Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

puits - abreuvoir

Dossier IA88031138 réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

Précision dénomination à balancier
Appellations La Coperche
Dénominations puits, abreuvoir
Aire d'étude et canton Vosges - Bains-les-Bains
Adresse Commune : Gruey-lès-Surance
Adresse : ruelle derrière l'Eglise
Cadastre : 2017 AB 209

Le puits à balancier de Gruey-les-Surance a été réimplanté en juillet 1992 à proximité d’un balancier de la fin du 19e siècle, par l'Association Maisons Paysannes des Vosges. Le pilier vertical est composé à partir d'un chêne fourchu qui provient des bois communaux de Gruey.

Une pompe à eau en fonte, en remploi, est installée sur le puits.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , daté par tradition orale , (?)
Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1992, daté par source
Auteur(s) Auteur : Maisons Paysannes des Vosges ,
Maisons Paysannes des Vosges

Délégation locale de Maison Paysanne de France, Maisons Paysannes des Vosges est une association reconnue d'utilité publique pour la sauvegarde de l’architecture paysanne et du cadre de vie rural. Elle rédige notamment des articles, propose des actions de valorisation (visite guidée, conférence...) et un service-conseil pour les projets de rénovation, restauration et réhabilitation.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître d'oeuvre, attribution par source

Le puits à balancier est situé au centre de Gruey-lès-Surance, derrière l’Église. Le puits circulaire est surmonté d'une margelle monolithique en grès rose.

Le système de puisage de l'eau est composé d'une longue pièce de bois de chêne local, oscillant sur un axe maintenu par un pied vertical fourchu, planté en terre. L'une des extrémités est munie d'un contrepoids et l'autre d'un seau. Celui-ci est accroché au balancier par l'intermédiaire d'une perche en bois, dont la jonction est articulée par une chaîne de fer. Une auge de grès est placée près du puits pour recueillir les eaux.

A coté du puits, une pompe en fonte est installée et les abords sont pavés.

Murs grès pierre de taille
fonte
bois
Typologies puits à balancier, pompe à bras
Mesures h : 5.0 m

Annexes

  • Les puits à balancier des Vosges

    Le principe du puits à balancier est attesté depuis l'antiquité et est largement utilisé en Europe, en Asie et Afrique occidentale et du Nord. Il est composé d'une longue pièce de bois oscillant sur un axe maintenu par un pied vertical planté en terre. L'une des extrémités est munie d'un contrepoids et l'autre un seau. Celui-ci est accroché au balancier par l'intermédiaire d'une corde, d'une chaîne ou d'une perche en bois articulée par des anneaux de fer. Une auge est placée à coté du puits pour recueillir les eaux.

    Les puits à balancier sont utilisés largement en Lorraine pour puiser l'eau dans les prés ou les villages jusqu'au 18e siècle. A partir de cette époque, les sources captées vont se développer et apporter l'eau au centre du village dans des fontaines qui coulent en permanence.

    Appelé localement la "Coperche", ce type a aujourd'hui disparu dans les Vosges. Les derniers ont été relevés à Auzainvillers dans les années 1950 et à Norroy vers 1977. Les archives n'en conservent que peu d'évocations : Le Grand puits à balancier de Badménil-aux-bois est réparé en 1848 par Joseph Collé, manœuvre à Badménil (AD88 - 2O27/9) ; un puits est construit en 1825 à Haillainville avec "une bascule garnie de sa lancette et d’un seau" par Charles Dubaut et François Provin résidents à Haillanville pour 190frcs (AD88 - 2O238/9).

    Le seul exemplaire visible est une reconstitution réalisée en 1992 par l'association Maisons Paysannes des Vosges, à Gruey-lès-Surance.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa