Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

L'architecture de la seconde reconstruction à Gérardmer

Dossier IA88030271 réalisé en 2014

Fiche

Voir

Cette étude de l'architecture de la seconde reconstruction à Gérardmer est réalisée, en parallèle du projet d'Aire de Mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) conçu entre 2013 et 2015 sur la commune de Gérardmer. Dans le cadre du rapport de présentation de l'AVAP, une étude historique et architecturale a été effectuée, puis un secteur et des immeubles remarquables de la seconde reconstruction notamment ont été repérés dans l'aire et le règlement.

La ville possède en effet un nombre important d'édifices de cette période, car elle subit tout d'abord quelques combats le 22 juin 1940, lorsque la Wehrmacht prend le contrôle de ville. C'est à ce moment que l'église fut détruite. Les quatre années d'Occupation s'écoulent sans trop de dommages jusqu'au moment de la retraite des troupes nazies en novembre 1944. Quittant la ville en l'incendiant en deux jours, les 16 et 17 novembre 1944, elles vont en détruire 85%. Seul un îlot sauvegardé au centre ville de 22 hectares est épargné, sur les 192 hectares urbanisés à cette époque.

Le plan de reconstruction et d’aménagement (PRA) de Gérardmer est confié à l'architecte André Gutton (1904-2002) en 1945. Il est approuvé par le conseil municipal en 1946, et par arrêté préfectoral le 19 juin 1947, puis modifié partiellement en janvier 1952. La circulation est au centre des préoccupations, tout en s'attachant à appuyer la vision urbaine et touristique de la ville. La seconde reconstruction à Gerardmer s’achève dans les années 1960.

33 édifices ou ensembles représentatifs de cette architecture de la seconde reconstruction à Gérardmer font l'objet de dossiers par le Service régional de l’Inventaire général du patrimoine culturel.

Aires d'études Gérardmer
Adresse Commune : Gérardmer
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Varvenne Vanessa