Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Réseau de navigation : canal de la Marne au Rhin
    Réseau de navigation : canal de la Marne au Rhin Réchicourt-le-Château -
    Historique :
    de Réchicourt, de Moussey et de Gondrexange. L'étang de Réchicourt était utilisé pour le flottage des L’étude du tracé d’un canal reliant la Marne au Rhin, entre Vitry-le-François et Strasbourg a été en 1853. Le canal sur toute sa longueur (314km) compte, à l’origine 178 écluses, il y en a 154 aujourd’hui. C’est un canal à deux biefs de partage dont le second, le bief de partage des Vosges est alimenté par les étangs réservoirs dont celui de Gondrexange et Réchicourt, eux-mêmes alimentés par la Sarre et ses affluents. Les étangs réservoirs de Gondrexange et de Réchicourt ont subi de nombreuses correspondre au gabarit Freycinet en place depuis 1879, en France. Le passage au niveau de l’étang de Réchicourt, à travers la forêt, a nécessité la construction de 6 écluses aujourd’hui désaffectées et remplacées par l'écluse de grande chute de Réchicourt mise en service en 1964. En 1968, l'enfoncement est passé à 2,20m au lieu de 2m. Le creusement du canal a modifié un paysage à dominante forestière. Le
    Description :
    Le canal de la Marne au Rhin est un canal de jonction à bief de partage. Long de 314 km il relie la Marne (à Vitry-le-François) au Rhin (à Strasbourg). Par le canal latéral de la Marne, il est connecté au réseau navigable de la Seine vers l'Ile-de-France et la Normandie. Le canal passe dans cinq bassins de Moselle et un second entre la Moselle et le Rhin, le bief de partage des Vosges (263m). L'alimentation en sommet, la Sarre notamment et celles des étangs réservoirs de Gondrexange, Réchicourt et Parroy (54). Au niveau du bief de partage des Vosges, à Gondrexange, le canal de la Marne au Rhin rencontre le canal des maison éclusière. Ces maisons éclusières sont construites sur le même plan, elles ont 5 pièces maisons est de 46m2. En 1980, elles sont encore toutes en place mais la n°6 est vétuste et inoccupée. Le a aujourd'hui une superficie plus grande, c'est une maison reconstruite après le second conflit mondial par l'architecte agréé par le MRU, Joseph Denny. En 1921, malgré les travaux de consolidation des
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château -
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le canton Réchicourt-le-Château oeuvre située en partie sur la commune Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Vue sur le canal et le chemin du halage depuis la grande écluse à Réchicourt vers Gondrexange Ancienne écluse le long de l'étang de Réchicourt, date portée lors des travaux réalisés par Carte de 1709 des forêts de Réchicourt. IVR41_20135710363NUC1A Tronçon du canal le long de l'étang de Gondrexange et chemin de halage IVR41_20135710277NUC4A Baraque d'entretien construite pour le cantonnier du canal, ensemble trois quarts droit Tronçon du canal le long de l'étang de Gondrexange. IVR41_20135710276NUC4A Vue sur le canal depuis le pont de Gondrexange. IVR41_20135730100NUC2A Exhaussement des étangs réservoir de Réchicourt et de Gondrexange, 1854 IVR41_20135730125NUC1A Partie du canal à Réchicourt au niveau de l'ancienne écluse n°1, ensemble trois quarts gauche digue maçonnée le long du canal au niveau du col des Français, ensemble face
  • Ancienne mairie-école dite
    Ancienne mairie-école dite "le château" (détruit) Corcieux - 1 place Général de Gaulle - en village - Cadastre : 2015 AB 5 1835 A 123, 124, 125, 130, 131
    Historique :
    l'église existait dés 1690. En 1842, la commune rachète le château et y installe ses services et l'école de rachète en 1822 deux bâtiments adjacents au "château". Elle installe la mairie et la justice de paix dans le premier et crée une école publique dans le second ; une école paroissiale située à proximité de
    Description :
    En 1944, lors de sa destruction, la mairie occupait le "château" des anciens seigneurs "de la tour . Le château accueillait la salle du conseil, le bureau du maire, la salle de justice de paix, un préau accueillant l'école des filles, celle des garçons et le cours complémentaire, l'étage des bâtiments sur rue
    Titre courant :
    Ancienne mairie-école dite "le château" (détruit)
    Appellations :
    le château
    Illustration :
    Elévations postérieure des bâtiments depuis le canal. IVR41_20158833181NUC2A
  • réservoirs - châteaux d'eau des Vosges
    réservoirs - châteaux d'eau des Vosges
    Référence documentaire :
    Le financement de l'agriculture. Économie rurale n°39-40 Breton Pierre. Le financement de
    Dénominations :
    château d'eau
    Typologies :
    château d'eau
    Texte libre :
    suite. Ainsi le château d'eau de Provenchères-sur-Fave relève du modèle de construction Monnoyer (1923 permettent ainsi de réguler le débit des fontaines communales, afin qu'elles puissent être fonctionnelles toute l'année. Le réservoir constitue aussi une retenue d'eau disponible en cas d'incendie, dans la partie haute du village. La plupart des communes de la plaine possèdent déjà avant le 19e siècle un une fontaine publique et à un lavoir. Le réservoir de Chermisey qui est encore en place aujourd'hui, a été établi sur le même principe en 1840, à l'emplacement d'une fontaine-lavoir préexistante. A l'image particulier, sont installées près des cours d'eau. Toutefois, la plupart vont s'équiper d'un château d'eau sur le site pour bénéficier d'une adduction d'eau et surtout d'un réservoir en cas d'incendie. Sous forme employés le long des voies ferrées. A partir de la mise en service de la ligne de chemin de fer Blainville - Epinal ouverte le 24 juin 1857, toutes les lignes ferroviaires étaient munies de châteaux d'eau
    Illustration :
    Château d'eau de type Monnoyer à Ruppes, vue d'ensemble depuis le sud-est IVR41_20178835337NUC2A Le Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de la façade antérieure, de trois quarts droit Le Grand Citerneau à Chermisey, vue intérieure IVR41_20178835352NUC2A Chateau d'eau de la gare de Nomexy, vue d'ensemble de face IVR41_20178835322NUC2A Chateau d'eau de la gare de Gerardmer, coupe et élévation réalisées par les Chemin de Fer de l'Est Chateau d'eau d'Haillainville (daté 1936), vue d'ensemble de face. IVR41_20178835526NUC2A Carte de répartition des communes ayant bénéficié du Fonds National pour le Développement des Chateau d'eau de type pigeonnier à Darney, vue d'ensemble de profil IVR41_20178835529NUC2A Chateau d'eau néo-médiéval à Chatenois, vue d'ensemble de face IVR41_20178835336NUC2A Château d'eau de type Hennebique à Puzieux, vue d'ensemble depuis l'ouest IVR41_20178835360NUC2A
  • Ferme n°20
    Ferme n°20 Saulxures-lès-Bulgnéville - - 4 rue Château (rue du) - en village - Cadastre : 2015 AA 57
    Historique :
    château de Saulxures-lès-Bulgnéville, il s'agissait de la maison du cocher ou du jardinier du château ), affaissant le plancher.
    Description :
    Parallèle à la rue du château, le logis est composée d'une cuisine sur la rue et d'un poêle s'ouvrant sur le jardin à l'arrière. Dans la cuisine, la cheminée, les placards et la pierre à eau sous la baie sont conservés, ainsi que l'escalier en vis en bois menant à la chambre à l'étage. Le placard -chauffants est aussi présent dans le poêle. Sous les planchers du logis, se trouve une grande cave, semi
    Localisation :
    Saulxures-lès-Bulgnéville - - 4 rue Château (rue du) - en village - Cadastre : 2015 AA 57
  • Ferme n°51
    Ferme n°51 Saint-Ouen-lès-Parey - Saint-Ouen - 6 rue Château (du) - en village - Cadastre : 2015 ZY 24
    Description :
    château. Mitoyenne, elle est composée de 3 rains : Une habitation de part et d'autre de la grange. Le logis de droite est en profondeur avec une cuisine prenant le jour sur la rue et un poêle sur le jardin . La porte piétonne à imposte vitrée est surmontée d'une corniche moulurée. Le logis de gauche, composé
    Localisation :
    Saint-Ouen-lès-Parey - Saint-Ouen - 6 rue Château (du) - en village - Cadastre : 2015 ZY 24
  • Fontaines des Vosges
    Fontaines des Vosges
    Texte libre :
    forteresse de Chatel-sur-Moselle, puits du fort d'Uxegney, fontaine du Château des Capucins de Rambervillers fontaines décoratives), conforte leur aspect ostentatoire. Le programme décoratif est principalement lié à la une source vénérée ou miraculeuse. En conséquence, le saint tutélaire y est représenté (sainte présentent une façade antérieure tournée vers le centre de la place. Deux variantes avec un bassin octogonal rectangulaires, mais les ornements sur la colonne d'alimentation et son couronnement d'une statue rendent le leur permet de porter un décor sculpté en relation avec le style de l'Epoque (Renaissance pour celles -sous-Châtenois (1837 - fonderies de Tusey), Midevaux (1839), Jainvillotte (1840), Liffol-le-Grand (1841 -Marne. Le choix de la fonte se fait aussi régulièrement dans une émulation locale qui conduit par monumentales, elles sont isolées par des bornes de protection qui évitent que le bétail n'aille y boire, et qui bétail le balancier et les tuyaux qui dépassent du sol (sources : AD88 - 2O242/9). Plus fréquentes que
    Illustration :
    Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue d'ensemble depuis le nord-ouest IVR41_20168834963NUC2A
1