Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

scierie hydraulique à cadre avec logement de la Hallière (détruite)

Dossier IA88001770 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue d'ensemble du site.
    Vue d'ensemble du site.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • bief de dérivation
    • maison
    • aire des matières premières
    • réservoir
Précision dénomination hydraulique à cadre
Appellations Hallière (La)
Parties constituantes non étudiées bief de dérivation, maison, aire des matières premières, réservoir
Dénominations scierie, logement
Aire d'étude et canton Vosges - Raon l'Etape
Hydrographies Plaine dérivation de la
Adresse Commune : Celles-sur-Plaine
Lieu-dit : La Hallière
Adresse : Hallière
Cadastre : 2010 A 413 ; 1809 A 9 ; 1846 A 517 et 518

La scierie de la Hallière a été construite vers 1845 par Augustin Fortier sur une parcelle vierge de toute construction. L'état de section de 1846 porte la surcharge : [scie à] "Deux cadres, mécanique double engrenages". Elle a été exploitée jusqu'en 1976 par la SAFAC, puis mise en vente et classée parmi les Monuments Historiques en 1978. Elle est rachetée en 1981 par l'Association de développement de la Vallée de la Plaine qui achève sa restauration. Elle est gérée depuis 1982 par l'association des "Amis de la Hallière" qui l'ouvre au public. En 2000, elle est rachetée par la Communauté de communes de la vallée de la Plaine et est entièrement détruite par un incendie en 2001. La reconstruction a commencé en 2011.

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates 1845, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Fortier Augustin, commanditaire

La scierie comprend une maison d'habitation à deux niveaux en moellons hourdis à la chaux à laquelle est adossé un vaste hangar de bois sur sous-sol en moellons. Ce dernier abritait deux hauts-fers (scie à cadre) dont un a été transformé ultérieurement en rouleau dédoubleur et une scie circulaire. La roue verticale de poitrine (4,20 m de diamètre) est alimentée par un bief de dérivation sur la Plaine composé d'un canal d'amenée, d'un réservoir et d'un canal de fuite. Le mouvement de la roue est transmis aux deux hauts-fers par engrenages et courroies.

Murs bois
grès
essentage de planches
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile mécanique
Étages sous-sol, 1 étage carré
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Énergies énergie hydraulique
roue hydraulique verticale
Typologies roue de poitrine, haut-fer double, rouleau dédoubleur

<publication MCC>versé 2014/02/07 EP</publication MCC><import cindoc>0198</import cindoc>

Statut de la propriété propriété publique
Protections classé MH, 1978/03/30
Précisions sur la protection

Façades et toitures de la scierie et du bâtiment d'habitation ; les installations mécaniques et notamment les deux scies dites haut-fer (cad. A 408, 413) : classement par arrêté du 30 mars 1978

(c) Région Lorraine - Inventaire général - Jean-Yves Henry