Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

minoterie

Dossier IA88001807 réalisé en 2011

Fiche

Précision dénomination hydraulique
Parties constituantes non étudiées bief de dérivation, entrepôt agricole
Dénominations minoterie
Aire d'étude et canton Vosges - Fraize
Hydrographies Petite-Meurthe dérivation de la
Adresse Commune : Ban-sur-Meurthe-Clefcy
Lieu-dit : Le Moulin
Adresse : 157 Voie du Moulin
Cadastre : 2011 AB 9, A21 ; 1812 Clefcy A817

Avant sa destruction lors de la Seconde Guerre mondiale, la minoterie était équipée d'une paire de meules en silex, de trois broyeurs double, d'un broyeur simple, d'un plansichter et d'un aspirateur (expertise du 1er juin 1946). Elle était mue par une turbine Négri n°63, qu'un moteur thermique suppléait. Entièrement détruite, elle est reconstruite sur les plans dréssés par l'architecte d'opération Albert Bourneix et visés par l'architecte en chef Georges Michau le 22 mai 1947. Terminé en 1952, le bâtiment a été rapidement étendu par une remise à silo et plusieurs silos métalliques extérieurs.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Dates 1952, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bourneix, Albert, architecte, attribution par source
Auteur : Michau,Georges, architecte

La minoterie reconstruite en 1952 ne comportait initialement qu'un bâtiment de plan rectangulaire à 5 niveaux dans sa partie centrale, prolongé d'un côté par un garage, de l'autre par la salle des turbines. L'ensemble est construit en moellons enduits avec soubassement en moellons de grès et couvert de toits à longs pans. Le corps central qui accueille les machines de la minoterie est subdivisé en niveaux par des planchers en bois portés par une structure métallique. Il est percé de 4 longues baies verticales à petits carreaux. Un second bâtiment abritant des silos métalliques de stockage du grain, relié par un corps de passage a été ajouté ultérieurement. L'installation comprend quatre broyeurs doubles et un quadruple (Socam, Paris vers 1950), 2 plansichters dont le plus récent a été fabriqué par Ottwil Knauff à Frankfurt (Allemagne) en 1980. Le convoyage des matières se fait par aspiration. L'installation est entraînée par une turbine hydraulique immergée complétée par un moteur - générateur grâce à des poulies et courroies.

Murs enduit
moellon
Toit tuile mécanique
Étages sous-sol, 4 étages carrés
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie hydraulique
Typologies turbine immergée

<BIBLIO>AD88 1152W1959</BIBLIO><publication MCC>versé 2014/02/07 EP</publication MCC><import cindoc>0198</import cindoc>

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Jean-Yves Henry