Château d'eau de la papeterie de Raon l'Etape, vue d'ensemble du reservoir
château d'eau - Château d'eau de la papeterie de Raon l'Etape, vue d'ensemble du reservoir
Localisation Commune : Raon-l'Étape
Lieu-dit : Papetrie
Adresse : rue Emile Zola
Cadastre : 2017 D 733
Auteur(s) Hennebique Francois
Francois Hennebique (26 avril 1842 - 7 mars 1921)

François Hennebique (26 avril 1842, Neuville Saint Vaast, dans le Pas de Calais - 7 mars 1921 à Paris) devint maçon en 1860 et se spécialise progressivement dans le béton armé à partir des années 1880. Il fonde la première grande entreprise internationale de béton armé au début des années 1890, en s'appuyant notamment sur un système de construction alliant piles porteuses, poutres en T, dalles et étriers de renforcement en fer (pièce de liaison entre les éléments de la construction brevetée en 1892-1893).

L’intérêt de la méthode Hennebique réside dans une mise en œuvre relativement facile, nécessitant peu qualification particulière pour les ouvriers, les délais de construction et les coûts sont relativement faibles, ce qui concurrence l'architecte métallique. L'entreprise construit principalement des bâtiments industriels, des ouvrages d’art, des immeubles, des citernes… Elle construit par exemple en 1899 le premier pont civil en béton armé de France à Châtellerault.

A son apogée au début des années 1910, le groupe Hennebique est implanté dans plus de 20 pays, mais la première guerre mondiale l'oblige à recentrer ses activités sur la France et les colonies.

Après 1921, bureau d'étude, les Bétons Armés Hennebique poursuit l'activité jusqu'en 1967.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Papeterie de Raon-l'Étape
Papeterie de Raon-l'Étape

La Papeterie de Raon-l'Étape a été fondée en 1882 par Camille Metenett sous le nom de Papeterie Metenett & Cie, avec une production de papier à partie de cellulose (papier journal, de couleur...).

L'activité est ensuite continuée par son gendre Xavier Schwindenhammer, papetier dans la vallée de Turckheim, puis par Jean, son fils et Hubert, son petit-fils. Destruite et incendiée en 1944, l'usine est reconstruite et modernisée par l'achat de nouvelles machines.

L’usine est achetée par le groupe MATUSSIERE & FOREST en 1977 et fait partie du groupe GreenDustries à partir de 2010. Elle est reprise en 2014 par la société italienne Carteria Galleria, toujours dans le secteur de l'emballage.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dossier.copyrights (c) Région Lorraine - Inventaire général
(c) Conseil départemental des Vosges