Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Ancienne synagogue de Boulay (détruite)

Présentation du mobilier de la synagogue de Boulay

Dossier IM57030298 réalisé en 2007

Fiche

  • Bancs des hommes.
    Bancs des hommes.
  • Impression

MOBILIER

Arche sainte

Mat : bois ciré, applications de baguettes formant des losanges et de lettres

Structure : 2 X 2 portes, à l’intérieur de l’arche proprement dite une étagère percée de 4 trous permettant de caler les rouleaux de la Torah

Inscription (hébreu) : C[ouronne de ] T[orah]

Précédée de 3 marches, l’arche est encastrée dans le mur oriental et surmontée de tables de la loi.

Vers 1955.

Bancs de synagogues (12)

Mat : Bois ciré

Décor : étoile de David (magen David)

Vers 1955

Pupitre de lecture de la Torah

Mat : Bois ciré

Vers 1955

Paire de fauteuils

Mat : chêne taillé (décor en bas-relief), ciré, garniture en velours rouge

Inscription peinte en dorée au-dessus du dossier (français) : « Don des demoiselles de Boulay » (Sans doute s’agit-il d’une des nombreuses sociétés charitables qui existaient alors dans les communautés)

Décor : style éclectique : arcatures gothiques, chapiteaux composites, ornement géométrique

Dims : H = 126, la = 64,5, Pr = 52

L’usage de ces fauteuils n’est pas très clair. Il pourrait s’agir de fauteuils de mariage

Fin du 19e siècle

Lumière perpétuelle (Ner Tamid)

Mat : laiton

Support moderne en forme d’étoile de David (vers 1955)Suspension, limite 19e siècle 20e siècle

Appliques de lumière

Mat : bois, laiton

Décor : étoile de David

Milieu du 20e siècle

Chandelier de synagogue à 7 branches (Menorah)

Mat : laiton

Décor : étoile de David

Vers 1955

Dais de mariage (Houppah)

Mat : pin, peint en blanc

Structure à 4 pieds destinée à être recouverte d’un drap

Dims : H = 188, la = 160, pr = 91

19e siècle ou début 20e siècle

Plateau et tréteaux servant à la toilette mortuaire

Mat : pin

Dims : H = 202, la = 60 ; tréteaux : h = 70, la = 55, pr = 41

La planche arrondie à la tête comporte un petit rebord sauf au niveau des pieds, pas de trous d’évacuation

Limite 19e siècle 20e siècle.

Sans doute déposés par une Hévrah qaddisha (confrérie charitable s’occupant des enterrements), cet objet ne devrait pas se trouver dans la synagogue, la mort étant la principale source d’impureté.

ORFEVRERIE

Paire d’ornements de bâton de Torah (Rimmonim)

Mat : métal argenté repoussé, ciselé, repercé

Décor : ornement végétal, fleurs, godrons, couronne sommitale

Pas de poinçon, crochets auxquels pendaient des clochettes (disparues)

Dims : h = 29, 5, d = 12, d pied = 9,5

Etat : argenture très usée, traces de choc, manque les clochettes, l’un a perdu son couronnement

19e siècle

Coupe de sanctification (coupe à Qiddoush)

Mat : argent avec faux filigrane

Décor : ornement géométrique, fleur

Inscriptions : sur la coupe (français) : « En souvenir de nos parents Henriette et Jules Berg » / à l’intérieur (hébreu) : « 925 » et « Israël » / sur le pied (hébreu) : « Betsalel Jérusalem »

Israël, après 1948

Main de lecture n° 1

Mat : argent, repoussé, gravé

Poinçon illisible

Décor : ornement géométrique, nœud médian, main

Dims : h = 30

2e moitié du 19e siècle

Main de lecture n° 2

Mat : métal argenté, repoussé

Décor : cannelures, main

Fin 19e ou début 20e siècle

Main de lecture n° 3

Mat : métal fondu et argenté

Décor : cannelures avec frises de lierre, main

20e siècle

Ce yad est identique à un de ceux de la synagogue de Phalsbourg (en dépôt au Consistoire de la Moselle)

TEXTILES

Rideau d’arche sainte (Parokhet) n° 3

Mat : velours rouge, cannetille (dont galon), applications de tissu (satin) sur rembourrage en carton et galons, fil de coton bleu, broderie au passé plat, verroterie

Décor : couronne de Torah, lions de Judas, tables de la loi

Inscription (hébreu) : « C[ouronne de ] T[orah] / S[ainte] C[communauté] de Boulay 5724 [1964] »

Manteau de Torah n° 1

Mat : velours rouge, galon système, cannetille, filé or

Décor : couronne de Torah

Inscription (hébreu) : « C[ouronne de ] T[orah] et « don de Ihiel (?) fils d’Eliezer le Levy , 659 D[u] P[etit] C[omput] [1899] » / (français) : « don d’Emile Levy »

Dims : H = 94

Manteau de Torah n° 2

Mat : velours bleu, filé or et argent, galon

Inscription : (hébreu) : « C[ouronne de ] T[orah] » / « car de Sion sortira la Torah et la parole de Jérusalem » / « Menahem fils de Haïm le Lévite, le 17 Heshvan 744 [1984] » / (français) : « en souvenir de Roger Cerf, Boulay 1911-1984 de la part de son épouse et de ses enfants »

Décor : couronne de Torah, lions de Judas juchés sur les deux colonnes du temple, ornement végétal

Dims : H = 82

Manteau de Torah n° 3

Mat : velours bleu, cannetille, galon, applications de tissus, filé or, fil de coton blanc et bleu, verroterie, glands de passementerie

Inscription : (hébreu) : « C[ouronne de ] T[orah] »Décor : couronne de Torah, tables de la loi, lions de Judas

Dims : H = 85

20e siècle

Ensemble pour les fêtes de Roch ha-Shanah (nouvel an) et Yom Kippour (Grand pardon) : rideau d’arche sainte et 2 manteaux de Torah

Mat : satin crème, cannetille (galon), applications de tissu dont drap d’argent, filé or, fil de coton bleu, blanc et rouge (étoile), broderie au passé plat, verroterie

Décor : Corne de bélier ou shoffar, étoile de David (rideau)

Inscription (hébreu) : « C[ouronne de ] T[orah] »

Dims : H = 300, la = 191 (rideau) ; H = 85, la = 42 (manteaux de Torah)

Vers 1955-1960

Le blanc est la couleur du deuil et de la pureté.

DIVERS

Toque de ministre officiant

Mat : velours noir et pompon

20e siècle

Rouleau d’Esther (Megilat Esther) pour la fête de Pourim

Mat : Encre sur parchemin

Texte sur 9 colonnes (dont une en gros caractère avec énumération des 10 fils d’Amman) caractères de type ashkénaze

Dims : H = 48, la = 180

Etat : usée, plusieurs trous

1ère moitié du 19e siècle (?)

3 plaques avec inscription (hébreu et français)

A gauche de l’arche : « Ecoute Israël, l’Eternel est notre Dieu, l’éternel est un »

A droite de l’arche : « Sache devant qui tu te tiens »

Sur le garde-corps de la tribune : « Tu aimeras ton prochain comme toi même »

Parties constituantes non étudiées arche sainte, banc de synagogue, pupitre de Torah, fauteuil de synagogue, lumière perpétuelle, luminaire de synagogue, chandelier de synagogue, dais de mariage, ornement de bâton de Torah, coupe de sanctification, main de lecture, rideau d'arche sainte, manteau de Torah, rouleau pour la fête d'Esther
Aire d'étude et canton Région Lorraine
Localisation Commune : Boulay-Moselle

Très peu d'objets ont été sauvées de l'ancienne synagogue détruite en 1940 par les nazis : une paire de fauteuils "don des demoiselles de Boulay", quelques ornements de Torah, sans doute cachés avec les rouleaux, et un rouleau pour la fête d'Esther. Quelques autres objets du 19e siècle ont été rapportés d'anciennes synagogues des environs détruites au même moment (Un rideau d'arche sainte de Courcelles-Chaussy, un autre de Bionville).

Le reste du mobilier date donc de la reconstruction de la synagogue achevée en 1965 et se compose de meubles et objets de série, bon marché, comparables à ceux que l'on trouve dans toutes les petites synagogues de la région. Plusieurs textiles ont été offerts en souvenir de personnes disparues. On notera une structure de houppah en bois blanc et une planche pour la toilette des morts n'ayant rien à faire dans une synagogue.

L'intérêt principal réside dans l'importante collection de bandelettes de Torah ou mappot.

(c) Région Lorraine - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.