Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison de chanoine dite hôtel du Grand Chantre puis pensionnat de jeunes filles actuellement établissement administratif

Dossier IA54003322 réalisé en 2015

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • quartier canonial
    Nancy, rue du Manège, rue Saint-Georges, rue des Tiercelins, rue Montesquieu, place Monseigneur Ruch, rue de la Primatiale, rue Mably, rue des Chanoines
    • Parties constituantes

      • cour

Œuvres contenues

Genre de chanoines
Appellations hôtel du Grand Chantre
Destinations pensionnat, établissement administratif
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Nancy
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 1 rue Mably , rue de la Primatiale , rue du Manège
Cadastre : 1830 A5 786 ; 1865 A5 1052, 1053, 1054 ; 1972 BD 208 ; 2008 BD 208

Maison de chanoine construite à partir de 1607 dans le cadre du lotissement destiné à accueillir les membres du chapitre de la primatiale de Lorraine. Destinée initialement à l'usage de l'écolâtre du chapitre, elle est commandée par le premier d'entre eux, Nicolas Viardin, nommé en 1605. Les travaux sont confiés à Jean Braconnier, et Nicolas et Lambert Charles maîtres maçons, et Didier Barbonnois maître charpentier, qui obtiennent le contrat pour la réalisation de l'ensemble des maisons canoniales (contrats de travaux des 18 et 19 mai, et 4 juillet 1607 ; AD54, 3 E 1901). Elle passe ensuite aux mains des grands chantres successifs, par échange avec la maison située 7 rue des Chanoines, probablement lorsque François-Joseph de Nay du Plateau, nommé écolâtre en 1698, obtient la dignité de grand chantre l'année suivante. Le portail sur la rue Mably est reconstruit par son successeur, Claude de Reims, dit l'abbé de Brauvilliers, entre 1704 et 1708, et orné de ses armoiries (bûchées à la Révolution) ; le même motif est repris au-dessus de la porte d'entrée du corps de logis (IM54014454). Elle aurait également été réparée à l'instigation de François-Paul de Vintimille-Lascaris (grand chantre de 1772 à 1789) selon l'historien Jean-Jacques Lionnois (Histoire des villes vieille et neuve de Nancy, tome 2, 1811, p. 301). A la Révolution française, le dernier grand chantre, François-Pascal-Marc Anthoine, est condamné à la déportation ; la maison est alors vendue comme bien national le 17 juillet 1794 à Sébastien et Sigisbert Mandel (AD54, 1 Q 489 1). Une aile en retour sur la cour d'entrée (C) est édifiée avant 1830. Vers 1830, la maison devient un pensionnat de jeunes filles, et prend au début du 20e siècle le nom d'institution Boyer (du nom d'une de ses directrices à partir de 1885). En 1882, la rue de la Primatiale est réalignée au profit de la maison (Charles Courbe, les rues des Nancy, tome 2, 1886, p. 94) : l'aile en retour (C) et le corps de bâtiment principal (A) sont élargis à cette occasion. En 1962, à l'occasion d'un projet d'école régionale d'assistantes sociales, une nouvelle aile (D) est construite à l'angle des rues de la Primatiale et du Manège (AM Nancy, 668 W 190) ; les intérieurs du corps de bâtiment principal sont entièrement modifiés (création de couloirs dans l'axe du bâtiment), ainsi que sa façade sur la cour d'entrée du côté de la rue Mably. L'ensemble accueille actuellement des services administratifs dépendant du rectorat.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle , daté par source
Secondaire : 1ère moitié 18e siècle , daté par source
Secondaire : 20e siècle
Dates 1607, daté par source
Auteur(s) Auteur : Braconnier Jean, maître maçon, attribution par source
Auteur : Charles Lambert,
Lambert Charles

Architecte-maitre maçon à Nancy fin 16e siècle début 17e siècle. Travaille avec son frère (?) Nicolas Charles


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon, attribution par source
Auteur : Charles Nicolas,
Nicolas Charles

Architecte-maitre maçon à Nancy fin 16e siècle début 17e siècle. travaille avec son frère (?) Lambert Charles


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon, attribution par source
Auteur : Barbonnois Didier,
Didier Barbonnois

Maître charpentier actif à Nancy dans la première moitié du 17e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître charpentier, attribution par source
Personnalité : Viardin Nicolas,
Nicolas Viardin

Ecôlatre du chapitre de Nancy au début du 17e siècle (à partir de 1605)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Vintimille-Lascaris François-Paul de,
Vintimille-Lascaris François-Paul de

Grand chantre du chapitre de Nancy de 1772 à 1789


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, attribution par source
Personnalité : Reims Charles de,
Charles de Reims

Grand chantre du chapitre de Nancy au début du 18e siècle


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, attribution par source

Maison de chanoine construite sur une parcelle située à l'angle de trois rues : rue Mably à l'ouest, rue du Manège à l'est, et rue de la Primatiale au nord (cette dernière ouverte seulement en 1742). La parcelle est schématiquement scindée en deux parties d'égale importance : à l'est se trouve l'ancien jardin et à l'ouest deux corps de bâtiments en L autour d'une cour (corps A et B). Deux bâtiments en aile plus récents (corps C et D) complètent l'ensemble le long de la rue de la Primatiale. Le corps de bâtiment principal (A) est implanté entre la cour et le jardin ; il est flanqué au sud d'une aile de dépendance (B) se prolongeant jusqu'à la rue Mably. La cage d'escalier, intégrée dans cette dernière, est située à l'articulation entre les deux corps, dont les niveaux de plancher sont décalés d'environ 1,50 mètre ; on y entre depuis la cour par une porte à crossettes surmontée d'un fronton brisé orné d'armoiries (IM54014454). Le portail d'accès à la cour sur la rue Mably, à linteau en chapeau de gendarme et piédroits ornés de guirlandes végétales, est sommé du même motif d'armoiries sur le tympan (IM54014454). Les fenêtres à linteau droit et moulure en quart-de-rond présentent encore la trace de croisées en pierre (façade côté jardin du corps A). L'ancien jardin est accessible depuis la rue du Manège par une petite porte piétonne (aujourd'hui condamnée) surmontée d'un socle et d'un cadre en pierre probablement destinés à abriter une statuette, l'ensemble étant lui-même terminé par un fronton brisé cintré. Bien que totalement transformées vers 1962, les dispositions anciennes du bâtiment peuvent être restituées grâce au procès-verbal de vente révolutionnaire (AD 54, 1 Q 489 1) : deux appartements superposés, comprenant chacun salon, chambre et cabinet (ainsi que différentes pièces annexes, dont une bibliothèque au premier étage), occupent le corps de bâtiment principal ; le corps de dépendance abrite cuisine et écurie.

Murs calcaire moellon enduit


Toit tuile mécanique, ardoise, zinc en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans brisés croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie


Techniques sculpture
Représentations guirlande ornement végétal
Précision représentations

Portail d'entrée orné de guirlandes végétales sur les piédroits.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Sites de protection secteur sauvegardé
Protections inscrit MH partiellement, 1944/04/13
Précisions sur la protection

Les deux portes de l'immeuble, l'une sur la rue Mably l'autre sur la rue du Manège : inscription par arrêté du 13 avril 1944

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 3 E 1901

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 3 E 1901
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle 1 Q 489

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1 Q 489
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1926 W 125

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1926 W 125
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1926 W 126

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1926 W 126
  • Archives municipales, Nancy, Cote : 668 W 190

    Archives municipales, Nancy : 668 W 190
Bibliographie
  • Courbe Charles. Les rues de Nancy du XVIe siècle à nos jours. Nancy : Impr. lorraine, 1885-1886. - 3 vol., 355-363-299 p

    Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : C NAN
  • LIONNOIS, Jean-Jacques. Histoire des villes, vieilles et neuves de Nancy, depuis leur fondation jusqu'en 1788. Nancy : Haener et Delaye, 3 tomes, 1805-1811.

Liens web

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Communauté urbaine du Grand Nancy ; (c) Ville de Nancy - Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Vaxelaire Yann
Yann Vaxelaire

Architecte du patrimoine à la ville de Nancy. A participé à l'étude menée par le Service de l'Inventaire général du Patrimoine sur la ville de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.