Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Synagogue de Dieuze

Dossier IA57030106 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

  • Bandelette de Torah (mappah) n° 1
  • Présentation du mobilier de la synagogue de Dieuze
Dénominations synagogue
Aire d'étude et canton Région Grand Est
Adresse Commune : Dieuze

L'ancienne synagogue ayant été détruite en 1940 par les nazis, un nouvel édifice est élevé par les architecte Henri Drillien et Pierre Fauque. Alors qu'elle est Inauguré en 1955, la communauté ne compte plus que 25 personnes en 1962. La synagogue est désaffectée en 1994 et vendue par le consistoire. Elle sert aujourd'hui d'atelier à un tailleur de pierre.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1955, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Drillien Henri,
Henri Drillien , né(e) 1894 (1975 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Fauque Pierre, architecte, attribution par source

La synagogue est construite en béton, avec des parements en pierre de taille sur les murs pignon. Les deux murs gouttereaux sont occupés par de grandes verrières verticales (3 travées de 3 baies) en verre cathédrale de couleur. A l’arrière du bâtiment, l’arche sainte apparaît en saillie, avec un petit oculus en forme d'étoile de David (magen David). L'accès à la salle de prière s'effectue depuis la rue à partir d’un vestibule vitré. Seule la poignée de la porte en forme d'étoile de David trahit la fonction du bâtiment.

A l’intérieur, les dispositions sont très proches de celles d'un édifice chrétien. Il n'y en effet pas de séparation matérielle entre les hommes et les femmes, chaque sexe occupant un côté de l'allée centrale. L’estrade de lecture (almemor) forme une avancée devant l'arche sainte.

A l’arrière, sur le jardin, un bâtiment annexe, placé perpendiculairement, abrite le logement de l'officiant.

Murs calcaire pierre de taille bossage
béton
Toit matériau synthétique en couverture
Couvertures toit à longs pans
États conservations mauvais état
Techniques ferronnerie
sculpture
Représentations symbole religieux
Précision représentations

Étoile de David

Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Consistoire israélite de la Moselle, Metz
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.