Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ferme Le Moulin
    Ferme Le Moulin Aingeville - Moulin (Le) - 12 rue Pont (du) - isolé - Cadastre : 2015 ZD 4
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_15 :
    logis de droite : Cuisine : cheminée, pierre à eau, alcôve, placards. Poele : placard-chauffant
    Historique :
    mais illisible sur la pierre au-dessus de la porte charretière "[...] PIERRE [...] IHS 1660". Le moulin D'AINGEVLLE". Le moulin a cessé son activité vers 1940. La pierre sculptée en remploi provient probablement de La ferme "Le Moulin" possède une structure qui remonte au 3e quart du 17e selon la mention gravée la date "1831" gravée sur le linteau de la porte piétonne, au-dessus de la mention peinte "MOULIN
    Représentations :
    Au-dessus de la porte charretière, une pierre de fondation porte la date "1660" gravée et le monogramme du Christ. En façade de la partie moulin, une pierre en remploi est sculptée en bas-relief d'un "PAX DOMINI SVP / ET SVPER HABIT" est gravée. Cette pierre provient probablement de l'ancien château de
    Description :
    chambres à l'étage. La cuisine a conservé sa cheminée, sa pierre à eau, une alcôve et des placards. Le logis le plus récent est enclos d'un muret de pierre de taille. La ferme "Le Moulin" est isolée à l’écart du village. Elle est composée d'une partie centrale avec une grange et deux étables, dont celle de gauche était probablement un logis à l'origine. La pierre de alimente la chute d'eau, le mécanisme du moulin et un logis (cuisine et poêle), où la cheminée et son chambre à four est surmontée d'un pigeonnier et accolée à une remise agricole. Le jardin potager accolé au
    Localisation :
    Aingeville - Moulin (Le) - 12 rue Pont (du) - isolé - Cadastre : 2015 ZD 4
    Titre courant :
    Ferme Le Moulin
    Appellations :
    Le Moulin
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    -dessus de la chambre à four en annexe. deux étables. pierre en remploi sculptée (la seconde partie est conservée dans la ferme n°40 de Vrécourt). pierre fondation datée 1660 et linteau de la porte piétonne du
    Illustration :
    Ferme, Moulin, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble depuis le nord. IVR41_20158832436NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure au-dessus de la porte charretière, vue de détail de la pierre de Ferme, vue de la façade antérieure du moulin, vue de détail de la pierre sculptée en remploi
  • Anciennes casernes de la Porte de France aujourd'hui bâtiments agricoles
    Anciennes casernes de la Porte de France aujourd'hui bâtiments agricoles Marsal - 1, 2, 7 place Porte de France - en village - Cadastre : 1828 G 12, 13, 14, 15 1988 1 7, 98, 120, 121, 122
    Historique :
    type Vauban cotées M, N, O et P (date apocryphe portée sur le pignon sud de la caserne M). Le rez-de -chaussée est affecté aux chevaux, les deux étages au logement de la troupe et le comble réservé aux vivres . La caserne N, la mieux conservée, est partiellement protégée. Destinée à recevoir le musée du sel
    Murs :
    calcaire pierre de taille grès pierre de taille pierre moellon enduit
    Description :
    Les façades, initialement en pierre de taille (calcaire pour les bandeaux, corniches et encadrements des baies à linteaux monolithes, grès pour les parements) comportent de larges portions en pierre
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Vauban Sébastien Le Prestre de
    Illustration :
    Vue aérienne depuis le sud IVR41_20105711193NUC2A Vue aérienne depuis le nord IVR41_20105701195NUC2A
  • Ancienne caserne dite Pavillon de Bourgogne, puis hospice civil, actuellement logements
    Ancienne caserne dite Pavillon de Bourgogne, puis hospice civil, actuellement logements Marsal - 4 rue de la Plaisance - en village - Cadastre : 1828 G 172, 173 1988 2 88
    Historique :
    , elle devient, après un décret impérial du 5 avril 1813, le siège de l'hospice civil suite à un échange (1828 G 82, 1988 2 14), en magasin d'artillerie. C'est à cette époque, que le nouvel hospice est doté de un immeuble de logements sociaux, le bâtiment a conservé toutes ses façades intactes, de même qu'une
    Murs :
    grès moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Vauban Sébastien Le Prestre de
    Illustration :
    Vue aérienne depuis le sud IVR41_20105711207NUC2A
  • Eglise Paroissiale Saint-Maurice
    Eglise Paroissiale Saint-Maurice Damvillers - en village - Cadastre : 1943 C2 600
    Historique :
    ; l' auvent devant le portail ouest provient de l' ermitage Saint-Roch
    Murs :
    pierre de taille
  • Eglise paroissiale Saint-Martin
    Eglise paroissiale Saint-Martin Montmédy - Montmédy haut - rue de l' Hâtel de Ville - en ville - Cadastre : 1848 G6 849 1978 AC 105
    Historique :
    ; la chapelle de Malandry ouvrant sur le bas-côté nord de l' actuelle église, fut construite à côté de
    Murs :
    pierre de taille
  • Ferme n°12
    Ferme n°12 Aingeville - - 10 rue Génoise - en village - Cadastre : 2015 B 96
    Historique :
    , selon la date "1677" porté sur le linteau cintrée de la porte piétonne de droite du logis. Des remplois de pierres proviennent probablement de La Mothe. De nombreuses modifications postérieures ont été
    Représentations :
    chambre à four (?) accolée en façade antérieure de la ferme est en plein cintre et à chanfrein. Le logis clôture, une pierre sculptée en bas-relief est utilisée en remploi dans la maçonnerie du logis (l=47cm, h
    Description :
    séparés formant une cour au centre de laquelle se trouve un puits à margelle de pierre. L'ensemble est séparé de la rue par un mur de clôture. Le logis est couvert d'un toit en pavillon dont la structure
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    ). clôture sur la rue. niche et épis de faitage sur le pavillon. puits dans la cour.
    Illustration :
    Ferme, vue de la façade latérale droite du logis, vue de détail de la pierre sculptée d'un Christ
  • immeuble
    immeuble Nancy - 7 rue Didion - en ville - Cadastre : 1830 A 579 1865 BC 1374 1972 BC 309 2008 BC 309
    Historique :
    L'immeuble fut probablement construit dans le 3e quart du 17e siècle comme l'indiquait la date de 1674 portée sur le linteau de la porte ; date visible en 1880 (d'après Courbe, Mémoires de quelques
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
  • couvent de carmélites, dites petites carmélites
    couvent de carmélites, dites petites carmélites Nancy - rue Chanzy rue Henri Poincaré - en ville
    Historique :
    bâtiments (on ignore l'état dans lequel ils se trouvaient). Une cérémonie de pose de la 1e pierre a lieu le 12 mars 1714 (pierre posée sous la porte du vestibule entre le grand escalier et le jardin). Le Le couvent des petites carmélites est fondé le 19 mai 1655 (d'après Lionnois Jean-Jacques, Histoire France et installées à Nancy depuis 1635, le couvent de carmélites installé à Nancy depuis 1618 ne pouvant les recevoir car il comptait alors vingt religieuses, soit le nombre maximum autorisé par la règle . Afin de le différencier de ce dernier (dit couvent des grandes carmélites), il est alors appelé couvent de la Lorraine pour le compte de la France, et construisent les premiers bâtiments dans la décennie carmélites, puis du duc Léopold à son retour en Lorraine (1698). En 1713, le couvent est à nouveau autorisé par le duc (lettres patentes du 30 août 1713) à la condition de faire rebâtir (ou terminer) les en 1715-1716 (IA54003332) et, en 1716, l'achèvement de l'ensemble conventuel (d'après Lionnois). Le
    Illustration :
    Plan masse des bâtiments fin 18e siècle d'après le plan de vente révolutionnaire de 1798, reporté sur le cadastre actuel. IVR41_20135410324NUDA
  • Ferme n°18
    Ferme n°18 Saint-Remimont - 150 rue Numa Aubry - en village - Cadastre : 2017 AA 89
    Historique :
    La ferme pourrait remonter au milieu du 17e siècle, selon la date "1656" inscrite sur le linteau de . En 1979, lors du pré-inventaire effectué par R. Truttmann, le propriétaire est Robert Fenard. Au
    Description :
    La ferme est située au centre de Saint-Remimont, le long de la rue principale, non mitoyenne et en des autres travées, dessinant un plan en forme de L. On entre dans le logis principal par une porte pignon nord-est. Un bassin rectangulaire en pierre servait d'abreuvoir (sur l'usoir).
1