Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

puits - pompe à eau

Dossier IM88030265 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations puits, pompe à eau
Aire d'étude et canton Vosges - Bulgnéville
Adresse Commune : La Vacheresse-et-la-Rouillie
Lieu-dit : Rouillie (La)
Adresse : 250 Grande Rue
Cadastre : 2016 A 64

Le puits communal de La Rouillie a été creusé en 1911 selon les plans de Henri Jacquemard (architecte à Neufchâteau), par Ernest Gauthier (entrepreneur à Crainvilliers). Le projet de 1911 précise qu'il est prévu un puits circulaire de 1,60 m de diamètre avec élévateur d’eau à tampons avec cliquets automatiques (système Caruelle) muni de coussinets à rouleaux avec graisseurs stauffer et d'un seau de 14 litres de contenance, y compris chaîne et tous les accessoires. Les abords sont pavés en hérisson.

Par la suite un dessus de puits de sécurité (système Jonet) est mise en place. Toutefois, jugé peu pratique et à l'entretien trop onéreux, il est remplacé en 1921, par une pompe fournie par Boonen, ferblantier à Martigny-les-Bains pour 350 francs. Celle-ci est conçue par Auguste Morin-Gacon, fabricant à Dijon, et utilisée jusqu'à l'adduction d’eau dans le village à la fin de 1968.

(sources : AD88 - Edpt 495 1M1)

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1911, daté par source
1921, daté par source
1968, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur : Jacquemard Henry,
Henry Jacquemard ( - 1926)

Henry Jacquemard est architecte à Neufchâteau et à Rouceux (1897-1926), directeur des travaux de la ville de Neufchateau (1897-1911), architecte ordinaire des Monuments Historiques dans les arrondissements de Neufchateau et de Mirecourt.

Son agence est située rue Victor Martin à Neufchateau (1899).

Il meurt en 1926.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Gauthier Ernest,
Ernest Gauthier

Ernest Gauthier est entrepreneur à Crainvilliers au début du 20e siècle. Il intervient notamment à La Vacheresse-et-la-Rouillie (1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Caruelle,
Caruelle

Les établissements Caruelle ont été fondés en 1840 par Constant Caruelle, spécialisé dans les questions d'élévation de l'eau. Titulaire du prix Lécuyer en 1900, il implante son usine à Origny-Sainte-Benoite, puis à Paris après la première guerre mondiale, puis à Saint-Denis-de-l'Hotel.

L'usine fabrique principalement des pompes à bande multicellulaire : pompe à eau pour puits, pompe pour épandage agricole, pour lavage de voiture, pour peinture…

CARUELLE NICOLAS est aujourd'hui spécialiste de la pulvérisation agricole, arboricole et viticole.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, attribution par source
Auteur : Jonet Louis,
Louis Jonet

Louis Jonet & Cie est constructeurs d'un système de dessus de puits permettant la fermeture (pour sécurité et hygiène) et l'élévation de l'eau. L'usine est implantée à Raismes-lez-Valenciennes (Nord).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, attribution par source
Auteur : Boonen,
Boonen

Boonen est ferblantier à Martigny-les-Bains dans la première moitié du 20e siècle. Il intervient notamment à La Vacheresse-et-la-Rouillie (1821)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ferblantier, attribution par source
Auteur : Morin-Gacon Auguste,
Auguste Morin-Gacon (2 octobre 1846 - 5 juin 1909)

Auguste Morin-Gacon, né le 2 octobre 1846 et mort le 5 juin 1909, est construction, hyraulicien, fabricant de pompe à Dijon, rue des Moulins.

Il est maire de Dijon (premier maire socialiste) de 1896 à 1900.

L'entreprise est ensuite reprise par E. Cailler, Ingénieur Arts et Métiers.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, signature

Le puits de La Rouille est situé au centre du hameau, le long de la rue principale. Il est surmonté d'une margelle en pierre de taille (calcaire) de forme carrée, au niveau du sol. Il est fermé par un bloc de béton qui sert d'ancrage à la pompe à eau en fonte. Surélevé, son mécanisme est enfermé par un capot. La pompe était actionnée par une manivelle à roue et à cliquet anti-retour, qui entraînait une chaîne munie de godets remontant l'eau.

Catégories taille de pierre, fonderie
Matériaux calcaire
fonte de fer, peint
Mesures l : 75.0 cm
la : 25.0 cm
h : 136.0 cm
Inscriptions & marques signature, sur l'oeuvre, en relief
Précision inscriptions

La pompe en fonte porte la signature "MORIN-GACON A DIJON"

États conservations hors état de marche
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa