Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fontaines-abreuvoirs des Vosges
    fontaines-abreuvoirs des Vosges
    Texte libre :
    sont répartis sur l'ensemble du département avec une concentration un peu plus importante dans le municipalités de manière à irriguer le maximum d'habitations. Des ensembles de plus d'une dizaine de fontaines -abreuvoirs sont alors fréquents, comme à Ban-de-Laveline, Allarmont, Celles-sur-Plaine, Le Vermont… On années 1860 et 1870. A partir de 1900, les communes sont bien équipées et commencent à réfléchir dans le isolés. Seuls 24% sont adossées à un mur. Similaires sur tout le département, ils sont de forme ancienne relevée sur un bassin dans les Vosges. La pierre est de provenance locale : Le calcaire est employé dans la plaine, le grès dans le piémont avec une teinte claire (rose, ocre) dans les Vosges méridionales, et plus soutenue (rose, rouge) en allant vers le nord. Dans la zone des Vosges granitiques, la permit d'acheminer des bassins en grès depuis le piémont, et le développement de machines capables de travailler le granit, à partir de la fin du 19e siècle. L'utilisation du bois ne se cantonne pas à la
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir en bois située au 4 Le Talet, Le Valtin, vue d'ensemble (1983
  • Fontaines des Vosges
    Fontaines des Vosges
    Texte libre :
    forteresse de Chatel-sur-Moselle, puits du fort d'Uxegney, fontaine du Château des Capucins de Rambervillers fontaines décoratives), conforte leur aspect ostentatoire. Le programme décoratif est principalement lié à la une source vénérée ou miraculeuse. En conséquence, le saint tutélaire y est représenté (sainte présentent une façade antérieure tournée vers le centre de la place. Deux variantes avec un bassin octogonal rectangulaires, mais les ornements sur la colonne d'alimentation et son couronnement d'une statue rendent le leur permet de porter un décor sculpté en relation avec le style de l'Epoque (Renaissance pour celles -sous-Châtenois (1837 - fonderies de Tusey), Midevaux (1839), Jainvillotte (1840), Liffol-le-Grand (1841 -Marne. Le choix de la fonte se fait aussi régulièrement dans une émulation locale qui conduit par monumentales, elles sont isolées par des bornes de protection qui évitent que le bétail n'aille y boire, et qui bétail le balancier et les tuyaux qui dépassent du sol (sources : AD88 - 2O242/9). Plus fréquentes que
    Illustration :
    Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue d'ensemble depuis le nord-ouest IVR41_20168834963NUC2A
1