Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

lavoir

Dossier IA88030945 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations lavoir, fontaine, abreuvoir
Aire d'étude et canton Vosges - Coussey
Adresse Commune : Seraumont
Adresse : rue du Lavoir
Cadastre : au bout du chemin partant de la Grande Rue vers le nord, à 250m de l'église

Le lavoir de Seraumont a été établi en 1831 selon les plans de Mathey fils (Abel Antoine), architecte à Neufchâteau, par Claude Chevelle (entrepreneur à Domrémy) pour 3100frs. La toiture a conservé certaines tuiles violon portant la signature "MAXEY / SUR MEUSE". Celles-ci proviennent donc de la tuilerie de Maxey-sur-Meuse. (sources : AD88 - série 2O478/9)

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1831, daté par source
Auteur(s) Auteur : Mathey Abel Antoine, dit(e) Mathey fils,
Abel Antoine Mathey , dit(e) Mathey fils (1802 - 1869)

Abel Antoine Mathey, dit Mathey fils (1802 - Neufchâteau 1869) est le fils de Abel Pierre Mathey (architecte) et le père de Numa Charles Nicolas Mathey (architecte).

Abel Antoine Mathey est ingénieur, puis architecte départemental de l'arrondissement de Neufchâteau (1825-1869) ; inspecteur des écoles primaires de l'arrondissement de Neufchâteau (1838-1845) ; membre du service des travaux communaux pour la ville de Neufchâteau (1859-1869), du service des travaux départementaux (1860-1869), de la commission de surveillance de la prison de Neufchâteau (1860-1869).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Chevelle Claude,
Claude Chevelle

Claude Chevelle est entrepreneur à Domrémy dans la première moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Seraumont (1831)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : tuilerie de Maxey-sur-Meuse,
tuilerie de Maxey-sur-Meuse

La tuilerie de Maxey-sur-Meuse est active dans la seconde moitié du 18e siècle et pendant le 19e siècle. Elle produit entre autres des tuiles violons avec le décor de flèche, et un autre modèle où la flèche est remplacée par un losange.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, signature

Le lavoir est situé au nord du village, légèrement à l'écart. Il est de plan rectangulaire construit en moellons enduits avec des chaînes d'angle et des encadrements en pierre de taille. Il est couvert d'un toit à longs pans mélangeant tuiles violon et tuiles mécaniques plus récentes. Ce lavoir clos est éclairé par deux fenêtres en demi-lune sur les pignons, fermées à l’origine par des grandes baies vitrées. A l'intérieur, l'eau provient d'un amas d'eau (puisard) situé au centre du mur sud. L'eau se déverse dans un bac carré de rinçage, puis dans un grand bassin excavé pour laver à genoux sur le sol dallé. Ce bassin a été divisé en deux par un refend. Des bancs de pierre sont placés contre les murs gouttereaux.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à deux pans
Typologies lavoir clos avec porte et fenetres
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa