Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation du mobilier de l'église de Pierre-Percée
    Présentation du mobilier de l'église de Pierre-Percée Pierre-Percée - place de la Mairie
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    conservation des hosties consacrées ni aucun objet pour les sacrements n'ont été vus. Si trois croix de procession datent du19e siècle, plusieurs modèles de bouquets d'autel en tissus métallisés, des années 50/60
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de
    Historique :
    textiles proches à Celles-sur-Plaine et Raon-l'Etape sont florissantes, se signale par la donation en 1888 La pièce la plus ancienne du mobilier de l'église Saint-Gengoult à Pierre-Percée, est un ostensoir d'un calice néo-gothique, en 1919 d'une statuette de saint Antoine le Grand, à l'occasion de la naissance d’Antoine Cartier-Bresson (1819-1996); la qualité de l'ensemble calice-patène provenant de la maison lyonnaise Favier Frères, au milieu du 20e siècle, suggère une donation de la même famille.
    Localisation :
    Pierre-Percée - place de la Mairie
    Titre courant :
    Présentation du mobilier de l'église de Pierre-Percée
    Illustration :
    Statue de l'Immaculée Conception - marque : Cachal-Froc, 32, rue Vavin Paris IVR41_20135434816NUC2A Maquette de l'église IVR41_20135434817NUC2A
  • église paroissiale Saint-Gengoult
    église paroissiale Saint-Gengoult Pierre-Percée - place de la Mairie
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de
    Historique :
    Cartier-Bresson dont les usines textiles de Celles-sur-Plaine et Raon-l'Etape sont proches et florissantes. Bien que située sur le diocèse de Nancy et de Toul (Meurthe-et-Moselle), cette église est administrée par la paroisse Saint-Luc du diocèse de Saint-Dié-des-Vosge (Vosges). L'église, rebâtie en 1758 , a fait à nouveau l'objet de travaux de reconstruction en juillet 1834 par l'architecte Eugène Louis . Au cours de la Première Guerre mondiale, la commune est occupée par l'ennemi, l'église a été détruite à 25 %. Le mobilier (autels, bancs) a été reconstitué en 1922. Les verrières de la nef ont été
    Représentations :
    Dans le chœur, deux verrières, en dalles de verre, cloisonnées de ciment coulé sur une armature métallique, sorties de l'atelier d'Auguste Labouret, figurent saint Gengoult et saint Nicolas. Dans la nef , quatre verrières signées William Geisler, Nancy, représentent chacune un motif (coupe de fruits, couronne fermée, la Croix et les armes de Salm) sur un fond composite de pièces de verre géométriques.
    Description :
    triangulaire. La nef de deux travées est pourvue de vitraux dues à William Geisler de Nancy. Dans le chœur polygonal, les verrières sont d'Auguste Labouret de Paris. Le mobilier est d'inspiration néo-romane.
    Localisation :
    Pierre-Percée - place de la Mairie
    Illustration :
    Vue de la nef IVR41_20175430176NUC2A
1