Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

lavoir

Dossier IA88030938 réalisé en 2016

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations lavoir
Aire d'étude et canton Vosges - Coussey
Hydrographies Meuse près de la
Adresse Commune : Coussey
Adresse : place Jeanne d'Arc
Cadastre : 1975 AC 35

Le lavoir de la place de Coussey a été jusqu'au milieu du 19e siècle le seul de la commune.

En 1821, un plan de reconstruction est demandé à Huot, conducteur des ponts et chaussées, qui propose l'établissement d'un lavoir clos en pierre, avec portes et fenêtres, établi en bordure de la Meuse, à l'ouest du bief du moulin. Toutefois ce projet n'est pas réalisé, puisque Huot réalise un autre plan en 1823, proposant cette fois un lavoir halle (sur poteaux de bois) beaucoup plus modeste, avec une circulation des eaux du bief sous la halle. La construction est réalisée par Agnus Roussel, entrepreneur de bâtiment à Gondrecourt pour 4000 francs.

Le lavoir est reconstruit en 1860, selon la mention sculptée sur la façade "1860 / LAVOIR PUBLIC". Il est conçu selon les plans de Abel Antoine Mathey fils, architecte à Neufchâteau, par Jean-Baptiste Bertun, entrepreneur à Delouze (Meuse). Le projet prévoit l’exhaussement de l'ancien lavoir car il est trop souvent inondé, et une alimentation par les eaux des fontaines de la Chenal et du vieux Bain ainsi que par les sources des maisons Grandgury et Perrin. Le conseil municipal fait modifier les plans pour supprimer le rinçoir, car le courant sera assez fort pour évacuer les déchets du lavoir et cela permettra plus de place pour les laveuses. De plus, le bâtiment est déplacé en retrait de la route pour laisser faciliter la circulation et éviter les accidents.

Le lavoir fait l'objet de réparation en 1873 selon les plans de Labarre, agent voyer cantonal, par François Auguste Diné, entrepreneur à Sionne pour 1900 francs.

(sources : AD88 - 2O123/9)

Période(s) Secondaire : 2e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source, porte la date
Secondaire : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1821, daté par source
1823, daté par source
1860, porte la date, daté par source
1873, daté par source
Auteur(s) Auteur : Huot Jean-Claude, dit(e) Huot père,
Jean-Claude Huot , dit(e) Huot père

Jean-Claude Huot, dit Huot père, est architecte à Neufchâteau (1871), conducteur des ponts et chaussées des Vosges à Neufchâteau, architecte de l'arrondissement de Neufchâteau (1825 à 1835) avec son fils de 1827 à 1829.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Roussel Agnus,
Agnus Roussel

Agnus Roussel est entrepreneur de bâtiment à Gondrecourt dans la première moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Coussey (1823), à Relanges (1839)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Mathey Abel Antoine, dit(e) Mathey fils,
Abel Antoine Mathey , dit(e) Mathey fils (1802 - 1869)

Abel Antoine Mathey, dit Mathey fils (1802 - Neufchâteau 1869) est le fils de Abel Pierre Mathey (architecte) et le père de Numa Charles Nicolas Mathey (architecte).

Abel Antoine Mathey est ingénieur, puis architecte départemental de l'arrondissement de Neufchâteau (1825-1869) ; inspecteur des écoles primaires de l'arrondissement de Neufchâteau (1838-1845) ; membre du service des travaux communaux pour la ville de Neufchâteau (1859-1869), du service des travaux départementaux (1860-1869), de la commission de surveillance de la prison de Neufchâteau (1860-1869).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Bertun Jean-Baptiste,
Jean-Baptiste Bertun

Jean-Baptiste Bertun est entrepreneur à Delouze (Meuse) dans la seconde moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Coussey (1860).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Labarre,
Labarre

Labarre est agent voyer cantonal à Coussey dans la seconde moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
agent voyer, attribution par source
Auteur : Diné François Auguste,
François Auguste Diné

François Auguste Diné est maçon et entrepreneur à Sionne dans la seconde moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Chermisey (1862), Coussey (1873).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Le lavoir est situé au centre de Coussey, non loin de la Meuse. Il est de plan rectangulaire, construit en moellons enduits, clos avec portes et fenêtres. Il est couvert d'un toit en pavillon ayant conservé ses tuiles violons d'origine. Le traitement de la façade antérieure est particulièrement soigné avec un appareillage en pierre de taille surmonté d'un entablement sculpté. Les 3 ouvertures en plein cintre ont été fermées de murets et de baies vitrées en demi-lune.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée
Typologies lavoir clos avec porte et fenetres
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural, dauphin, trident, ornement végétal
Précision représentations

Au sommet de la façade antérieure, l'entablement forme une frise sculptée. Au centre, un fronton triangulaire est surmonté d'une sphère, et il est orné de deux dauphins adossés à un trident, avec des enroulements végétaux. 4 fleurettes marquent aussi le sommet des pilastres structurant la façade.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa