Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison du chanoine Didier Breton actuellement immeuble

Dossier IA54003398 réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

  • Statue de l'Immaculée Conception dans une niche
Genre de chanoines
Appellations maison du chanoine Didier Breton
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Nancy
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 1 rue des Chanoines , 28 rue de la Primatiale
Cadastre : 1830 A5 804 ; 1865 A5 1016, 1017, 1018, 1019 ; 1972 BD 210 ; 2008 BD 210

Maison construite pour le chanoine Didier Breton à partir de 1607, dans le cadre du lotissement destiné à accueillir les membres du chapitre de la primatiale de Lorraine (AD 54, G 330). Les travaux sont confiés à Jean Braconnier, Nicolas et Lambert Charles maîtres maçons, Didier Barbonnois maître charpentier, qui obtiennent le contrat pour la réalisation de l'ensemble des maisons canoniales (contrats de travaux des 18, 19 mai, 4 juillet 1607 ; AD 54 3 E 1901). A l'instar de toutes les autres maisons canoniales, elle est située entre cour et jardin. A la Révolution française, le chanoine Jean-Chrysostome des Noyers de Bréchainville qui l'habite est destitué ; elle est vendue comme bien national le 28 septembre 1795 à Nicolas Joyeux (AD 54 1 Q 492 1). A la fin du 18e ou au début du 19e siècle, les alignements de la rue de la Primatiale sont modifiés, au profit de la parcelle de la maison qui double presque en largeur. En revanche, avant 1830, l'arrière de cette même parcelle (côté rue Mably) est revendu, et un immeuble y est édifié (actuel 30 rue de la Primatiale). L'ancienne maison canoniale est fortement modifiée à la même période, surélevée d'un étage carré et d'un étage de comble. Un nouveau corps de bâtiment étroit est construit entre 1830 et 1865 le long de la rue des Chanoines, et deux autres du côté de la rue de la Primatiale au cours du 20e siècle. Après avoir accueilli plusieurs institutions religieuses, l'ensemble a été très récemment transformé en immeuble (2017).

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1607, daté par source
Auteur(s) Auteur : Braconnier Jean, maître maçon, attribution par source
Auteur : Charles Lambert,
Lambert Charles

Architecte-maitre maçon à Nancy fin 16e siècle début 17e siècle. Travaille avec son frère (?) Nicolas Charles


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon, attribution par source
Auteur : Charles Nicolas,
Nicolas Charles

Architecte-maitre maçon à Nancy fin 16e siècle début 17e siècle. travaille avec son frère (?) Lambert Charles


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon, attribution par source
Auteur : Barbonnois Didier,
Didier Barbonnois

Maître charpentier actif à Nancy dans la première moitié du 17e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître charpentier, attribution par source
Personnalité : Breton Didier, commanditaire, attribution par source

Ancienne maison de chanoine (corps A) élevée à l'angle des deux rues de la Primatiale et des Chanoines, et en retrait d'alignement des deux côtés. La façade côté rue de la Primatiale est à quatre travées sur deux étages carrés et un étage de comble, l'autre façade comptant trois travées. Le rez-de-chaussée et le premier étage sont séparés par un bandeau en pierre de taille formant appui de fenêtre ; le motif se répète entre le deuxième étage et l'étage de comble. Corps secondaire B construit à l'alignement sur la rue des Chanoines, à deux étages carrés et étage de comble sur trois travées, et corps C en L à simple rez-de-chaussée à l'alignement sur la rue de la Primatiale. On accède à l'ensemble par une porte piétonne située sur cette dernière rue, qui ouvre sur une cour centrale. L'escalier principal, situé dans le corps A, est un escalier droit à retours sans jour en charpente, dont les mains courantes moulurées sont portées par des balustres tournés. C'est un des rares vestiges de la construction initiale, avec une fenêtre présentant des traces d'une croisée en pierre sur la face postérieure de ce même corps.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile mécanique, zinc en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse
toit à longs pans
appentis
Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection secteur sauvegardé

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1926 W 126

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1926 W 126
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1926 W 125

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1926 W 125
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 3 E 1901

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 3 E 1901
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : G 330

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : G 330
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1 Q 492

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1 Q 492

Liens web

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Ville de Nancy ; (c) Communauté urbaine du Grand Nancy - Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Vaxelaire Yann
Yann Vaxelaire

Architecte du patrimoine à la ville de Nancy. A participé à l'étude menée par le Service de l'Inventaire général du Patrimoine sur la ville de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.