Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

kiosque à musique dit kiosque Mozart

Dossier IA54002314 réalisé en 2006

Fiche

Précision dénomination kiosque à musique
Appellations kiosque Mozart
Dénominations kiosque
Aire d'étude et canton Nancy - Nancy
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 26e Régiment d'Infanterie , Sigisbert Adam , Jacquot , Général de Gaulle , Pépinière
Cadastre : 1970 AO non cadastré

Kiosque à musique édifié en 1875 en remplacement d'un kiosque antérieur construit en 1841 dans la Pépinière, jardin public destiné depuis peu exclusivement à la promenade des Nancéiens. Des concerts de musique militaire ou privée y étaient donnés certains soirs d'été. Cet ancien kiosque se composait d'une estrade octogonale de bois de 9 mètres de diamètre, élevée sur 8 pilotis à 1 mètre de haut. Une balustrade de 1 mètre de haut, également en bois, l'entourait. Chaque face était composée de deux rectangles côte à côte, décorés chacun de 4 barreaux partant des angles pour se rejoindre au centre, marqué par une pièce circulaire, le tout formant une croix. En 1875, la municipalité remplace l'ancien kiosque par le kiosque actuel dessiné par l'architecte Prosper Morey, réalisé par les entreprises nancéiennes Frédéric Schertzer (constructions métalliques), Bary Simon (maçonnerie), Zimmerman-Perin (ferronnerie, serrurerie) ; il est inauguré le 4 juillet avec emphase. En 1895, il fait l'objet de réparations qui durent plusieurs mois et entraînent l'annulation du premier concert de la saison. A l'origine, la voûte, quadrillée par sa charpente métallique apparente, était décorée d'étoiles peintes sur fond clair et de rinceaux sur les voûtains, et des stores permettaient de clôturer la scène. Le kiosque est réhabilité en 2000. Ce kiosque a été réalisé dans le souci de s'accorder à l'ensemble architectural du 18e siècle l'entourant. Ainsi, ses ornements dorés évoquent les ferronneries de Jean Lamour et en font une œuvre qui s'intègre parfaitement au décor qui l'entoure (le kiosque est tout proche de l'hémicycle de la Carrière et de la promenade qui mène aux grilles Jean Lamour de la place Stanislas).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1875, daté par source
Auteur(s) Auteur : Morey Prosper,
Prosper Morey (1805, 27 décembre - 1886, 5 juillet)

Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts en 1828, Grand prix de Rome en 1831, pensionnaire de la villa Médicis de 1832 à 1837, puis mission en Grèce jusqu'en 1840. Architecte municipal de Nancy de 1850 à 1884, rapporteur à la Commission des Bâtiments civils et architecte des Monuments Historiques de Meurthe-et-Moselle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Schertzer Frédéric, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Bary Simon, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Zimmerman-Perin, ferronnier, attribution par source

Le kiosque à musique dit kiosque Mozart, de plan centré, est composé d'un soubassement constituant le sous-sol de l'estrade, surélevée, à laquelle on accède par un escalier en pierre de 8 marches encadré de rampes en fer forgé. L'estrade est entourée par un garde-corps en fer forgé de même motif et de même dimension que la rampe (motifs ornementaux à base de volutes). Le soubassement de pierre est percé d'une porte d'accès au sous-sol et de six oculi fermés par un cache métallique percé d'un motif en clé de sol, entourés de guirlandes et encadrés de volutes dans le goût classique, disposées en contrefort, alignés sur les 8 colonnettes métalliques rehaussées de dorures qui supportent la fausse voûte du toit et sa charpente métallique apparente grâce à des petits arcs disposés entre ces colonnes. Ceux-ci sont décorés de rinceaux et de dorures. La couverture du toit est composée de plaques métalliques. A son sommet trône une grosse lanterne couronnée d'un motif architectural doré représentant une fortification avec des tours. En haut de chaque colonnette est accrochée une lanterne coiffée elle-aussi d'une couronne de tours dorées dans laquelle un volatile (un coq) de la même teinte enfonce sa tête (ce motif zoomorphe sert d'attache aux lanternes). Au-dessus de chaque lanterne se trouve un pot à feu, qui, comme le reste des ornements, est doré en partie. Ces ornements sont directement inspirés des ferronneries de Jean Lamour dont les dessins furent publiés en 1786 dans son "Recueil des ouvrages en serrurerie [...]" (notamment les planches 8, 10 et 24 représentant un coq soutenant une lanterne) et réalisés en partie sur la place de la Carrière et la place Stanislas toutes proches. Un kiosque semblable se trouve dans le jardin public de Béthune (62).

Murs calcaire moellon enduit


Toit métal en couverture
Plans plan centré
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
États conservations restauré
Techniques maçonnerie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

rinceaux ; volatile (coq stylisé) ; cannelures ; clef de sol sur les caches métalliques appliqués devant les occulus ; guirlandes végétales ; ruban

Précision dimensions
la = 900 ; pr = 900

A_GESTION

GESTION {import cindoc=NancyArc}{lot=0208-3}{publication MCC=versé 2013/03/25 EP}{BIBLIO=PASQUES (B), Fonds Wiener, Recherches sur la Pépinière dans les volumes intitulés "Nancy-Mélanges", Mission de l'Ecole de Nancy, 1997}{ARCHIV=}{TODO=}{VISI=ouvert au public}{PSMV=PSMV unicum}
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Sites de protection site inscrit, secteur sauvegardé

Références documentaires

Bibliographie
  • Catalogue de F. Schertzer, Constructions métalliques.

  • Recueil des principales productions de F. Schertzer, constructeur en fer

  • Recueil des ouvrages en serrurerie que Stanislas le Bien-Faisant, roy de Pologne, Duc de Lorraine et de Bar, a fait poser sur la place Royale de Nancy, à la gloire de Louis le Bien-Aimé. Composé et exécuté par Jean Lamour, son serrurier ordinaire, avec un discours sur l'art de la serrurerie et plusieurs autres dessins de son invention. / Jean Lamour, Nancy : Paris-François, 1786.

    Bibliothèque municipale, Nancy : Réserve 30
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Fischer Audrey - Lefort Barbara - Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.