Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ecluse de grande chute
    Ecluse de grande chute Réchicourt-le-Château
    Historique :
    L'écluse de grande chute de Réchicourt-le-Château a été construite pour remplacer les six écluses manuelles qui contournaient l'étang de Réchicourt. Elle est mise en service le 15 juillet 1964. Sa construction a nécessité des aménagements sur l'étang de Réchicourt dont une digue traversant le plan d'eau. La
    Description :
    L'écluse de grande chute de Réchicourt possède une chute d'eau comprise entre 16,10 m et 15,45 m plus haute tous gabarits confondus. Le temps de passage est le même que pour une écluse normale grâce bajoyers de l'écluse facilitent le passage. L'écluse est construite en béton massif. La porte amont est une de l'écluse. Le sas contient 3768m3 d'eau, afin de na pas gaspiller les réserves d’eau, une station
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Digue traversant l'étang de Réchicourt et aménagée pour le passage par la grande écluse Vue sur la sortie de l'écluse et l'étang de Réchicourt depuis le haut de la grande écluse, ensemble Écluse de grande chute de Réchicourt, partie aval de l'écluse, vue depuis l'étang de Réchicourt Écluse de grande chute de Réchicourt, vue de la partie en aval de l'écluse depuis l'étang de Réchicourt, ensemble trois quarts droit. IVR41_20135710317NUC4A Vue sur le canal depuis le haut de l'écluse de grande chute, vers Gondrexange, ensemble face Écluse de grande chute de Réchicourt, partie en aval, ensemble face. IVR41_20135710421NUC4A Écluse de grande chute, vue depuis le haut de l'écluse sur la digue aménagée pour traverser l'étang Vue du canal vers Gondrexange depuis le haut de l'écluse de grande chute, ensemble trois quarts
  • Magasin et ferme, site d'écluse n°7
    Magasin et ferme, site d'écluse n°7 Réchicourt-le-Château
    Historique :
    Cet ensemble a été construit à la fin du 19e siècle. Le café, épicerie, mercerie existent avant la est construite en même temps que le canal. La forge sert après l'arrêt du halage de guinguette pour
    Description :
    Cet ensemble est composé de trois corps de bâtiments disposés autour d'une cour. Le bâtiment principal, parallèle au canal est l'ancienne épicerie et le café, il porte encore l'enseigne. C'est un greniers sur la façade postérieure. Un petit atelier en brique est perpendiculaire à ce bâtiment. Le second
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Maison éclusière, écluse n°7
    Maison éclusière, écluse n°7 Réchicourt-le-Château
    Description :
    hangar complètent l'ensemble. La surface bâtie couvre 92m2 dont 46 pour la maison d'habitation. Le jardin affecté à la maison fait 5 ares 20. Le toit à longs pans est couvert de tuile mécanique. Les baies et les appuis de fenêtre sont en béton. Le bâtiment annexe est d'origine, construit en brique avec un essentage
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • usine élévatoire des eaux de Gondrexange
    usine élévatoire des eaux de Gondrexange Gondrexange
    Historique :
    5S169). En 1921, un barrage à poutrelles est construit dans le chenal d'amenée à l'usine élévatoire. En
    Description :
    planches de bois à deux portes sur le pignon et couvert de tôle ondulée, une maison d'habitation de plan en appentis et une annexe agricole avec rez-de-chaussée en maçonnerie et essentage de planche. Le grès rose et maçonnerie avec une chaîne d'angle harpée. Le toit à long pan et couvert d'une toiture en , ils amènent le trop plein d'eau du canal et le déverse dans l'étang et inversement, ils ramènent le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Cahiers des charges pour le remplacement de la machinerie de l’usine élévatoire électrique de Cahiers des charges pour le remplacement de la machinerie de l’usine élévatoire électrique de Cahiers des charges pour le remplacement de la machinerie de l’usine élévatoire électrique de Cahiers des charges pour le remplacement de la machinerie de l’usine élévatoire électrique de
  • Portes de garde, prises d'eau, déversoirs  de fond et de superficie de l'étang de Gondrexange
    Portes de garde, prises d'eau, déversoirs de fond et de superficie de l'étang de Gondrexange Gondrexange
    Historique :
    du canal. Il s’agit du déversoir de superficie de droite et du déversoir de fond sur le pont, tous encore en fonction au niveau de la jonction avec le canal des houillères. Un second déversoir, à gauche IVR4120135710321). Le texte suivant éclaire le fonctionnement des déversoirs : projet de prise d'eau et proposons les ouvrages. Le débit de la vanne de fond est calculé sur 3m par seconde au maximum, c’est le . Le second déversoir doit être placé au point B à droite du canal, il sera appuyé contre un pont en bon état qui existe sur le déversoir actuel. Il est indispensable d’établir entre la décharge de fond vider le fond. Il n’est pas nécessaire d’établir un déversoir de superficie de chaque côté de l’étang
    Description :
    Le déversoir est un ouvrage par lequel s'écoule le trop plein du réservoir. Il est de superficie ou et évacuer les eaux excédentaires soit dans une rivière parallèle, soit dans le bief inférieur. Les déversoirs de fond permettent de vider le réservoir. Les quatre déversoirs de Godrexange encore en fonction forme semi-circulaire. D'après les documents concernant le second déversoir, la chaux provient des fours de Hochfelden (Bas-Rhin), le sable pour la maçonnerie des carrières de Bühl et pour le rejointoiement du lit de la Sarre. Les moellons d'une carrière ouverte dans le village de Gondrexange et les pierres aux vantelles. Les eaux déversées dans le canal de fuite sont récupérées par une prise d'eau établie à
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Texte sur le fonctionnement des prises d'eau et déversoir de l'étang de Gondrexange Schéma d'élévation des portes de garde sous le pont, 1855. IVR41_20135730077NUC2A Prise d'eau sur le canal de fuite du déversoir de gauche de l'étang de Gondrexange, ensemble face
  • Maison éclusière n°9 et maison de garde
    Maison éclusière n°9 et maison de garde Moussey
    Historique :
    Cette maison éclusière a été construite et mise en service en même temps que le canal, en 1848 . Elle avait le même plan que celle des maisons éclusières des anciennes écluses (1à 6) et de l'écluse n dépendance agricole d'origine existe toujours dans le jardin. A droite de cette maison éclusière, il reste un plan allemand daté de 1898, ces deux bâtiments servaient d'étable et de dépôt et le garde logeait après l'annexion suite au conflit franco-prussien de 1870. Elle abrite, en 1949, le conducteur des tracteurs sur rails installés le long des berges pour tracter les péniches remplaçant le halage par les
    Description :
    , sur deux niveau elle reprend en partie le plan des maisons éclusières d'origine. Le toit à long pan planche. Le toit est couvert de tuile plate. Les annexes de la maison de garde, ancienne étable et magasin sont construites sur le même modèle que l'annexe agricole de la maison éclusière. Une structure en
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
1