Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel Grisot de Bellecroix, puis Vallet, actuellement immeuble

Dossier IA54002905 réalisé en 2012
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées cour, puits, communs
Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Nancy - Nancy-Est
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 8 rue des Soeurs Macarons
Cadastre : 1830 A5 675 ; 1865 A5 1186, 1187 ; 1972 BC 239 ; 2008 BC 239

Hôtel particulier élevé dans le 2e quart du 18e siècle pour Antoine Grisot de Bellecroix, ancien grand maître des eaux et forêts de Lorraine et Barrois, sur un terrain acquis par lui en 1725. L'hôtel est vendu le 5 décembre 1767 à Joseph-Antoine Vallet, seigneur de Brin-sur-Seille et ancien grand maître des eaux et forêts. A sa mort une partie en est détachée pour former le 10 rue des Soeurs Macarons, auquel il reste raccordé au rez-de-chaussée et à l'étage par des portes de communication. A la Révolution, il est toujours habité par sa veuve Jeanne Françoise Catherine Mathieu ; ses enfants ayant émigré, il est vendu comme bien national à Marc Briey (A.D. 54, 1 Q 570 2), et les portes d'accès au numéro 10 supprimées. La description qui accompagne le procès-verbal de vente permet de noter l'ampleur des transformations opérées au 19e siècle : démolition d'une partie des communs, surélévation de l'aile sur cour, déplacement de la fontaine. Le corps de bâtiment principal fait l'objet d'une restructuration intérieure pour permettre la création d'appartements indépendants à chaque niveau, et notamment au 2e étage qui n'est jusqu'alors qu'un simple grenier : poursuite de l'escalier en pierre jusqu'au 2e étage, légère surélévation accompagnée de la création de fenêtres sur rue de mêmes dimensions que celles du 1e étage. L'ensemble de ces interventions est réalisé dans un vocabulaire néo 18e siècle, et notamment le décor intérieur du salon de l'appartement du 2e étage.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1725, daté par tradition orale
Auteur(s) Personnalité : Grisot de Bellecroix Antoine, commanditaire, attribution par source

Hôtel particulier à 3 corps disposés autour d'une cour : corps principal A sur rue et corps C formant une aile en retour sur la cour, le troisième corps B indépendant abritant remises et anciennes écuries en rez-de-chaussée, et domesticité (?) à l'étage. La façade sur rue à 5 travées est percée de fenêtres à linteau segmentaire délardé et crossettes au niveau des appuis ; celles du rez-de-chaussée sont défendues par des grilles de protection à tombeau en fer forgé. Le portail d'entrée est formé d'une porte cochère encadrée par deux pilastres sans base ni chapiteau ornés d'un bossage continu en table, et sommée d'un mascaron à visage féminin et d'une corniche saillante supportée de part et d'autre par 2 modillons feuillagés. La toiture est à brisis et terrasson. Portail ouvrant sur un porche traversant distribuant l'escalier dans-oeuvre éclairé sur cour par des verrières à motifs de fleurs et de feuilles ; escalier rampe-sur-rampe à jour comportant une rampe en fer forgé assemblée à colliers ; il subsiste un décrottoir à proximité de l'escalier en rez-de-chaussée, et un bras de lumière en haut de la cage. Présence d'une fontaine remarquable (IA54002905) appuyée contre le mur de fond de cour et d'un puits en niche dans la façade sur cour du corps A. Appartement du 2e étage constitué d'un vestibule éclairé par un puits de lumière distribuant 3 pièces en enfilade côté rue (salon et 2 chambres), et une pièce sur cour (chambre). Le salon donne accès à la salle à manger en enfilade sur la cour, et le corps C abrite la cuisine et une dernière chambre (décor étudié en IM50014441).

Murs calcaire moellon enduit
pierre de taille
Toit tuile mécanique, ardoise, bitume
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans brisés
toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Techniques sculpture
décor stuqué
Représentations mascaron étoile fleur
Précision représentations

porte cochère : mascaron féminin dont le haut du crâne est surmonté d'une étoile à 5 branches ; cage d'escalier : murs peints faux marbre, verrière à décor végétal et de fleurs

L'hôtel conserve dans la cour intérieure une fontaine adossée remarquable par sa structure et son décor.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables fontaine
Sites de protection secteur sauvegardé

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1 Q 570 2

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1 Q 570 2
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Communauté urbaine du Grand Nancy ; (c) Ville de Nancy - Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Vaxelaire Yann
Yann Vaxelaire

Architecte du patrimoine à la ville de Nancy. A participé à l'étude menée par le Service de l'Inventaire général du Patrimoine sur la ville de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.