Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
église Saint-Hubert

plateau à burettes n°1

Dossier IM54300184 réalisé en 2013
Dénominations plateau
Numérotation artificielle 1
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Badonviller
Adresse Commune : Bionville
Adresse : rue de l'Église
Emplacement dans l'édifice sacristie

Plateau à burette réalisé par la marque Duralex spécialisée dans la vaisselle à usage culinaire.

Période(s) Principale : 2e moitié 20e siècle
Lieu d'exécution Commune : La Chapelle-Saint-Mesmin
Auteur(s) Atelier ou école : Duralex, dit(e) Duralex,
Duralex , dit(e) Duralex

En 1930, le parfumeur François Coty acheta, à La-Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret), une verrerie pour y produire des flacons de parfum. En 1934, la société Saint Gobain Pont-à-Mousson rachète la verrerie et y dévelloppe une nouvelle technique de traitement du verre : le verre trempé. Cette technique nouvelle permet obtenir une plus grande solidité du verre grâce à un refroidissement brutal de l'objet à sa sortie du four, l'entreprise déposera un brevet en 1939. C'est ainsi qu'elle crée, le 6 juin 1945, la marque Duralex afin d'y produire des objets à usage culinaire. En 1946, Duralex commercialisera le fameux ''verre gigogne'' devenu culte pour les générations d'écoliers qui compareront leurs âges à partir du numéro de moule situé au fond du verre. La marque Duralex connaîtra un essor important jusqu'à la fin des années 1970. Saint Gobain cédera la marque en 1997 au verrier italien Bormioli Rocco.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
atelier

Plateau à burettes, ovale en verre trempé.

Catégories verrerie
Matériaux verre, fondu, moulé
Mesures h : 2.8
l : 21.8
la : 14.3
Inscriptions & marques marque d'auteur
Précision inscriptions

marque d'auteur : MADE IN FRANCE DURALEX ; marque venue de moulage

Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Lorraine - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette