Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Buste-reliquaire de Sainte Colombe
    Buste-reliquaire de Sainte Colombe Azoudange - rue de l'Eglise
    Historique :
    bénédictins fonder un monastère sur leur tombe. Leur fête est le 30 octobre. Le récit est rapporté par Abson de Sens, morte martyr et représentée le plus ouvent avec l’ours qui la défendit. Il existe aussi à les yeux afin de les protéger des maladies. Le buste reliquaire est habillé d’une robe blanche quand ). Les robes anciennes ont disparu. Un brancard de bois (cassé) servait à le transporter lors des processions (conservé au presbytère). Le buste-reliquaire a été restauré lors de sa présentation à l’exposition « le chemin des reliques » au musée de Metz en 1994. Il date certainement du 16e siècle, le socle
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Le buste-reliquaire est sculptée en ronde bosse dans un bois léger (tilleul ?) doré à la feuille fixation. Le bois est peint et doré, le visage de la sainte est peint en rose. Revers sculpté. Sur le socle
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ancien château de Guermange et ses dépendances agricoles puis ensemble agricole du Domaine de Lindre.
    Ancien château de Guermange et ses dépendances agricoles puis ensemble agricole du Domaine de Lindre. Guermange - rue grande - en village - Cadastre : 2019 246-249
    Historique :
    Le château de Guermange est édifié au 12e siècle pour surveiller la cornée de l'étang de Lindre. Il , dont 618 pour le seul étang de Lindre), le « château » et la « Maison franche » – cette dernière est régional de Lorraine. (AD57, 93J) Le nouveau château est édifié au 18e siècle et reconstruit en partie au . Adam-Philippe, comte de Custine, né à Metz en 1742, meurt en 1793, condamné le 26 août 1793 à la peine de mort par le tribunal Révolutionnaire. Son patrimoine est vendu comme bien national, à partir de possessions du comte de manière très détaillée (ref. texte libre). Le 1er septembre 1807, il est vendu à trois -administrateur : Desfrères, sous le Second Empire, puis Bailly, à la fin du XIXe siècle, Barbier, jusqu'aux des biens de Lindre. Le département de la Moselle achète les treize étangs des Domaines (930 hectares revendue quelques années plus tard. Il en fait une réserve naturelle protégée, incluse dans le parc naturel château est édifiée au 18e siècle, et la grange-écurie au début du 19e siècle. La grange écurie a une date
    Description :
    sont inscrits MH depuis 1980. Le château de Guermange est composé de plusieurs bâtiments dont deux sont bâtiment neuf appelé le « nouveau château ». Dans cette demeure où sont aménagés deux cuisines et deux L'ancien château de Guremange se situe sur la cornée de l'étang de Lindre, il s'inscrit dans des le parc, un jardin clos lui aussi de murs et dont il reste deux pavillons d'angle, de plan octogonale du Domaine de Lindre en 1803. Le vieux châteaux, détruit aujourd'hui est composé d'un donjon dont nous avons conservé les plans (voir ill. IVR41_20175710753NUC4A et IVR41_20175710755NUC4A). Le l’une d’entre elles d’un cabinet de toilette. Le bâtiment existant aujourd'hui a été modifié au 19e murs en moellon calcaire et en brique. Le toit est couvert de tuile mécanique. Il était couvert à l'origine de bardeaux, tuiles creuse et ardoises. Le bâtiment de l'ancienne ferme, a aussi un schéma de aux animaux et aux espaces d’engrangement. Sous le même toit cohabitent chevaux, vaches et porcs. La
    Titre courant :
    Ancien château de Guermange et ses dépendances agricoles puis ensemble agricole du Domaine de
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    Arnette laissée à bail le 23 juin 1785 pour 9 ans. Chap 1er Ancienne maison nommée château. Ce bâtiment du ci-devant château aboutissant au levant au grand chemin de Zommange à Dieuze au couchant sur le le jardin du château placé le long du chemin au midi. Il se trouve une portion au levant et donnant causes qui arrivent à la nation ainsi qu’à la commune réintégrée. En premier ferme tenue par le citoyen joignant le mur d’enceinte est adossé un autre bâtiment de 57 pieds de long sur 20 de largeur composé au Guermange on pourrait sans inconvénient former deux toises du bâtiment ci-dessus. Le premier comprendrait sera avant à démolir deux tourelles et trois du mur d’enceinte. Art 3 Le second lot comprendra le bâtiment ajouté à celui-ci-dessus au couchant dont le pignon entre les deux sera mitoyen les portes de de refends dans le milieu dans toute la longueur du bâtiment où sont adossées les cheminées et ne de celui-ci sont composés au rdc de chacun deux chambres et cabinet ensuite le premier étage ne forme
    Illustration :
    Le Château de Guermange, plan de l’ensemble des dépendances, du nouveau bâtiment et du vieux Le Château de Guermange, plan du vieux château, distribution au rez-de-chaussée, dressé à Le Château de Guermange, plan du vieux château, distribution du premier étage, dressé à l’occasion Nouveau château, vue depuis le parc, élévation antérieure. IVR41_20175710865NUC4A Vue depuis le parc du château, nouveau château, l'ancien pavillon et la grange-écurie Le bâtiment neuf appelé le « nouveau château ». Plan de 1793, AD 54, 1Q 315. IVR41_20175710752NUC4A château dressé à l’occasion des ventes des biens nationaux de l’émigré Custine, 1793. Légendé : À - Bâtiments et fossés du ci-devant château. B- Bâtiment neuf avec prés au-devant et usoir derrière. C Vue aérienne, nouveau château, grange-écurie, ferme du château, parc et jardin de l'ancien château Vue aérienne, nouveau château, grange-écurie, ferme du château, parc et jardin de l'ancien château
  • Eglise Paroissiale Saint-Pantaléon
    Eglise Paroissiale Saint-Pantaléon Commercy - rue de la Paroisse - en ville - Cadastre : 1970 AB 342
    Historique :
    Première mention de l' église en 1033. Eglise reconstruite de 1560 (date portée par le portail) à 1575. Rattachée au château haut par un passage couvert en 1708. Tour clocher exhaussée en 1711. Vers
1