Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Racécourt

Dossier IA88031753 réalisé en 2018

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Aires d'études Dompaire
Adresse Commune : Racécourt

Racécourt est situé sur la route département n°266 entre Mirecourt et Dompaire, au nord-ouest de cette dernière. Le village est installé en bordure du ruisseau de la Gitte, qui possède à cet endroit de nombreux affluents, dont le Robert.

Les plus anciennes constructions sont mitoyennes, implantées le long des deux rues parallèles : la Grande Rue et la Rue de Pont, à proximité d’un passage à gué de la Gitte, menant à l’origine vers Dompaire. L’Église et le presbytère sont construits en surplomb au nord suite à la destruction de l’Église champêtre de Blaye au milieu du 19e siècle. Quelques maisons de manouvriers sont établies à l’ouest, mais un important quartier se développe à l’Est, de manière plus irrégulière, au début du 19e siècle, à proximité du Moulin, à l’origine à l’écart. La mairie-école est élevée le long de la Rue Principale pour effectuer une liaison entre ces deux quartiers.

Des fermes isolées se trouvaient au nord du village, l’une à proximité de l’Église de Blaye, et l’autre sur la route de Bazegney (Ferme Lambau). Au sud, en lien avec l’établissement de la ligne ferroviaire Épinal-Neufchâteau via Mirecourt, parallèlement à la R.D. n°166 traversant la pointe sud du ban communale, une gare et une maison de garde-barrière sont construites à la fin du 19e siècle. Elles ont laissé place à une exploitation agricole.

Les autres hangars agricoles contemporains sont bâtis à l’arrière des anciennes fermes et du moulin. Les habitations récentes sont construites en périphérie nord du village, le long de rues secondaires : rue du Château d’eau, route d’Ahéville, puis chemin des Acacias.

Le ban communal est essentiellement composé de pâturages et de quelques parcelles cultivées de blé, de maïs et d’orge (sources : Registre parcellaire graphique 2017 – IGN). Les forêts sont situées sur les hauteurs aux extrémités Sud (Bois de la Leau), Est (Chamois) et Nord (Bois de Blaye, Provémont), complétées par de petits bosquets (Palsan, Lambo…).

La commune a fait l’objet d’un traitement de l’architecture rurale à travers une étude thématique en 2018, qui a repéré 25 bâtiments et en a étudié 5.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa