Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

les fermes de l'opération pré-financée n°10

Dossier IA88001872 réalisé en 2012

Fiche

Aires d'études Vosges
Dénominations ferme
Adresse Commune : Ban-sur-Meurthe-Clefcy
Adresse Commune : Anould
Adresse Commune : Saint-Léonard
Adresse

L'opération Pré-financée n°10 concerne des fermes situées sur les communes d'Anould, de Ban-sur-Meurthe-Clefcy et d'une partie de Saint-Léonard. 3 groupes d'architectes proposent des plans en deux variantes : (Bourneix : 2/7, 3/7 ; Parvé : PA, PB ; Toussaint-Trefcon : ferme vosgienne). 30 fermes sont construites sur ces plans, l'adjudication des travaux à lieu en 1951.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Bourneix Albert,
Albert Bourneix

DPLG, agrément MRU n° 3281, catégorie C


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, Agrément MRU n° 3281, catégorie C, signature
Auteur : Parvé Jean-Claude,
Jean-Claude Parvé

Agrément MRU n°2222, catégorie C. Participe à l'Opération pré financée n°10


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

Cette opération pré-financée regroupe trois types de bâtiment différents de plan quadrangulaire structuré en travées fonctionnelles dont la profondeur de l'exploitation est généralement identique à celle du logis. Les architectes Bourmeix et Parvé proposent deux variantes du même type où seule la profondeur du bâtiment varie. Le petit modèle comporte un logis à deux pièces de profondeur et une étable pour 5 bovins. Le grand possède un logis à trois pièces de profondeur et une étable pour 7 à 8 bovins, le fond de la grange peut être aménagé en atelier. Les sanitaires (W.C. et douche) sont intégrés dans le logis au rez-de-chaussée. La buanderie (espace de préparation des aliments pour le bétail) trouve entre le fond du logis et celui de la grange. Le grenier est pourvu d'une griffe de déchargement à fourrage. Les bâtiments sont couverts de toits à longs pans couverts de tuiles mécaniques avec débord du faîtage sur le pignon arrière qui est généralement bardé de planches. Les bâtiments conçu par l'architecte Jean-Claude Parvé (décliné en variantes PA et PB) sont dotés d'un avant-toit largement débordant sur la partie exploitation, d'un logis à porte piétonne centrale, mais il reprend les traditionnels linteaux de baies en arc segmentaire et une porte charretière en plein cintre, à clé portant la date de construction. Les fermes de l'architecte Albert Bourneix opte pour stricte symétrie du logis : porte piétonne encadrée de deux baie et surmontée de trois. Par contre la porte piétonne est en léger retrait de la façade et abritée par un auvent casquette. La porte charretière est en plein cintre, sans décor. Les variantes sont dénommée 2/7 et 3/7. Les bâtiments des architectes Toussaint-Trefcon dénommés "vosgienne" se veulent plus modernes. Il opte pour un bâtiment de profondeur constante et y ajoute une travée de logis supplémentaire à ou deux niveaux dans la grande version. La porte de l'étable est rejetée sur le pignon arrière du bâtiment, la porte piétonne à auvent casquette est surmontée de baies étroites doubles. Contrairement aux autres opérations pré-financées, les réalisations sont souvent adaptées aux besoins des propriétaires.

Typologies 2/2 ; 3/3
Toits tuile mécanique
Murs grès moellon sans chaîne en pierre de taille crépi
béton parpaing de béton enduit partiel
bois essentage de planches
brique

Décompte des œuvres repérées 20
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Henry Jean-Yves