ensemble n° 2 calice et patène
ensemble n°2 calice et patène - ensemble n° 2 calice et patène
Localisation Commune : Arracourt
Adresse : Grande Rue
Auteur(s) Favier Frères
Favier Frères

Maison d'orfèvrerie Favier Frères.

Les Favier sont une famille d'orfèvres lyonnais qui exercèrent leur activité à partir de 1824/1827, date d'insculpation du poinçon de maître, jusqu'en 1976, date de biffage.

La société fut fondée par les frères Jean-Marie-François-Henri (1809 -1827) et André-Michel (1805 - ?). À la mort de Jean-Marie-François-Henri, André-Michel continue seul l'activité, il insculpe un poinçon aux initiales A.F. séparées par un soleil, bien que l'activité se poursuive avec le poinçon F.F. A partir de la 2e moitié du 19e siècle, plusieurs orfèvres se succèdent jusqu'en 1976. Vers 1850, André-Michel passe la main à ses neveux Jean-Baptiste (? - 1899) et Claude Favier (1824 - 1861/1872). En 1861/1876 pour l'une et 1899 pour l'autre, les veuves des orfèvres reprennent l'atelier d'orfèvrerie jusqu'en 1903. La société est ensuite dirigée entre 1903 et 1927 par les fils de Jean-Baptiste : Marie-Michel (1854 - ?) et Charles-Marie Favier (1864 - 1941) et le fils de Claude-Auguste (1857 - av 1924). Le dernier orfèvre de la famille, Georges-Jean-Baptiste Favier (? - ?), reprendra l'activité à la suite de son père Charles-Marie de 1941 à 1976, jusqu'à la fermeture définitivement en 1976.

poinçon de maître : les initiales F.F. séparées par un soleil dans un losange horizontal


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Charles Favier & Cie , dit(e) Favier Frères
Charles Favier & Cie , dit(e) Favier Frères

Charles Favier & Cie est l'un des successeurs de la maison d'orfèvrerie Favier Frères fondée entre 1824 et 1827. Cette société se compose des orfèvres Charles-Marie (1864 - 1941), Marie-Michel (1854 - ?) et Auguste Favier (1857 - av 1924), les orfèvres succèdent à leurs père et oncle en 1903. Le 23 septembre 1927, ils déposent au registre un poinçon carré, réservé au travail du métal argenté et doré. En 1941, Georges-Jean-Baptiste-Joseph Favier, fils de Charles-Marie, reprend l'activité, il ferme définitivement la société en 1976. Durant la période 1927 - 1976, les orfèvres utilisent pour le travail de l'argent le poinçon en losange aux initiales F.F séparées par un soleil.

marque d'auteur : les initiales F.F. dos à dos dans un carré

marque d'auteur : les initiales F.F. dos à dos dans un carré à l'angle supérieur gauche abattu

poinçon de maître : les initiales F.F. séparées par un soleil dans un losange horizontal, poinçon insculpé entre 1824 et 1827 et biffé en 1976.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dossier.copyrights (c) Région Lorraine - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle