté en juillet 1992 par l'Association Maisons Paysannes des Vosges. Il s'agit du
    Dénominations :
    pompe à eau
    Représentations :
    ornement à forme végétale Le col, le bras et le sommet de la pompe en fonte sont ornés de frises végétales.
    Description :
    La pompe à eau est située à coté du puits à balancier, au centre de Gruey-lès-Surance, derrière l’Église. Cette pompe en fonte est fixée sur une planche de bois, et elle s'actionne par un bras balancier.
    Auteur :
    [fabricant, fondeur] Deville, Pailliette et Cie
    Titre courant :
    pompe à eau
    Illustration :
    Pompe à eau du puits à balancier à Gruey-les-Surance, vue d'ensemble de trois quarts gauche Pompe à eau du puits à balancier à Gruey-les-Surance, vue de détail de la signature
  • chaîne de fabrication de sabots : machine à détourer les sabots, machine à creuser les sabots scie à ruban , machine à poncer verticale, tronçonneuse mobile
    chaîne de fabrication de sabots : machine à détourer les sabots, machine à creuser les sabots scie à ruban , machine à poncer verticale, tronçonneuse mobile Xamontarupt - 20 Sur le Moulin - en village
    Historique :
    Les machines qui constituent la chaîne de production ont été installées à l'extrême fin du 19e siècle, la saboterie est attestée en 1898. Son activité a cessé en 1970.
    Référence documentaire :
    Planche : Manière de faire les sabots et les échalats. L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Recueil de planches, Agriculture et Économie rustique L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Recueil de planches, Agriculture et Économie
    Dénominations :
    machine à usiner par copiage machine à découper par scie machine à polir machine à tronçonner
    Description :
    machines ont été fabriquées par J Guilliet Egré & Cie à Fourchambault. Les sabots sont finis sur une fabriquée par J.M. Gloppe à Lyon, moteur C.L. Conord à Rueil-Malmaison complète l'équipement de l'atelier. La chaîne de production occupe un corps de bâtiment sur un seul niveau. Les sabots sont ébauchés à la scie à ruban. Ils sont repris sur la machine à détourer, celle-ci reproduit à l'aide d'outils tournant par copiage les formes extérieurs du sabot sur deux ébauches situées de part et d'autre du modèle ponceuse à bande verticale de fabrication artisanale. Une scie alternative mobile à moteur thermique
    Titre courant :
    chaîne de fabrication de sabots : machine à détourer les sabots, machine à creuser les sabots scie à ruban , machine à poncer verticale, tronçonneuse mobile
    Illustration :
    Machine à détourer les sabots par copie, fabriquée par Guilliet, Egré & Cie à Fourchambault, détail Machine à détourer les sabots par copie, fabriquée par Guilliet, Egré & Cie à Fourchambault, détail Machine à détourer les sabots par copie, fabriquée par Guilliet, Egré & Cie à Fourchambault, détail Machine à creuser les sabots par copie, fabriquée par Guilliet, Egré & Cie à Fourchambault Machine à détourer les sabots par copie, fabriquée par Guilliet, Egré & Cie à Fourchambault, détail Machine à creuser les sabots par copie, fabriquée par Guilliet, Egré & Cie à Fourchambault, détail Machine à creuser les sabots par copie, fabriquée par Guilliet, Egré & Cie à Fourchambault Scie alternative mobile à moteur thermique fabriquée par J.M. Gloppe à Lyon, moteur C.L. Conord à Manière de faire les sabots et les échalats. IVR41_20148810000NUC4A Scie à ruban, vue de côté. IVR41_20118811379NUC4A
  • pompe à eau
    pompe à eau Ménil-en-Xaintois - place Jean Colson - en village - Cadastre : 2017 ZC 83
    Inscriptions & marques :
    La pompe à eau porte la signature et le numéro de modèle "DEVILLE PAILLIETTE Cie / CHARLEVILLE / N
    Historique :
    l'emplacement de l'ancien égayoir du village. Elle provient de la fonderie Deville Paillette Cie à Charleville La pompe à eau a été établie à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle, sur un puits situé à et correspond au modèle n°153.
    Précision dénomination :
    à bras
    Dénominations :
    pompe à eau
    Description :
    bras a été emprisonné et un robinet a été ajouté à la sortie de l'eau. La pompe à eau est située au centre de Ménil-en-Xaintois, devant la Mairie. Cette pompe en fonte est fixée sur une planche de bois verticale, et elle s'actionnait par un bras balancier. Modifiée, le
    Titre courant :
    pompe à eau
    Illustration :
    Pompe à eau à Ménil-en-Xaintois, vue d'ensemble IVR41_20178835255NUC2A Pompe à eau à Ménil-en-Xaintois, vue de détail de la signature IVR41_20178835256NUC2A
  • puits - pompe à eau
    puits - pompe à eau La Neuveville-sous-Châtenois - Grande Rue rue de la Halle - en village
    Inscriptions & marques :
    La pompe en fonte porte la signature "POMPES NOEL / LIVERDUN / (M&M)" et le logo de l'entreprise : un cercle contenant une croix de Lorraine flanquée des lettres P et N.
    Historique :
    19e siècle. La pompe à eau provient de la fabrique Nicolas Noël, à Liverdun. La même pompe est visible Le puits communal situé sur la place de la rue de la Halle a probablement été installé à la fin du à Harmonville.
    Précision dénomination :
    à noria
    Dénominations :
    pompe à eau
    Description :
    une tôle de fer et la pompe à eau est fixée sur deux barres de fer. Celle-ci est une pompe à noria en la rue principale. Il est de plan circulaire, entièrement en moellons (calcaire). Il a été fermé par fonte, avec une manivelle à roue qui entraînait une chaîne munie de godets remontant l'eau qui se
    Titre courant :
    puits - pompe à eau
    Illustration :
    puits - pompe à eau de La Neuveville-sous-Châtenois, vue d'ensemble du puits sur la place puits - pompe à eau de La Neuveville-sous-Châtenois, vue d'ensemble du puits IVR41_20178835178NUC2A puits - pompe à eau de La Neuveville-sous-Châtenois, vue de détail de la signature sur la pompe à puits - pompe à eau de La Neuveville-sous-Châtenois, vue de détail de la tete de dauphin à la sortie de la pompe à eau IVR41_20178835180NUC2A
  • calice et patène
    calice et patène Vexaincourt
    Inscriptions & marques :
    poinçon garantie et titre argent après 1838
    Historique :
    Calice et patène formant un ensemble de même provenance, fabriqué après 1838 par un orfèvre non
    Matériaux :
    argent fondu moulé gravé doré décor à la molette
    Représentations :
    Calice : décor floral inscrit dans un motif polylobé sur le pied et la fausse-coupe. Patène : agneau mystique transpercè d'une croix à phylactère "Agnus Dei" versant son sang dans un calice .
    Description :
    Calice en argent doré, à pied circulaire, nœud vissé et fausse-coupe polylobée, à décor néo -gothique ciselé. Patène à décor d'agneau mystique ciselé
    Titre courant :
    calice et patène
  • pompe à eau
    pompe à eau Gendreville - rue du Moulin - en village - Cadastre : 2017 C 213
    Inscriptions & marques :
    La pompe en fonte porte la signature "AUDEMAR-GUYON A DOLE JURA"
    Historique :
    . (sources : AD88 - 2O201/10) A la fin du 19e siècle, une pompe provenant de la fabrique d'Audemar-guyon, à utilisée entre 1883 et 1907). Cette pompe étant hors d'usage, une clôture de bois a été posée récemment Le puits, dit de la fontaine de la Cure à Gendreville, a été établi sur un puits préexistant, en 1824 selon les plans de Langlois (architecte), par à Victor Grandidier, entrepreneur à Dompaire Dole a été installée sur ce puits, selon la mention portée "AUDEMAR-GUYON A DOLE JURA" (signature
    Précision dénomination :
    à noria
    Dénominations :
    pompe à eau
    Description :
    de clôture du jardin du Presbytère de Gendreville et qui est accessible depuis la rue. Cette pompe à La pompe à eau de la fontaine de la Cure est posée sur un un puits creusé dans l'épaisseur du mur chaîne en fonte repose sur deux barres de fer sellées dans la maçonnerie. La manivelle à roue actionnait
    Titre courant :
    pompe à eau
    Illustration :
    Fontaine de la Cure, vue de détail du puits et des pieds de la pompe à eau IVR41_20178835159NUC2A Fontaine de la Cure, vue de détail de la pompe à chaine IVR41_20178835158NUC2A Fontaine de la Cure, vue de détail de la signature sur la pompe à chaine IVR41_20178835160NUC2A Fontaine de la Cure, vue de détail de la pompe à chaine IVR41_20178835161NUC2A Fontaine de la Cure, vue de détail de la pompe à chaine IVR41_20178835162NUC2A
  • Les décors faisant références à l'antiquité et à la mythologie sur les édicules liés à l'eau dans les Vosges.
    Les décors faisant références à l'antiquité et à la mythologie sur les édicules liés à l'eau dans les Vosges.
    Référence documentaire :
    Lavoirs et fontaines : les catégories et les ornementations. Connaissance de la Meuse BOCCIARELLI , Marie. Lavoirs et fontaines : les catégories et les ornementations. Connaissance de la Meuse, octobre Les lavoirs meusiens, entre éclectisme et architecture savante. Le pays lorrain : L'eau en Lorraine WIECZOREK, Jean-Pierre. Les lavoirs meusiens, entre éclectisme et architecture savante. Le pays lorrain
    Titre courant :
    Les décors faisant références à l'antiquité et à la mythologie sur les édicules liés à l'eau dans
    Texte libre :
    avait bien davantage à l'origine, car nombre de ces décors étaient rapportés (mascarons…) et ont disparu référence à l'antiquité est omniprésente dans les formes et décors des édicules liés à l'eau. Indirectement par des ornements qui leur confèrent l'apparence de petits temples dédiés à l'eau, l'hygiène et fontaine et le lavoir sont placés à l'autre extrémité de la conduite souterraine et sont au minimum garnis lavoir du bas de Montmotier, et à celui de Gruey-les-Surance (détruit), tous deux construits vers 1837 rivières et les sources. Les rôles protecteur et symbolique des anciens dieux semblent le prétexte à un . Ainsi, la borne-fontaine fabriquée par Achille Cadet et E. Guesnier est ornée d'un relief figurant un cœur de la ville, des figures des dieux et déesses liés à l'abondance, au travail et à l'agriculture Raon l'Etape : Cérès (déesse de l'agriculture et de la fécondité) qui a été remplacée par Le Printemps pieds nus, une trompe de chasse et une bécasse sont accrochées à une souche d'arbre. En dessous, chaque
    Illustration :
    fontaine et amas d'eau au-dessus de la route des Sauniers à Trémonzey, vue d'ensemble de trois Lavoir d'en bas à Relanges, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20178835648NUC1A Fontaine de la rue du Bas à Fréville, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation Fontaine Saint-Georges à Sartes, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation de trois quarts droit Fontaine de Bazoilles-sur-Meuse, vue de détail du bassin central, signé et daté Fontaine-abreuvoir-lavoir de la rue du Val à Removille, vue d'ensemble. IVR41_20168833725NUC2A Fontaine Neptune à Remiremont, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20178835040NUC2A Borne fontaine - abreuvoir de la place de l'Eglise à Coussey, vue de détail de la borne fontaine Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation de dos de
  • ensemble (seau à eau bénite, 1 goupillon)
    ensemble (seau à eau bénite, 1 goupillon) Parroy - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    Seau à eau bénite réalisé au cours du 19e siècle, goupillon fabriqué au milieu du 20e siècle.
    Dénominations :
    seau à eau bénite
    Représentations :
    Le culot et l'épaule du seau, de forme vase Médicis, sont ornés d'une frise de palmettes alternant
    Description :
    Seau à eau bénite en bronze argenté. La panse, en tôle de bronze estampée, est vissée sur le pied
    Titre courant :
    ensemble (seau à eau bénite, 1 goupillon)
    Aires d'études :
    Meurthe-et-Moselle
    Illustration :
    seau à eau bénite avec 1 goupillon - vue d'ensemble IVR41_20135431970NUC2A
  • Magasin et ferme, site d'écluse n°7
    Magasin et ferme, site d'écluse n°7 Réchicourt-le-Château
    Contributeur :
    Redacteur Zeller-Belville Catherine
    Historique :
    les ouvriers de Bata. (témoignage oral). L'ancien magasin a brûlé en partie au début du 20e siècle et Cet ensemble a été construit à la fin du 19e siècle. Le café, épicerie, mercerie existent avant la a été reconstruit dan son état actuel.
    Précision dénomination :
    ancienne épicerie, ferme et forge du site d'écluse n°7
    Murs :
    brique brique et pierre
    Description :
    ensemble est composé d'une maison d'habitation et d'un bâtiment d'exploitation. Ce dernier a fortement été des murs est un mélange de moellon et de brique. La grange a une partie de sa structure en pan de bois principal, parallèle au canal est l'ancienne épicerie et le café, il porte encore l'enseigne. C'est un bâtiment à trois travées de plan dont deux d’exploitation agricole qui se terminent par un auvent. Une chambre à four est accolée à la façade postérieure. Une gerbière a été ouverte tardivement dans les greniers sur la façade postérieure. Un petit atelier en brique est perpendiculaire à ce bâtiment. Le second remanié mais la partie gauche abritant un ancien petit logis et la grange sont certainement d'origine , c'est-à-dire du 19e siècle. La partie droite, ouverte sur poteaux est un ajout postérieur. La structure bâtiments sont couverts de tuile mécanique et de tôle ondulée.
    Titre courant :
    Magasin et ferme, site d'écluse n°7
    Illustration :
    Ancienne auberge et magasin de l'écluse n°7, élévation antérieure, ensemble face Ferme, bâtiment d'habitation et d'exploitaiton, ensemble trois quarts gauche Ancien magasin et café, élévation antérieure, ensemble trois quarts droit. IVR41_20135730164NUC2A Vue aérienne du site d'écluse n°7 et des fermes et de la forge. IVR41_20125711306NUC4A
    Couvertures :
    toit à longs pans pignon couvert
  • scie alternative à cadre dite rouleau dédoubleur
    scie alternative à cadre dite rouleau dédoubleur Étival-Clairefontaine - La Forge - Forge - en village
    Inscriptions & marques :
    inscriptions : H & A Beyer Saint-Dié ; Alyson & Perrin Frères Raon-l'Etape
    Historique :
    Le rouleau dédoubleur a été installé lors de la reconstruction de la scierie en lors de sa reconstruction en 1917. Il apparait dans les scieries importantes à la fin du 19e siècle en complément du haut -fer alors réservé à l'équarrissage des grumes. Il est remplacé au milieu du 20e siècle par la scie
    Dénominations :
    machine à découper par scie
    Description :
    Scie alternative à cadre de construction charpentée et métallique destinée à débiter les grumes cannelés lors de la remontée des lames. Le système d'entrainement est fabriqué par H & A Beyer à Saint-Dié équaries. Equipée de plusieurs lames et basée sur les principes d'un haut-fer (IM880004727), elle en reprend l'architecture à l'exception du système d'entraînement des pièces à scier. Celles-ci reposent sur des rouleaux portés par des chevalets et sont entraînées sur leurs faces verticales par des rouleaux (88). Le système de relevage du "corban" à cliquet par Alyson & Perrin Frères à Raon l'Etape (88).
    Auteur :
    [atelier] H & A Beyer
    Titre courant :
    scie alternative à cadre dite rouleau dédoubleur
  • moulin à farine puis scierie hydraulique à cadre avec logement dite de Brouaumont
    moulin à farine puis scierie hydraulique à cadre avec logement dite de Brouaumont La Houssière - Brouaumont - Brouaumont - en écart - Cadastre : 2010 806, 807 1832 ???
    Historique :
    années 1930. La scierie a été exploitée commercialement jusqu'en 1980. La halle de sciage et la roue sont Connu comme un moulin sur le cadastre de 1832, le bâtiment est transformé en scierie en 1841 et dénommé scierie Simon sur un plan d'abornement forestier de 1842. Une parqueterie a été ajoutée dans les
    Précision dénomination :
    hydraulique à cadre
    Dénominations :
    moulin à farine
    Description :
    accueillir la parqueterie dont les machines sont composées d'une scie à ruban (J. Guilliet Egre et Cie à et une transmission par courroie. Dans les années 1930 la halle a été agrandie sur l'arrière pour Fourchambault - Nièvre), d'une raineuse-bouveteuse (du même fabricant) et d'une raboteuse (Guilliet et Fils à La scierie comprend une maison d'habitation à deux niveaux en moellon de grès hourdis à la chaux à sciage est un haut-fer à bielle manivelle dont le mouvement est multiplié depuis la roue par un engrenage
    Titre courant :
    moulin à farine puis scierie hydraulique à cadre avec logement dite de Brouaumont
    Illustration :
    Intérieur de la scierie, instruments pour la fabrication des râteaux à foin. IVR41_20118810314NUC4A Elévation postérieure des bâtiments, roue et bâtiment annexe. IVR41_20118810298NUC4A Intérieur de la scierie, machine à rainurer le parquet. IVR41_20118810311NUC4A Elévation postérieure des bâtiments, roue et bâtiment annexe. IVR41_20118810297NUC4A Intérieur de la scierie, machine à rainurer le parquet. IVR41_20118810315NUC4A Sous-sol de la scierie, roue dentée et poulie d'entrainement du haut-fer. IVR41_20118810305NUC4A Sous-sol de la scierie, scie à ruban. IVR41_20118810307NUC4A Elévation postérieure des bâtiments, canal d'amenée et réservoir. IVR41_20118810303NUC4A Sous-sol de la scierie, entrainement de la scie à ruban. IVR41_20118810308NUC4A Intérieur de la scierie, machine à rainurer le parquet. IVR41_20118810312NUC4A
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • chaîne de production de la farine : trieur, broyeur, convertisseur
    chaîne de production de la farine : trieur, broyeur, convertisseur Xamontarupt - 20 Sur le Moulin - en village
    Historique :
    La surélévation du bâtiment a eu lieu dans les années 1910. Les machines qui constituent la chaîne de production y ont été installées vers 1935, à partir d’anciennes machines provenant du moulin Janot à Savigny. Elles semblent dater du tout début du 20e siècle, voire de la fin du 19e siècle pour certaines. Le fonctionnement de la minoterie a cessé en 1970.
    Dénominations :
    machine à épurer mécaniquement machine à broyer machine à séparer physiquement
    Description :
    Cie à la Ferté-sous_Jouarre) et 3 broyeurs (convertisseur ?) (n°1 : Teisset Veuve Brault & Chapron, n à grain. Le rez-de-chaussée est occupé par une paire de meules (Dupety, Theurey, Gueuvin, Bouchon et blutoir rotatif (Nouvelles Bluteries, H & G Rose à Poissy, Seine et Oise) et deux sasseurs. La mouture est convoyée par des chaînes à godets et des vis d'Archimède. Les machines sont entraînées par une turbine (Négri à Saint-Dié) et des poulies et courroies de cuir. Au sous-sol un broyeur obsolète est entreposé (G °2 : Lacroix Frères à Dole, n°3 : Brault-Teisset & Gillet à Paris). Au premier étage se trouve le stockage (2 silos en bois) et l'ensachage. Le second étage est occupé par la buterie qui se compose d'un Daverio à Zürich, 1890).
    Catégories :
    industrie liée à l'alimentation
    Illustration :
    2e étage du bâtiment de la minoterie, arbre de transmission et chaîne à godets Rez-de-chaussée du bâtiment de la minoterie, sac à farine marqués Thiriet. IVR41_20118811430NUC4A Rez-de-chaussée du bâtiment de la minoterie, bascule et trémie de silo. IVR41_20118811429NUC4A 1er étage du bâtiment de la minoterie, chaîne et trappe du treuil. IVR41_20118811421NUC4A 2e étage du bâtiment de la minoterie, chaîne à godets de l'humidificateur à grains Rez-de-chaussée du bâtiment de la minoterie, broyeur et convertisseurs. IVR41_20118811431NUC4A Rez-de-chaussée du bâtiment de la minoterie, broyeur et convertisseurs, vue d'ensemble 2e étage du bâtiment de la minoterie, humidificateur à grains avec vis d'Archimède 1er étage du bâtiment de la minoterie, silo et trémies d'ensachage, vue d'ensemble Combles du bâtiment de la minoterie, silo et treuil. IVR41_20118811408NUC4A
  • chaîne de production de la farine : trieur, convertisseur, plansichter
    chaîne de production de la farine : trieur, convertisseur, plansichter Rehaupal - Le Moulin - 1 Le Moulin - en écart
    Historique :
    peu de modifications hormis l'adjonction d'un aspirateur à grains et d'un silo de stockage. La ligne de fabrication a été installée en 1952, lors de la construction du bâtiment. Elle a subi
    Dénominations :
    machine à épurer mécaniquement machine à broyer machine à séparer physiquement
    Description :
    . Schneider, Jacquot et Cie, Strasbourg, vers 1950) au premier niveau et d'un détacheur dans les combles . L'ensachage se fait au rez-de-chaussée et au 1er niveau. Les moutures sont acheminées par des élévateurs à La ligne se compose d' un trieur à grains, d' un seul broyeur-convertisseur à cylindres (Socam godets et des vis d' Archimède.
    Illustration :
    Intérieur de la minoterie, combles, tête des chaînes à godets et détacheur. IVR41_20118810493NUC4A Intérieur de la minoterie, combles, tête des chaînes à godets, détacheur et humidificateur à grains Intérieur de la minoterie, 1er étage, vue rapprochée du plansichter à l'arrêt Intérieur de la minoterie, 1er étage, trieur à grains, vue rapprochée. IVR41_20118810496NUC4A Intérieur de la minoterie, 1er étage, trieur à grains. IVR41_20118810490NUC4A
  • puits - pompe à eau - auge-abreuvoir
    puits - pompe à eau - auge-abreuvoir Harmonville - rue de la Pompe rue de Lavaux - en village
    Inscriptions & marques :
    (haute marne) / systeme lucien TRIBOUT breveté SGDG" sur un plaque rapportée à l'avant, et " Ste
    Historique :
    (architecte), et réalisé par Jean Nicolas Le Roy (entrepreneur de bâtiment à Neufchâteau) pour 3 840 francs une pompe à eau qui provient de la fabrique Nicolas Noël, à Liverdun. La même pompe est visible à La proximité. Il a été fabriqué par la Société métallurgique Haut Marnaise de Joinville. Une reprise en ciment . Le projet comprend un puits en moellons, une margelle et une auge en pierre de taille, un treuil, une chaine et une poulie en fonte. Le sol autour est pavé jusqu'au mur de pourtour. (source : AD88 - 2 O 242 /9) A la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle, la superstructure à poulie est remplacée par Neuveville-sous-Châtenois. C'est probablement à cette occasion, qu'un poteau à incendie est installé à a été faite récemment.
    Précision dénomination :
    à noria à poulie
    Dénominations :
    pompe à eau
    Description :
    Le puits est situé au nord du village d'Harmonville est situé à l'angle de deux rues. La margelle probablement de plan carré en pierre de taille (calcaire) a été dénaturée par une reprise en ciment. Au dessus , la pompe à eau en fonte fonctionne par un système de noria, avec une manivelle à roue qui entraîne en pierre (actuellement bac à fleur). Les abords sont pavés. A coté, un poteau incendie en fonte a
    Titre courant :
    puits - pompe à eau - auge-abreuvoir
    Illustration :
    puits - pompe à eau - auge-abreuvoir - poteau incendie à Harmonville, vue d'ensemble puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Harmonville, vue d'ensemble depuis le sud puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Harmonville, vue d'ensemble depuis le nord puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Harmonville, vue de détail de la manivelle à roue de la puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Harmonville, vue de détail de la tete de dauphin poteau incendie à Harmonville, vue d'ensemble IVR41_20178835219NUC2A poteau incendie à Harmonville, vue de détail du dessus IVR41_20178835220NUC2A poteau incendie à Harmonville, vue de détail de la paque de signature IVR41_20178835221NUC2A
1 2 3 4 10 Suivant