Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
fontaine - lavoir - abreuvoir

statue de Jeanne d'arc

Dossier IM88030217 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations statue
Aire d'étude et canton Vosges - Coussey
Adresse Commune : Midrevaux
Adresse : rue du Rendez-vous , rue Neuve

L'actuelle fontaine Jeanne d'Arc a été construite en 1870 par Chenin, Debaco, Richard et Cie, fonderie de Vaucouleurs, selon les signatures portées sur le premier bassin : "FONDERIE DE VAUCOULEURS /CHENIN DEBACO RICHARD / & Cie / 1870", et sur le socle de la fontaine: "FONDERIE / DE / VAUCOULEURS / (MEUSE) / 1870".

La statue est du même modèle que la statue commémorative de Jeanne d'Arc à Neufchâteau, qui est signée Charles Pêtre (sculpteur) en 1857.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques , (?)
Dates 1870, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Pêtre Charles,
Charles Pêtre , né(e) Pette (27 mars 1828 - 30 octobre 1907)

Charles Pêtre (Pette) est né à Metz le 27 mars 1828.

Il entre à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, dans l'atelier du sculpteur Armand Toussaint.

En 1853, Charles Pêtre est choisi par la municipalité de Metz et la préfecture pour réaliser une statue du maréchal, inaugurée en 1862. En 1856, il réalise une sta­tue en bronze de Jeanne d'Arc pour la ville de Neufchâteau. En 1858, il décore le fronton de l'Hôtel de la Préfecture de la Moselle à Metz. En 1863, il sculpte une statue de Dom Calmet à Commercy, et l'année suivante un Saint Etienne pour la cathédrale de Metz.

A l'Exposition Universelle de Metz, en 1861, il obtient une médaille de première classe. En 1863, il est nommé professeur de dessin et de modelage à Metz. En 1869, il réalise La Source, pour l'Esplanade de Metz. En 1873 il quitte Metz pour Nancy, où il est nommé professeur de sculpture.

En 1876, Pêtre sculpte la statue en bronze de la princesse Henri des Pays-Bas, (Luxembourg) Il est alors fait chevalier de l'ordre du Faucon Blanc de Saxe-Weimar, et chevalier de l'Ordre de la Couronne de chêne des Pays-Bas. En 1879, il est nommé inspecteur de l'enseignement du dessin. Le 7 octobre 1881, il est appelé à la direction de l'École des Beaux-Arts de Bourges et meurt dans cette ville le 30 octobre 1907.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques
Auteur : union internationale artistique de Vaucouleurs,
union internationale artistique de Vaucouleurs

En 1865, Martin Pierson crée l'Institut catholique de Vaucouleurs pour produire des statues religieuses en pierre, en plâtre, en terre cuite et en fonte de fer. Elle devint en 1881 l'union internationale artistique de Vaucouleurs. Martin Pierson meurt en 1900, son fils Charles lui succède. Éprouvée par la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905, l'entreprise s'oriente vers les fontes d'art (notamment des monuments aux morts. Charles Pierson mourut en 1923. L'entreprise est clôturée en 1967, après un long déclin.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature

La statue de Jeanne d'Arc en fonte est posée sur la colonne d'alimentation de la fontaine.

La saint est présentée debout, en armure avec l'épée au coté. Elle tient dans la main droite une bannière aux fleurs de lys. La main gauche est ouverte vers le bas. Dans le cas de statue de Neufchâteau, elle désigne une couronne, qui n'a pas été reprise dans la version de Midrevaux.

Catégories fonderie
Matériaux fonte de fer, peint
Mesures l : 30.0 cm
la : 40.0 cm
h : 200.0 cm
Iconographies sainte Jeanne d'Arc
fleur de lys
armure
épée
bannière
(c) Conseil départemental des Vosges ; (c) Région Lorraine - Inventaire général - Varvenne Vanessa