Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel Bornet dit maison des deux Sirènes actuellement immeuble

Dossier IA54003383 réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

Appellations hôtel Bornet, maison des deux Sirènes
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées cour, boutique
Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Nancy
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 5 rue Saint-Michel , Saint-Epvre
Cadastre : 1830 G 105 ; 1865 G 180 ; 1972 AN 167 ; 2008 AN 167

Hôtel particulier élevé pour Raymond Luyton (AD 54, 3 E 1569), valet de chambre d'Henri de Lorraine (futur duc de Lorraine Henri II), en 1586 (datation par dendrochronologie de la charpente réalisée par le laboratoire DendroNet, Bohlingen) et achevé l'année suivante, comme semble l'attester la date de juillet 1587 portée sur une plaque de cheminée (étudiée IM54014856). Il est connu sous l'appellation d'hôtel Bornet, du nom de son propriétaire présumé dans la première moitié du 17e siècle, premier gentilhomme du duc (Léon Mougenot, Les maisons du vieux Nancy, 1861, planche 10, et Dom Calmet, Histoire de Lorraine, 1757, tome 6, p. 128). Le cardinal Nicolas-François de Vaudémont (1609-1670, duc éphémère de Lorraine du 19 janvier au 1er avril 1634) et sa femme Claude y auraient trouvé refuge le 31 mars 1634 avant de quitter Nancy (Pfister, Histoire de Nancy, tome 3, 1908, p. 69). Durant le 18e siècle, les fenêtres du premier étage sur la rue Saint-Epvre sont ornées de garde-corps en ferronnerie et les croisées en pierre certainement supprimées ; les décors intérieurs sont refaits (cloisonnement, lambris, cheminées, plafonds en plâtre). La cour est couverte avant 1830. A la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle, une devanture de boutique est percée en rez-de-chaussée rue Saint-Epvre à la place d'une fenêtre, les galeries sur cour sont fermées. La menuiserie de la porte est transférée à l'hôtel d'Haussonville, rue Monseigneur Trouillet à Nancy (étudiée IM54014859) après son achat en 1929 par M. Ambroise (d'après documentation du Musée Lorrain). L'ensemble est réhabilité en 1988 : réouverture de baies bouchées (façade rue Saint-Michel), restitution des meneaux et traverses des baies sur rue, suppression des cloisonnements et d'éléments de décor au 2e étage.

Partie déplacée à Commune : Nancy, hôtel d'Haussonville
Période(s) Principale : 4e quart 16e siècle
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle
Dates 1586, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Luyton Raymond,
Raymond Luyton

Valet de chambre d'Henri de Lorraine (1563-1624), duc de Lorraine Henri II (1608-1624).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Bornet,
Bornet

premier gentilhomme du duc de Lorraine Henri II (1608-1624)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source
Personnalité : Vaudémont de Nicolas-François ,
Nicolas-François Vaudémont de , né(e) 1609 (1670 - )

Cardinal et évêque de Toul de 1624 à 1634, puis duc de Lorraine du 19 janvier au 1er avril 1634


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre, attribution par travaux historiques

Hôtel situé à l'angle des rues Saint-Epvre et Saint-Michel, à 4 corps disposés autour d'une cour intérieure : corps principal A à l'angle des rues, corps secondaire C, corps B abritant les organes de distribution (cage d'escalier et galerie, aujourd'hui fermée) et corps annexe D accolé au corps A sur la cour. Son nom provient du décor en haut-relief à l'angle représentant deux sirènes enlacées (en réalité deux tritons barbus, IM54014857). Trois caves voûtées en plein cintre sont disposées parallèlement sous les corps A et C et sous la cour. La façade sur la rue Saint-Epvre, traitée comme la façade principale, est ornée en rez-de-chaussée d'un décor de pilastres toscans cannelés portant un entablement à triglyphes (décor partiellement détruit par la devanture de boutique). La façade sur la rue Saint-Michel s'ordonne symétriquement de part et d'autre de la travée d'escalier. Les baies éclairant les corps A et B sont à meneaux et traverses en pierre, celles de la cage d'escalier ont un linteau formant un double plein cintre retombant sur une clé pendante, amorti par un décor de volute et de feuillage. La porte d'entrée, dont le linteau en plein-cintre porte un mascaron à tête d'indien, est encadrée par deux pilastres corinthiens cannelés surmontés d'un entablement dont la frise est ornée d'un cartouche vide accompagné de rinceaux. Le fronton cintré brisé est décoré en son centre d'un motif de feuillage posé sur un piédestal. L'escalier intérieur tournant à retours (IM54014851) ouvre à chaque étage sur une galerie de distribution fermée sur la cour par de grands vitrages, et desservant les deux corps A et C. Les piédroits des portes intérieures sont moulurés en quart-de-rond terminé par un congé. L'édifice présente encore de nombreux éléments de décor intérieur, dont quatre cheminées en pierre et marbre (étudiées : IM54014852, IM54014853, IM54014854, IM54014855). La toiture des corps A et C est en pavillon, celle du corps B à longs pans. L'ensemble est couvert de tuiles en écaille à l'exception du pan sur rue du corps A, couvert d'ardoises au crochet.

Murs calcaire moellon enduit
Toit ardoise, tuile en écaille
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
Techniques sculpture
ferronnerie
fonderie
menuiserie
Représentations ordre toscan pilastre ordre corinthien mascaron fleur rinceau
Précision représentations

porte d'entrée : pilastres d'ordre corinthien, mascaron à tête d'indien et rinceaux ; façade sur rue : pilastre d'ordre toscan, ornement végétal et fleur

Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection secteur sauvegardé, site inscrit
Protections inscrit MH partiellement, 1945/07/20
Précisions sur la protection

façade sur rue et toiture : inscription par arrêté du 20 juillet 1945

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy. Cote : 3 E 1569

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 3 E 1569
Documents figurés
  • Nancy, Architecture, Beaux-Arts, Monuments. Recueil de 100 planches. Paris : Amand Guerinet, s.d.

Bibliographie
  • Pfister Christian, Histoire de Nancy, 3 tomes, 1902-1909.

    - tome 1. Nancy : Berger-Levrault, 1902.XXIV-750 p., ill., plans.

    - tome 2. Nancy : Berger-Levrault, 1909. VIII-1099 p., ill., plans.

    - tome 3. Nancy : Berger-Levrault, 1908. VIII-914 p., ill., plans.

  • MOUGENOT, Léon. Les maisons du Vieux Nancy/ ill. E. Thiéry. Nancy : Maubon, 1861. 36 p., ill.

    Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : C NAN

Liens web

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Ville de Nancy ; (c) Communauté urbaine du Grand Nancy - Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Vaxelaire Yann
Yann Vaxelaire

Architecte du patrimoine à la ville de Nancy. A participé à l'étude menée par le Service de l'Inventaire général du Patrimoine sur la ville de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.