Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 26 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • couvent d'hospitalières de saint François, dites soeurs grises
    couvent d'hospitalières de saint François, dites soeurs grises Nancy - 10, 12, 14, 16, 18, 20, 22, 24, 26 rue des Dominicains - en ville - Cadastre : 2008 BE 261, 262, 264, 265, 266, 267, 268, 269, 271, 441, 442
    Genre :
    d'hospitalières de saint François
    Historique :
    Le couvent des hospitalières de saint François, dites localement soeurs grises ou soeurs de sainte , se contentant désormais de les soigner à domicile. En 1669 et 1670, le duc Charles IV, revenu au sections. Le plan réalisé à cette occasion par l'architecte Jacques-François Miroménil le 30 décembre 1792
    Titre courant :
    couvent d'hospitalières de saint François, dites soeurs grises
  • maison du chanoine François Charlot puis couvent de soeurs de la congrégation romaine de saint Dominique
    maison du chanoine François Charlot puis couvent de soeurs de la congrégation romaine de saint Dominique Nancy - 5 rue Mably 8 rue du Manège - en ville - Cadastre : 1830 A5 790 1865 A5 1045, 1046, 1047, 1048 1972 BD 205 2008 BD 205
    Historique :
    Maison construite pour le chanoine François Charlot dans le cadre du lotissement destiné à François Dubois (AD 54, 1 Q 492 1). Au cours du 19e siècle, le deuxième étage du corps de bâtiment la construction d'un quatrième niveau. L'ensemble est la propriété des soeurs de Saint-Charles au
    Auteur :
    [maître maçon] Charles Lambert [maître maçon] Charles Nicolas [commanditaire] Charlot François
    Titre courant :
    maison du chanoine François Charlot puis couvent de soeurs de la congrégation romaine de saint
    Appellations :
    maison du chanoine François Charlot
  • église Sainte-Elisabeth du couvent d'hospitalières de saint François, dites soeurs grises
    église Sainte-Elisabeth du couvent d'hospitalières de saint François, dites soeurs grises Nancy - rue des Dominicains - en ville
    Historique :
    Une première église, liée à l'hôpital Notre-Dame fondé par le duc de Lorraine Charles II à la porte : Haener père, 1811. p. 450). Devenue église du couvent des hospitalières de saint François, dites soeurs
    Référence documentaire :
    1880, n°12 COURBE, Charles. Le portail des Sœurs grises. Journal de la société d'archéologie lorraine
    Description :
    lithographie de M. Christophe conservée à la Bibliothèque municipale de Nancy (publiée en 1880 par Charles
    Titre courant :
    église Sainte-Elisabeth du couvent d'hospitalières de saint François, dites soeurs grises
  • fontaine
    fontaine Nancy - 78 place du Colonel Driant 1 rue du Manège Drouin - en ville - Cadastre : 1830 A5 770 1865 A5 1055, 1056, 1057, 1058, 1059 1972 BD 194, 296, 297 2008 BD 297, 327
    Historique :
    Fontaine aménagée lors de la construction de l'hôtel édifié pour Charles-François de Collenel vers
    Auteur :
    [commanditaire] Collenel, Charles-François de
  • place dite nouvelle place de Grève, puis place de la Liberté, place de Grève, place de l'Académie, actuellement place Carnot
    place dite nouvelle place de Grève, puis place de la Liberté, place de Grève, place de l'Académie, actuellement place Carnot Nancy - place Carnot - en ville - Cadastre : non cadastré
    Historique :
    est régularisée en 1784 par l'ingénieur en chef des ponts et chaussées François-Michel Lecreulx, qui nivellement de la place se poursuit jusqu'en 1828, date à laquelle l'architecte municipal Charles Débuisson architecturale voulue par François-Michel Lecreulx. Puis, en 1861, le même Morey construit une école primaire n° 14 réalisée en 1904 par l'architecte Charles Bourgon), et son abandon ne sera acté qu'en 1922 à
    Auteur :
    [ingénieur] Lecreulx François-Michel [architecte] Débuisson Charles
  • Ensemble de 7 tableaux : portraits des supérieurs ecclésiatiques de la congrégation de la Doctrine chrétienne
    Ensemble de 7 tableaux : portraits des supérieurs ecclésiatiques de la congrégation de la Doctrine chrétienne Nancy - 149, 155 rue Saint-Dizier 40, 42, 44 rue Charles III
    Inscriptions & marques :
    -1827. RESTAURATEUR. Tableau n° 4 : FRANCOIS RENARD / NE A STE GENEVIEVE L'AN 1766 / NOMME SUPERIEUR / LE 20 AOUT 1827. Tableau n° 5 : FRANCOIS MOUGENOT / NE A DOMPTAIL L'AN 1789 / NOMME SUPER[IEU]R LE 15
    Historique :
    Chaput (1747- ?) supérieur de 1803 à 1827, François Renard (1766- ?) nommé supérieur en 1827, François
    Localisation :
    Nancy - 149, 155 rue Saint-Dizier 40, 42, 44 rue Charles III
    Illustration :
    Tableau n° 4 : portrait de François Renard. IVR41_20135412254NUC2A Tableau n° 5 : portrait de François Mougenot. IVR41_20135412258NUC2A
  • hôtel Collenel, puis de Raigecourt, actuellement maison d'associations
    hôtel Collenel, puis de Raigecourt, actuellement maison d'associations Nancy - 78 place du Colonel Driant 1 rue du Manège Drouin - en ville - Cadastre : 1830 A5 770 1865 A5 1055, 1056, 1057, 1058, 1059 1972 BD 194, 296, 297 2008 BD 297, 327
    Historique :
    Drouot appartenant aux chartreux de Bosserville. Un plan de projet, remis par Charles-François de Hôtel construit à l'emplacement d'un ancien manège à chevaux, vendu par la Ville de Nancy à Charles -François de Collenel, conseiller d’État et procureur général de la chambre des comptes de Lorraine, en 1740 -Charles de Raigecourt en fait l'acquisition le 2 mars 1813 ; il lui donne son nom. A sa mort en 1860, son
    Référence documentaire :
    Les rues de Nancy du XVIe siècle à nos jours Courbe Charles. Les rues de Nancy du XVIe siècle à nos de nos jours : recherches sur les hommes et les choses de ces temps. COURBE, Charles. Promenades
    Auteur :
    [commanditaire] Collenel, Charles-François de [habitant célèbre] Raigecourt, Joseph-Charles de
  • maison de chanoine dite hôtel du Grand Chantre puis pensionnat de jeunes filles actuellement établissement administratif
    maison de chanoine dite hôtel du Grand Chantre puis pensionnat de jeunes filles actuellement établissement administratif Nancy - 1 rue Mably rue de la Primatiale rue du Manège - en ville - Cadastre : 1830 A5 786 1865 A5 1052, 1053, 1054 1972 BD 208 2008 BD 208
    Historique :
    confiés à Jean Braconnier, et Nicolas et Lambert Charles maîtres maçons, et Didier Barbonnois maître chantres successifs, par échange avec la maison située 7 rue des Chanoines, probablement lorsque François l'instigation de François-Paul de Vintimille-Lascaris (grand chantre de 1772 à 1789) selon l'historien Jean française, le dernier grand chantre, François-Pascal-Marc Anthoine, est condamné à la déportation ; la la maison (Charles Courbe, les rues des Nancy, tome 2, 1886, p. 94) : l'aile en retour (C) et le
    Référence documentaire :
    Les rues de Nancy du XVIe siècle à nos jours Courbe Charles. Les rues de Nancy du XVIe siècle à nos
    Auteur :
    [maître maçon] Charles Lambert [maître maçon] Charles Nicolas [propriétaire] Vintimille-Lascaris François-Paul de [propriétaire] Reims Charles de
  • urne de viscères : urne de coeur du père Mougenot
    urne de viscères : urne de coeur du père Mougenot Nancy - 149, 155 rue Saint-Dizier 40, 42, 44 rue Charles III
    Historique :
    Urne à viscères ayant contenu le coeur de François Mougenot (1789-1857), nommé supérieur de la
    Localisation :
    Nancy - 149, 155 rue Saint-Dizier 40, 42, 44 rue Charles III
  • maison du chanoine Claude Luyton actuellement immeuble
    maison du chanoine Claude Luyton actuellement immeuble Nancy - 5 rue des Chanoines - en ville - Cadastre : 1830 A5 798 1865 A5 1029, 1030, 1030 bis, 1031 1972 BD 213 2008 BD 213
    Historique :
    travaux sont confiés à Jean Braconnier, Nicolas et Lambert Charles maîtres maçons, et Didier Barbonnois chanoine François-Antoine-Etienne de Gourcy qui l'habite est destitué ; elle est vendue comme bien national le 3 décembre 1794 à François Bruillard dit Balbâtre (AD 54 1 Q 490 2). Elle accueille brièvement un
    Auteur :
    [maître maçon] Charles Lambert [maître maçon] Charles Nicolas
  • église Notre-Dame-du-Mont-Carmel
    église Notre-Dame-du-Mont-Carmel Neufmaisons - rue de l'Église
    Historique :
    l'église fut consacrée selon le rite solennel par Charles-Martial Allemand-lavigerie, évêque de Nancy et de Toul, alors que Charles Parisot était le curé de Neufmaisons. Si la guerre de 1914-1918 n'avait guère
    Représentations :
    nef, sont représentés : la Sainte Famille, la mort de saint Joseph, saint Charles Borromée, les saints François de Salles et saint Pierre Fourier. Deux verrières décoratives complètent cet ensemble. La
  • maison du chanoine Florentin Thouvenin actuellement immeuble
    maison du chanoine Florentin Thouvenin actuellement immeuble Nancy - 10 rue des Chanoines - en ville - Cadastre : 1830 A5 814 1865 A5 991, 992, 993, 994 1972 BD 219 2008 BD 219
    Historique :
    ). Les travaux sont confiés à Jean Braconnier, Nicolas et Lambert Charles maîtres maçons, et Didier occupant, Melchior-François de Malvoisin, obtient la confirmation de sa propriété en 1794, moyennant
    Auteur :
    [maître maçon] Charles Lambert [maître maçon] Charles Nicolas
  • maison du chanoine Nicolas Bagneulx actuellement immeuble
    maison du chanoine Nicolas Bagneulx actuellement immeuble Nancy - 8 rue des Chanoines - en ville - Cadastre : 1830 A5 812, 813 1865 A5 995, 996, 997 1972 BD 220 2008 BD 220
    Historique :
    Léopold Barail à François Antoine Mageny magistrat, et sort ainsi du domaine du chapitre primatial peu
    Auteur :
    [maître maçon] Charles Lambert [maître maçon] Charles Nicolas
  • maison du chanoine Georges Feriet puis pensionnat de jeunes filles actuellement immeuble
    maison du chanoine Georges Feriet puis pensionnat de jeunes filles actuellement immeuble Nancy - 12 rue des Chanoines rue des Tiercelins - en ville - Cadastre : 1830 A 817 1865 A 988, 989, 990 1972 BD 216 2008 BD 216
    Historique :
    travaux sont confiés à Jean Braconnier, Nicolas et Lambert Charles maîtres maçons, Didier Barbonnois , Henri-Benoit de Gellenoncourt, s'en sépare le 20 juillet 1782 au profit de Jean-François Néret
    Auteur :
    [maître maçon] Charles Lambert [maître maçon] Charles Nicolas
  • maison de chanoine dite hôtel de l'écolâtre puis pensionnat de jeunes filles actuellement immeuble
    maison de chanoine dite hôtel de l'écolâtre puis pensionnat de jeunes filles actuellement immeuble Nancy - 7 rue des Chanoines 17 rue des Tiercelins - en ville - Cadastre : 1830 A5 797 1865 A5 1032, 1033, 1034, 1035 1972 BD 215 2008 BD 215
    Historique :
    . Les travaux sont confiés à Jean Braconnier, Nicolas et Lambert Charles maîtres maçons et Didier rue Mably (IA54003322). A la Révolution française, le dernier écolâtre, François-Nicolas de Bressey
    Auteur :
    [maître maçon] Charles Lambert [maître maçon] Charles Nicolas
  • maison du chanoine Jean Frottier actuellement immeuble
    maison du chanoine Jean Frottier actuellement immeuble Nancy - 1 bis rue des Chanoines - en ville - Cadastre : 1830 A5 802 1865 A5 1023, 1024, 1025 1972 BD 211 2008 BD 211
    Historique :
    travaux sont confiés à Jean Braconnier, Nicolas et Lambert Charles maîtres maçons, Didier Barbonnois occupant, François Thouvenel, qui en avait fait l'acquisition auprès du chapitre primatial en 1779, obtient
    Auteur :
    [maître maçon] Charles Lambert [maître maçon] Charles Nicolas
  • église conventuelle de capucins Saint-Michel, puis de soeurs de la Doctrine chrétienne et ancienne église paroissiale Saint-Nicolas
    église conventuelle de capucins Saint-Michel, puis de soeurs de la Doctrine chrétienne et ancienne église paroissiale Saint-Nicolas Nancy - rue Saint-Dizier rue Charles III - en ville - Cadastre : 1830 D 177 1865 D 243
    Référence documentaire :
    p. 39-40 Nos écoles de Nancy MONTACIE, Jean, MOULIN, François. Nos écoles de Nancy. Nancy : Ed
    Localisation :
    Nancy - rue Saint-Dizier rue Charles III - en ville - Cadastre : 1830 D 177 1865 D 243
  • ensemble de trois hôtels puis pensionnat de Mademoiselle Mersey puis école dite Institution Sainte-Rose actuellement école Saint-Dominique
    ensemble de trois hôtels puis pensionnat de Mademoiselle Mersey puis école dite Institution Sainte-Rose actuellement école Saint-Dominique Nancy - 9-13 rue du Manège 25 rue des Tiercelins Drouin - en ville - Cadastre : 1830 A 753, 757, 758 1865 A 1082, 1083, 1085 à 1092 1972 BD 200, 201, 202 2008 BD 200, 201, 202
    Historique :
    marbre gravée fut apposée sur la façade en 1958 par la ville de Nancy en souvenir de Charles de Foucauld l'ermite illustre du Sahara / l'apôtre des Touareg / Charles de Foucauld / a vécu en cette maison
    Référence documentaire :
    p. 199 Nos écoles de Nancy MONTACIE, Jean, MOULIN, François. Nos écoles de Nancy. Nancy : Ed
    Auteur :
    [habitant célèbre] Foucauld Charles de
  • lotissement concerté de tertiaires régulières franciscaines dites tiercelines
    lotissement concerté de tertiaires régulières franciscaines dites tiercelines Nancy - 120, 122, 124, 126, 128, 130, 132 rue Saint-Dizier - en ville - Cadastre : 1830 D 124-129 1865 D 812, 814, 816, 818, 820, 821, 824, 749 1972 BW 150, 152, 153, 154, 157, 158, 159 2008 BW 150, 152, 153, 154, 157, 158, 159
    Référence documentaire :
    de nos jours : recherches sur les hommes et les choses de ces temps. COURBE, Charles. Promenades
    Illustration :
    Plan du lotissement (excepté n° 132) "fait par François Solet entrepreneur de bâtiments à Nancy le
  • hôtel le Prudhomme dit hôtel Héré actuellement évêché
    hôtel le Prudhomme dit hôtel Héré actuellement évêché Nancy - 6 rue Girardet - en ville - Cadastre : 1830 A5 886 1865 A4 707, 708, 709, 710, 711, 712 1972 BD 43 2008 BD 43
    Historique :
    cède l'ensemble, avant d'avoir aménagé les intérieurs, à Nicolas-François le Prudhomme de Fontenoy de Louis-Charles, commandeurs de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, et dès le 31 janvier suivant, il leur
    Auteur :
    [commanditaire] le Prudhomme de Fontenoy de Chastenoy Nicolas-François