Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

La ferme pilote de Saulcy-sur-Meurthe

Dossier IA88001855 réalisé en 2013

Fiche

Appellations pilote
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Vosges - Saint-Dié-des-Vosges-Est
Adresse Commune : Saulcy-sur-Meurthe
Adresse : 7 rue du Maréchal de Lattre de Tassigny
Cadastre : 2013 AC 661

La ferme pilote de Saulcy-sur-Meurthe est une des premières fermes reconstruites suite aux destructions allemandes de la Seconde Guerre mondiale. Les plans sont dressés par les architectes Louis Mathieu et Henri Gaillemin en novembre 1946 (AD88 1152W716), ils sont approuvés par l'architecte en chef du Ministère de la Reconstruction Georges Michau et de l'Urbanisme de l'arrondissement de Saint-Dié en janvier 1947. Une annexe (aujourd'hui détruite) dénommée remise-hangar-porcherie dont les plans sont approuvés en juillet 1948 y est adjointe. Le bâtiment principal s'inspire profondément de la typologie traditionnelle des fermes du nord de la montagne vosgienne, aussi bien dans le plan que dans le décor. Le bâtiment principal a été réhabilité et la première travée d'étable convertie en habitation.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Gaillemin Henri,
Henri Gaillemin

Cabinet Gaillemin-mathieu. DPLG, Agrément MRU n°458 catégorie B et C. Établi les plans de l'OP 22 et de nombreux bâtiments publics à La Bresse.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Mathieu Louis,
Louis Mathieu

Cabinet Gaillemin-Mathieu. Agrément MRU n°6423, catégorie B et C.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Michau Georges,
Georges Michau

DPLG, agrément MRU n°766 catégorie A, B et C, architecte en chef de la 2e reconstruction pour l'arrondissement de Saint-Dié et une partie de celui de Remiremont.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, en chef, attribution par travaux historiques

Le bâtiment principal est constitué de travées fonctionnelles : habitation, 2 étables séparées par l'engrangement, laiterie-écurie. La travées d'habitation comporte au rez-de chaussée : cuisine, salle à manger, salon, atelier artisanal et buanderie et au 1er étage : 5 chambres avec salle d'eau, W.C. et douche séparée. L'étable est prévue pour 24 bovins. La dernière travée fonctionnelle comprend une laiterie, une salle de préparation des aliments, l'écurie pour 2 chevaux et le poulailler. Une remise construite un peu loin abrite le matériel agricole, la porcherie et à l'étage les céréales. Les murs extérieurs sont construits en moellons de grès (provenant du bâtiment détruit) hourdés à la chaux hydraulique, les murs de refend et cloison en brique de terre cuite, les encadrements de baies en béton armé. Tous les planchers, hormis l'intermédiaire de la partie habitation sont réalisés en béton armé. Les menuiseries sont en sapin. Les pièces humides sont revêtues de carrelage. La charpente est en sapin, à surcroît et entrait retroussé, moisée. Elle est couverte de tuiles mécaniques. Le décor extérieur fait référence au vocabulaire des fermes des 18 et 19e siècles, linteau de fenêtre en arc segmentaire, linteau de la porte piétonne à corniche surmontée d'une niche à statue, les encadrements de baie imitent le grès.

Murs grès moellon sans chaîne en pierre de taille crépi
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Escaliers escalier dans-oeuvre
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Henry Jean-Yves