Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancienne école primaire de la commune de Moussey.
    Ancienne école primaire de la commune de Moussey. Moussey - rue des Marais - en village - Cadastre : 2019 1 67
    Historique :
    filles dirigée par une sœur de la Providence de Portieux. Le logement de l'instituteur est éloigné de 25 m de celui de l'institutrice. Le nombre des élèves de chaque école dont l’enseignent est simultané Leidig, l'architecte communal J. Ernst et l'entreprise de travaux publics de Sarrebourg Lévêque. Le plan est daté de 1882. Le linteau de la porte piétonne porte la date de 1884. En 1890 un bûcher et une
    Description :
    École se situant rue du Marais construite par l’architecte d’arrondissement Leidig. Le plan de l’étage le logement de l’instituteur et la mairie. (AD 57, 10Al1532). Dans la cour, à l'arrière du
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • Ferme de la Seconde reconstruction, route d'Avricourt, Moussey.
    Ferme de la Seconde reconstruction, route d'Avricourt, Moussey. Moussey - route d' Avricourt - en village - Cadastre : 2019 27 23
    Description :
    bâtiments d’exploitation eux-même divisés par type d’activité. Le fourrage est entreposé directement depuis le travail de l’agriculteur notamment l’auvent protégeant des intempéries.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • Ferme, 4 rue des Marais, Moussey
    Ferme, 4 rue des Marais, Moussey Moussey - 4 rue des Marais - en village - Cadastre : 1814 D 148 2019 1 142
    Historique :
    Ferme construite au 19e siècle, elle figure sur le plan cadastral de 1814 et restaurée après 1946
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • Ferme, 5 rue de Bourdonnay, Moussey.
    Ferme, 5 rue de Bourdonnay, Moussey. Moussey - 5 rue de Bourdonnay - en village - Cadastre : 2019 1 62
    Description :
    à l’exploitation : étable-écurie et grange. Le logis a deux fenêtres en façade, trois pièces en profondeur dont une cuisine centrale éclairée en pignon. Une petite niche est le seul élément de décor sur la
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • Ferme, 7 rue de Bourdonnay, Moussey.
    Ferme, 7 rue de Bourdonnay, Moussey. Moussey - 7 rue de Bourdonnay - en village - Cadastre : 2019 1 60
    Historique :
    La ferme comprenant l'habitation et les écuries avec grange est édifiée en 1860. Le bâtiment d'exploitation à l'arrière datait également de 1860, il est complétement détruit en 1940 et entre le 20 et 22
    Description :
    un grand couloir traversant desservant l'exploitation et le logis. Le logis est composé de trois chambres en façade, la partie arrière de l'habitation est réservée aux domestiques. Le second étage sapin comme les parquets et le toit est couvert de tuile mécaniques. A l'arrière une cour sépare un second bâtiment qui comprend une écurie pour 30 vaches, une porcherie de 8 boxes, un logement pour le des baies en brique, le toit est couvert de tôle ondulée. Ce bâtiment avant les destructions de 1940
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • tribune et orgue
    tribune et orgue Provenchères-sur-Fave - Le Village - rue du Château
    Localisation :
    Provenchères-sur-Fave - Le Village - rue du Château
  • église paroissiale Sainte-Catherine
    église paroissiale Sainte-Catherine Provenchères-sur-Fave - Le Village - rue du Château - en village - Cadastre : 1989 B 345
    Historique :
    cette période, le troisième niveau est ajouré sur trois faces de doubles baies géminées à billettes et murées lors des transformations qui ont commencé en 1712 (date portée par le linteau de la porte latérale reconstruite à l'est de celle-ci, la tour située sur le choeur devenant tour-porche. C'est de cette campagne de travaux que date la surélévation du clocher, son double bulbe à lanternon (classé MH) et le porche néo verrières (étude, IM88003872), les cloches (baptême le 13/6/1925), les statues qui surmontent le fronton du ). Le double dôme de la tour a été recouvert de bardeaux de chêne jusqu'en 1961, puis d'ardoises et
    Localisation :
    Provenchères-sur-Fave - Le Village - rue du Château - en village - Cadastre : 1989 B 345
  • Dossier de synthèse de l'aire d'étude urbaine de Remiremont
    Dossier de synthèse de l'aire d'étude urbaine de Remiremont Remiremont
    Historique :
    devenue le château Flayelle) ou de riches propriétaires (ex. hôtel «à la parisienne» du 21-23, rue du s’étend entre la colline du Tertre et la Moselle au nord et la colline du Calvaire et le ruisseau du Fouchot au sud. Plusieurs ruisseaux issus de ce dernier traversent la ville. Le plan dressé en 1733 par des jardins Le « noyau » ancien est en fait double puisque constitué - d’une part du quartier du milieu du siècle avec le nouveau Palais abbatial (IA88031985) et la reconstruction de maisons moderne le long d’un axe grossièrement est-ouest (actuelle rue du Général de Gaulle). Les demeures de ce noyau constituent un ensemble homogène, le plus souvent reconstruit en partie après le tremblement de , 1741 qui détruisit le faubourg, 13 mars 1779 qui détruisit 7 maisons). Les témoins antérieurs à 1682 canoniales dont le seul décor est bien souvent le traitement de la porte piétonne voire quelques rares cas relative rareté des rues est compensée par un important réseau de ruelles encore lisible sur le cadastre
    Référence documentaire :
    p. 300-309 Urry Alfred. Le tremblement de terre de Plombières-Remiremont. In: Annales de Géographie , t. 22, n°124, 1913. Urry Alfred. Le tremblement de terre de Plombières-Remiremont. In: Annales de Thiebaut (Pascal), Le casernement dans la France du nord-est entre 1871 et 1914, dans Les Annales de l'Est, 2003. THIEBAUT (Pascal), Le casernement dans la France du nord-est entre 1871 et 1914 Heili (Pierre), Le grand tremblement de terre de Remiremont (1682). Le pays de Remiremont, 1979 . HEILI, Pierre. Le grand tremblement de terre de Remiremont (1682). Le pays de Remiremont, 1979, n°2, p Dames nobles dans le rôle de commanditaire", in Bâtir au féminin ? Traditions et stratégies en Europe et Remiremont : un chapitre de Dames nobles dans le rôle de commanditaire", in Bâtir au féminin ? Traditions et
    Annexe :
    (1720-1731), il construit sa propre maison à Nancy (1731). Il travaille sur le chantier du château de lorrain de la 1ère moitié du 18e siècle, il travaille en 1709 avec Betto et Guesnon sur le chantier de la avec Stanislas, qui le remplace par Emmanuel Héré en 1738 comme 1er architecte du duc. On le retrouve au service des abbesses de Remiremont où il construit le palais abbatial (1752). Architecte peu et -Jacques Baligand (1697-1762), ingénieur en chef de Lorraine et Barrois, anobli le 5 janvier 1756. Auteur est le père de Paul Perron (1854-1931). Paul Perron (Remiremont 1864-1931), fils de Charles Perron, a
    Illustration :
    Le quartier canonial, carte restituée au 19e siècle. IVR41_20208803042NUC2A Vue aérienne depuis l'Est : au premier plan le faubourg vers Bussang et les grands ensembles Vue aérienne depuis l'ouest : le coeur ancien IVR41_20158810630NUC4A Vue aérienne : le quartier du Grand Jardin IVR41_20158810626NUC4A
1