Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 26 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Fontaine - tunnel - conduite forcée
    Fontaine - tunnel - conduite forcée Domptail - Valverde (La) Cheveux Bois Mortier - isolé - Cadastre : 2016 ZC 7 source Valverde 2016 ZC 57 Entrée du tunnel du Bois Mortier
    Historique :
    La source de la fontaine la Valverde et le tunnel du Bois Mortier sont édifiés en 1861, selon les , et par Henry Gigogne entrepreneur à Charmes, pour 47766 francs. Le devis prévoit le captage et anneau de plomb. La pierre de taille et les moellons proviennent des carrières de Domptail. Cette ) : "fontaines devant la maison Louis, devant la maison Mathieu, à l’extrémité du jardin de la cure, et le trop -plein alimente un abreuvoir devant la maison Demange". Une coupe réalisée en 1862 montre le projet de création d'un second tunnel entre le bouge de réception et l'angle de la maison d’école, passant sous celle pour couper la grande boucle suivant les courbes de niveau à l'ouest pour rejoindre plus directement le lieu-dit Bruyères-Fontaine. Les trois fontaines-abreuvoirs ont été établies dans le village en 1863 et tunnel ont été entretenues récemment par le Club Vosgien (réfection des portes).
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La source de la fontaine la Valverde et le tunnel du Bois Mortier sont situés à environ 2 km au nord du village de Domptail. La source est regroupée dans une chambre en pierre de taille de plan carré de la source. La conduite en fonte est placée sur le sol du tunnel voûté construit en moellons d'environ 1.80 mètres de haut à l'intérieur. Il émerge par un escalier couvert d'une structure en pierre de bois récente, mais la porte de fer d'origine est déposée dans le tunnel. Des inscriptions (graffitis ?) sont gravées sur la façade antérieure. Le grès en façade ouest est dégradé. La conduite d'eau en tuyaux les trois nouvelles fontaines de fonte réparties dans le village.
    Auteur :
    [entrepreneur] Rol(le) Paulin Victor
  • Ensemble de 3 fontaines-abreuvoirs
    Ensemble de 3 fontaines-abreuvoirs Domptail - 8 rue de Lauroux - en village
    Historique :
    Demange : 2 bassins en fonte alimentés par le trop plein des fontaines. (sources : AD88 - 2O158/11)
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    ou trois bassins rectangulaires d'abreuvoirs reposant sur un socle de pierre de taille. Deux barres de fer placées sous le jet d'eau permet de poser un seau à remplir. La fontaine du jardin de la cure
    Auteur :
    [] Rol(le) Paulin Victor
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue d'ensemble depuis le nord Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue d'ensemble depuis le sud Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue de détail de la signature et de la date sur le Fontaine-abreuvoir de la place de la Mairie à Domptail, vue d'ensemble depuis le sud
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Nomexy - rue de Lorraine rue de l'Hotel de ville - en ville - Cadastre :
    Historique :
    le devis dressé par Victor Adam, architecte. La commune ne possédait pas de fontaines avant cela ; il Varigney, selon les signatures "VARIGNEY / Hte SAÔNE" portées sur le bassin et la colonne d'alimentation.
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Nomexy. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte, posé sur un socle de pierre. Au centre une
    Auteur :
    [entrepreneur] Rol(le) Paulin Victor
    Illustration :
    fontaine-abreuvoir de Nomexy, vue de détail de la signature sur le bassin IVR41_20168834402NUC2A
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Sercœur - Grande Rue place de l'Eglise - en ville
    Historique :
    auges d'abreuvoir en pierre et d'une borne-fontaine ornée de moulures. Le sol est pavé, et deux bornes . La pierre de taille utilisée pour le socle du bassin et la chambre de source provient de Jeuxey, et fontaine préexistante était alimentée par une source placée sur le ruisseau de la Molle (ruisseau de l'Annol) par une chambre en bois, qui est réunie avec une autre source et reconstruite en pierre de taille de protection protègent de la circulation. La pierre de taille provient des carrières de Razimont à ), par Victor Paulin Rol (entrepreneur à Damas-aux-Bois) pour 13423,64frs. Le devis précise que l'enchambrement de la source en pierre de taille est reconstruit. Il est situé à environ 1200 mètres au sud du fontaine est en tuyaux de fonte. Le bassin en fonte est évalué à 1000kg et le moine avec son socle à 200kg issue des Forges de Varigney, selon la signature "VARIGNEY / 1863" portée sur le bassin. Le bassin a été
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    bassin circulaire en fonte, dont une partie a été réparée en ciment (?), posé sur un socle de pierre. Au
    Auteur :
    [entrepreneur] Rol(le) Paulin Victor [architecte] Grillot François, Pierre, Auguste
    Illustration :
    Fontaine de Sercoeur, vue de détail de la signature sur le bassin. IVR41_20168834412NUC2A Fontaine de Sercoeur, vue de détail de la réparation sur le bassin. IVR41_20168834413NUC2A
  • Fontaine
    Fontaine Frizon - Le Château - 230 allée des Marronniers - en village - Cadastre : 2016 D 609
    Historique :
    La fontaine privée du château de Frizon a probablement été établie vers 1890, au moment où le (source orale). La colonne d'alimentation et le bassin portent la signature de la forge de Varigney (Haute
    Représentations :
    lion pour le jet. Au dessus, la colonne porte deux caducées (où les ailes sont remplacés par une fleur
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    centre, une fine colonne d'alimentation en fonte posée sur un socle de pierre. Cette dernière est de
    Localisation :
    Frizon - Le Château - 230 allée des Marronniers - en village - Cadastre : 2016 D 609
    Illustration :
    Fontaine du chateau de Frizon, vue d'ensemble depuis le sud. IVR41_20168834358NUC2A Fontaine du chateau de Frizon, vue de détail de la signature du le bassin. IVR41_20168834364NUC2A
  • lavoir-école-mairie
    lavoir-école-mairie La Vacheresse-et-la-Rouillie - Vacheresse (La) - Grande Rue - en village - Cadastre : 2016 ZA 23 mairie
    Historique :
    Pierre Bragnier, architecte patenté à La Vacheresse. Le bâtiment est composé d'un lavoir au rez-de bassin". Des bancs en pierre sont placés sur le coté du bassin qui est excavé ; on y lave le linge à cm de haut. Le devis mentionne également les matériaux utilisés : La pierre de taille des façades et , Jean-Pierre Braguier, entrepreneur à Vrécourt, et Joseph Arnould, entrepreneur à Sauville. En 1881, le Le lavoir-école de La Vacheresse est établi selon les plans dressés le 25 germinal An 9 (1801) par une gerbière au-dessus de la porte d'entrée de l'école). Le devis précise que "sur le pied de stal les pattes poseront sur le devant du pied de stal. […] Lesquels auront chacun un jeu d'eau dans la gueule […] et sur les têtes des deux passera une gouttière (?) qui servira à verser les eaux dans le même des bassins provient des carrières de Morizecourt, les autres pierres des carrières de la Vacheresse pierre à La Vacheresse pour 4375 francs. En 1841, un escalier est construit en façade latérale de
    Représentations :
    Au rez-de-chaussée, un haut relief est placé dans le parement du mur. Il figure l'avant de deux
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    rez-de-chaussée est en pierre de taille, tout comme les encadrements des ouvertures. Le reste du Le lavoir est situé au centre de La Vacheresse, à coté de l’Église. L'édifice est composé d'un abreuvoir hémi-circulaire en fonte. Ensuite, elle s'écoule dans le bac de rinçage carré, puis dans le grand bassin rectangulaire de lavage. Le sol y est dallé et les murs sont munis d'une niche et d'un haut-relief (deux lions). Dans le bassin, deux colonnes de fonte soutiennent le plancher de l'étage. La façade du bâtiment est bâti en moellons enduits, couvert d'un toit à longs pans. Le premier étage a accueilli l'école et le second le logement de l’instituteur puis la mairie. Chaque étage est muni d'un accès séparé
    Auteur :
    [architecte] Bragnier Pierre [tailleur de pierre] Bizot Joseph [entrepreneur] Braguier Jean-Pierre
  • Ensemble de deux fontaines - abreuvoirs
    Ensemble de deux fontaines - abreuvoirs Ortoncourt - rue de l'ancienne Gare place de l'Eglise - en village - Cadastre : 2016 C 138 ancien lavoir
    Historique :
    La fontaine-abreuvoir devant l’église est établie en 1855 selon le devis dressé par Grillon (architecte) réalisée par Nicolas Claudin (entrepreneur à Moyémont) pour 4546,70 frs. Le devis précise que le sable vient de la Moselle, la chaux de Maseley, et la pierre de taille de Rambervillers ou équivalent . Le bassin de fonte de 980kg est décompté à 392 francs, provenant des Forges de Varigney (Haute-Saône ) selon la signature sur le bassin "VARIGNEY". La fontaine-abreuvoir circulaire au sud du village est de la place de l’église, selon les plans de Henri-Louis Reiveilliez (architecte). Le bassin provient
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    fonte posé sur un socle en pierre de taille. Au centre, une colonne d'alimentation octogonale en pierre
    Auteur :
    [architecte] Grillot François, Pierre, Auguste
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir de l'Eglise à Ortoncourt, vue de détail de la signature sur le bassin
  • fontaine - lavoir - abreuvoir - bassin
    fontaine - lavoir - abreuvoir - bassin Relanges - rue du Foyer Grande Rue route de Vittel - en village - Cadastre :
    Historique :
    un bassin est fracturé, et remplacée par une nouvelle fontaine en pierre avec deux bassins dont l’un les abords sont pavés. En 1832, le lavoir de la rue Haute est reconstruit à neuf et dans de plus grandes dimensions (l=6,624m ; la=3,312m hors œuvre ; pr=59,8cm) : la pierre de taille est fournie par Dominique Gagné, maître maçon, tailleur de pierre à Attigny. En 1840, La conduite en bois provenant de la traversent le village à découvert et doivent être couvertes d’un aqueduc, selon les plans de Clarinval Varigney (Haute-Saône). Le Lavoir d'en Haut est aujourd'hui utilisé pour remiser du matériel communal
    Représentations :
    fonte dont le décor est composé de frises d'oves, de feuilles, de fleurs et de fruits. Les anses
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    entièrement en pierre de taille, et couvert d'un toit à longs pans. Dans une inspiration classique, le lavoir Le lavoir est situé dans la partie haute de Relanges. Il est de plan rectangulaire construit un bassin hémi-circulaire puis des bassins d'abreuvoir rectangulaires en pierre qui longent les "VARIGNEY". La colonne d'alimentation devait aussi approvisionner le bassin de lavage intérieur (détruit
    Auteur :
    [maître maçon, tailleur de pierre] Gagné Dominique
    Illustration :
    égayoir et Lavoir d'en Haut à Relanges, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20168833881NUC2A
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Vrécourt - place du Marché - en village
    Historique :
    Montiers-sur-Saulx (signature : "A TURQUET-COLAS / MONTIERS / SUR SAULX"). Le bassin a été conçu par la
    Représentations :
    entrelacés autour d'un trident et d'une rame, et des frises d'oves, de godrons... Le jet est entouré d'un
    Murs :
    grès pierre de taille (?)
    Description :
    (portant la signature de Varigney), reposant sur un socle de pierre de taille. La colonne d'alimentation
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir de la place du Marché de Vrécourt, vue de la signature et de la date sur le
  • fontaine - abreuvoir de Jeanne d'Arc
    fontaine - abreuvoir de Jeanne d'Arc Médonville - place Jeanne d'Arc - en village
    Historique :
    déplacer le lavoir pour agrandir la place, et profiter de l’occasion pour y placer une fontaine ornementée qui sera un motif d'embellissement et de salubrité. Le projet prévoit une fontaine en fonte de 3577 kg (bassin et colonne d'alimentation) et une évacuation des eaux vers le nouveau lavoir. Toutefois, le projet rectangulaire à la place de la fontaine actuelle. En 1886, le projet est relancé et de nouveaux plans sont réalisés par Joseph Michaux, architecte à Sartes. Il prévoit le déplacement du lavoir et du local pour les SAONE" est apposée sur le bassin, "UNION ARTISTIQUE / DE VAUCOULEURS" et "L.GASNE / MAITRE DE FORGES / A DE FORGES / A TUSEY (MEUSE)" sur le socle de la statue. Celle-ci a été conçue d'après un modèle de
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    bassin circulaire en fonte, avec au centre un socle de pierre sur lequel est posée une colonne , dans le catalogue de la fonderie de Tusey (1896).
    Illustration :
    Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la signature sur le bassin Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la signature sur le socle de la statue de Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la signature sur le socle de la statue de
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir La Neuveville-sous-Châtenois - rue Brulée rue de l'Eau - en ville
    Historique :
    Liser, architecte de l’arrondissement, sur la place au milieu de la rue de l’église. Le projet comprend d'une colonne d'alimentation en forme de pyramide en pierre et deux bassins d'abreuvoir rectangulaires en bois posés sur des pieds. Le sol autour est pavé. Les auges de bois seront postérieurement remplacées par 3 abreuvoirs en pierre. Puis, la reconstruction de la fontaine est entreprise en 1872, selon sur le bassin.
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    composée d'un bassin circulaire en fonte, posé sur un socle de pierre. Au centre, une colonne
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, vue d'ensemble depuis le nord Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, vue d'ensemble depuis le sud la signature sur le bassin IVR41_20168834435NUC2A
  • fontaine
    fontaine Maxey-sur-Meuse - place Jeanne d'Arc - en village
    Historique :
    La fontaine Jeanne d'Arc de Maxey-sur-Meuse a été établie dans le cadre d'un projet de construction Neufchâteau) pour 10500 frcs. (sources : AD88 - 2O305/9). Elle est inaugurée en 1898. Le bassin et la colonne d'alimentation proviennent de la fonderie de Varigney, selon la signature sur le bassin "VARIGNEY / Hte Saone correspond à la figure n°203 de la planche 92 du catalogue de la fonderie de Tusey (Meuse) en 1897. Le modèle
    Représentations :
    pointes avec des fleurs de lys, et dans sa main droite une épée dirigée vers le sol. A ses pieds, gisent des gantelets et le bassinet a disparu.
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    . Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte reposant sur un socle de pierre. Au centre, un dé de pierre supporte la colonne d'alimentation en fonte de section octogonale qui est ornée de tridents, et
    Illustration :
    Fontaine Jeanne d'Arc à Maxey-sur-Meuse, vue de détail de la signature sur le bassin Fontaine Jeanne d'Arc à Maxey-sur-Meuse, vue de détail de la signature sur le socle de la statue
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Frizon - rue du lavoir - en village - Cadastre : 2016 D 399
    Historique :
    Le lavoir a été bâti en 1846 selon les plans de François Grillot (architecte du département) par bassins en pierre sont remplacés par trois bassins en fonte en 1876 provenant des Forges de Varigney
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    dans un bac de rinçage carré en pierre, puis dans un grand bassin de lavage rectangulaire. Le pan cavité pour le savon de 14 laveuses. Des bancs en pierre le long des murs. Deux bornes de protection La fontaine-lavoir-abreuvoir est située dans le village, dans l'axe de la rue de la Mairie de Frizon. Ce bâtiment est conçu en moellons enduits avec des encadrements en pierre de taille. Il est ouvert sur un côté par deux colonnes en pierre, et couvert d'un toit à longs pans avec coupes. A incliné constituant la pierre à laver d'origine a été rénové par un recouvrement de ciment ménageant une
    Auteur :
    [architecte] Grillot François, Pierre, Auguste
  • borne fontaine - abreuvoir
    borne fontaine - abreuvoir Châtel-sur-Moselle - rue Aristide Briand rue du docteur Sayer - en village
    Historique :
    (entrepreneur à Nomexy) pour 19113,39 francs. (sources : AD88 - 2O98/10). Le bassin provient de la fonderie de Varigney (signature " VARIGNEY Hte-SAONE"), probablement le plus ancien identifié de cette usine dans les
    Représentations :
    et une tige de blé. Le jet d'eau est orné d'un mufle de lion grimaçant.
    Auteur :
    [architecte départemental] Grillot François, Pierre, Auguste
    Illustration :
    Borne fontaine - abreuvoir de Châtel-sur-Moselle, vue de la signature sur le bassin
  • lavoir - bassin
    lavoir - bassin Haillainville - rue derrière l'Eglise - en village - Cadastre : 2016 AB 134 près du ruisseau
    Historique :
    eaux au dehors. Une pierre d’appui en grès dur, placée sur des consoles scellées dans le mur sert à des fours de Charmes, le sable de la Moselle, la pierre de taille de Bazien, Bru ou Damas-aus-Bois, le . En 1867, le bassin est repris et couvert selon les plans de Victor Adam, architecte. Les travaux sont pierre de taille de 440cm x 75cm, pavage, couverture, plancher autour du bassin de lavoir. En 1881 , l'abri pour le lavoir est reconstruit selon les plans rédigés par Jules Macron, architecte à Epinal, par francs. Dans le cahier des charges, le lavoir est décrit ainsi : « Le lavoir actuel est disposé pour laver à genoux. Il comprend un bassin rectangulaire en pierre de taille, pourvu de carreaux en chêne replani fixés sur longrines et espacées tant vide que plein pour le lavage et le frottage du linge ». Il est aussi précisé que l'eau est abondante et émerge d’une source à quelques mètres de là. Le système de vannage est défectueux. Les eaux du lavoir alimentent ensuite un baignoir pour le bétail et des
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    (vers le sud) par trois piliers en pierre reposant sur un muret, et couvert d'un toit à longs pans. Il a crantée de pierre. Le lavage se faisait à genoux. Le sol est dallé et des bancs de pierre sont placés sur Le lavoir est situé en contrebas de l’église non loin du ruisseau, en retrait de la rue. Ce lavoir construit en moellons et en pierres de taille pour les encadrements des baies. Il est ouvert sur un coté la particularité de ne pas être composé de bassins, le lavage se faisant au fil de l'eau. En effet , les eaux proviennent d'une source apparemment située dans la ferme voisine. L'eau traverse le lavoir le long du mur. A la suite du lavoir, l'eau s'écoule par une rigole dans un égayoir rectangulaire . Le sol était probablement pavé et remonte en pente douce vers la route. L'évacuation de l'eau se fait
    Illustration :
    Lavoir-égayoir de Hallainville, vue de détail de la rigole entre le lavoir et l'égayoir planche à laver sur la margelle de pierre. IVR41_20168833676NUC2A
  • Ensemble de 3 fontaines - abreuvoirs
    Ensemble de 3 fontaines - abreuvoirs Vaudoncourt - rue de l'Agreant rue Barbazon rue de la division Leclerc - en village - Cadastre : 2016 AA 38 fontaine devant l'église
    Historique :
    l’Église et au sud du village. Elles portent toutes les trois la signature "VARIGNEY / HTE SAONE" sur le
    Représentations :
    signature. Le jet d'eau est mis en valeur par la bouche d'un dauphin dont la queue s'enroule autour d'un
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    fonte de plan rectangulaire posée sur un socle de pierre (grès rose) ou de ciment. Elles alimentent
    Illustration :
    Fontaine rue de l'Agréant à Vaudoncourt, vue de détail de la signature sur le bassin Fontaine au chevet de l'Eglise de Vaudoncourt, vue de détail de la signature sur le bassin
  • fontaine - lavoir - abreuvoir - bassin
    fontaine - lavoir - abreuvoir - bassin Moriville - rue du Four - en village - Cadastre : 1983 E 308 lavoir 2016 E 317 egayoir
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    le muret en pierre de taille, et ouverte sur deux cotés. Elle est couverte d'un toit à longs pans La fontaine-lavoir-égayoir est située à la limite sud du village, longeant le chemin. L'eau émerge d'un amas d'eau (puisard) abrité sous une niche creusée dans un muret en pierre de taille (grès rose ). Elle se déverse dans un grand bassin rectangulaire de lavage par l’intermédiaire d'une rigole en pierre . Le lavage se fait à genoux sur le sol dallé. Une seconde rigole alimente les 3 bassins en fonte placés au nord de la structure couvrant le lavoir. Cette construction est bâtie en moellons enduits sur pierre. L'eau traverse ensuite un petit chemin pour alimenter un long égayoir (pédiluve à chevaux), de forme quasiment rectangulaire. La profondeur s’amplifie jusqu’au muret de soutènement en pierre qui délimite le bassin du ruisseau, où l'eau est enfin évacuée.
    Illustration :
    Fontaine-lavoir-égayoir de Moriville, vue d'ensemble depuis le nord. IVR41_20168833691NUC2A Fontaine-lavoir-égayoir de Moriville, vue de détail des abreuvoirs et du chemin passant entre le
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Villotte - rue du Patis - en village - Cadastre : 2016 B 1050
    Historique :
    Précision (dite A.O.I.P.) et le socle provient de la fonderie de A. Durenne.
    Représentations :
    La niche centrale abrite une statuette en pierre (?) peinte de la Vierge de Lourdes. La colonne
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    et des bancs ont été installés le long du mur postérieur. Des murets et deux bornes en pierre de La fontaine-lavoir est située dans le sud-est du village. La structure est construite en moellons colonnes en pierre de taille supportant un entablement mouluré, portant les inscriptions gravées et une niche au centre. L'eau était distribuée par une colonne d'alimentation carrée en pierre, puis se carré, et finalement dans un bassin ovale de lavage, situés à l'intérieur du bâtiment. Le sol y est pavé
    Illustration :
    Avertisseur d'incendie près du lavoir de Villotte, vue de détail de la signature sur le socle
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Domptail - route de Flin route departementale n°47 rue de la Chapelle - en village
    Historique :
    La fontaine-abreuvoir est créée en 1887 (date portée). Le bassin provient probablement des Forges est construit juste à coté selon le devis de Victor Adam, architecte à Epinal, par Nicolas Statler
    Représentations :
    Le mascaron en fonte représente une tête de femme dans une couronne de roseaux. La colonne
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    constituée d'une colonne d'alimentation en pierre de plan carré, portant la date "1887", avec un jet d'eau côté et sert de bac à fleurs. L'espace correspondant à l'ancien lavoir détruit est composé de pierres
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Midrevaux - rue neuve - en village - Cadastre : 2017 AB 220
    Historique :
    Le lavoir de la rue Neuve à Midrevaux est établi selon les plans dressés par Jean-Claude Huot (architecte, conducteur des ponts et chaussées) en 1821. Le devis précise que les laves de la toiture sont - série 2O315/10). La pierre de fondation incluse en façade antérieure, à droite de la porte de gauche
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    bassins rectangulaires en pierre servant d'abreuvoirs. A l'intérieur, le sol est pavé autour d'un bassin des encadrements en pierre de taille calcaire. Il est couvert d'un toit à longs pans, initialement en en fonte de section octogonale, qui a remplacé l'ancienne en pierre. Elle se déverse dans quatre rectangulaire excavé, qui permettait de laver le linge à genou. Des bancs sont placés le long des murs
    Illustration :
    Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue de détail de la pierre de fondation en facade antérieure