Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
ancienne collègiale, aujourd'hui église paroissiale Saint-Léger

orgue

Dossier IM57002914 réalisé en 2000

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Dénominations orgue
Aire d'étude et canton Vic-sur-Seille
Adresse Adresse : rue des Quartiers
Emplacement dans l'édifice sur la tribune à garde-corps néo roman

Selon les travaux de Christian Lutz, ce n'est qu'en 1680 qu'un premier orgue, dû à un facteur inconnu, est installé à l'église de Marsal. Cet instrument, est réparé en 1705 par Dominique Colin et en 1717 par Claude-Nicolas Jacques, tous deux facteurs d'orgues à Nancy, puis en 1719 par François Adam, facteur à Lunéville. Le jugeant démodé, la ville commande en 1731 l'actuel instrument au facteur nancéien Jean-Jodoc Vonesche (achevé en 1733). Cet orgue de grande qualité ne demande que peu de réparations aux cours des décennies suivantes et traverse sans encombre la période Révolutionnaire. A la fin du 19e siècle, une réparation s'avère toutefois nécessaire, et à la suite d'un don de Mgr Trouillet, curé de Saint-Epvre à Nancy, ce n'est "plus une restauration mais un orgue à peu près neuf" qui est commandé au facteur nancéen Jean Blési en 1885. Fortement endommagé pendant la seconde guerre mondiale, l'instrument est démonté pour expertise en 1950 mais jamais remonté. Le buffet, inspiré de celui de l'orgue de l'église Saint-Epvre de Nancy (1722) avait cependant un décor plus riche (notamment deux atlantes sous les tourelles). Il ne reste plus grande chose du buffet d'origine qui a perdu son positif de dos en 1885 et la plupart de son décor depuis 1945 (atlantes, pot à fleur amortissant la tourelle centrale, décor des plates faces, etc...).

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1733
1885
Auteur(s) Auteur : Vonesche Jean-Jodoc, facteur d'orgues
Auteur : Blési Jean, facteur d'orgues

La façade est en chêne mais une partie au moins de la structure est en sapin. Seules les petites statuettes amortissant les tourelles latérales, récemment remontées, sont peintes.

Catégories menuiserie, sculpture, facture d'instruments de musique
Matériaux chêne, taillé (décor en bas-relief, décor en ronde-bosse), mouluré, ajouré, peint
sapin
Iconographies ornement à forme végétale
ange
Précision représentations

Les ailerons des tourelles latérales, les claires-voies et le culot de la tourelle centrale portent un décor végétal de style rocaille ; deux anges couronnent les tourelles latérale.

États conservations oeuvre mutilée
mauvais état
Précision état de conservation

le buffet, en très mauvais état, attend toujours le remontage de sa partie instrumentale ; l'essentiel du décor a disparu depuis la dernière guerre

Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Moselle - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Gloc Marie