Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel, actuellement immeuble

Dossier IA54003302 réalisé en 2015

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • place Saint-Stanislas actuellement place d'Alliance
Appellations hôtel
Destinations immeuble
Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Nancy et périurbain - Nancy
Adresse Commune : Nancy
Lieu-dit : BD îlot B
Adresse : 11 rue Lyautey , 12 rue Sainte-Catherine
Cadastre : 1830 A5 951 ; 1865 A4 888, 889 ; 1972 BD 9 ; 2008 BD 9

Cet ancien hôtel particulier fait partie de l'ensemble concerté de la place d'Alliance (IA54003519), conçu en 1752 par l'architecte Emmanuel Héré (1705-1763) à la demande de Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine (1737-1766). Le terrain concédé aux frères François-Timothée (lieutenant général de police) et Hyacinthe Thibaut par lettres patentes du 2 janvier 1758 (AD 54, B 11816) englobe les actuels numéros 7 à 11 bis de la rue Lyautey. Ils y construisent quatre hôtels, dont ils conservent pour leur usage personnel les numéros 9 et 11 dans lesquels ils habitent encore en 1767. A la Révolution, leurs descendants ne possèdent plus que le numéro 11, dont une moitié est vendue comme bien national à Nicolas Maillefer entrepreneur de bâtiment à Nancy, le 11 juillet 1799 (AD 54, 1 Q 596). Une campagne de travaux très importante, réalisée au 19e siècle (après 1865 d'après le cadastre ancien) en vue de sa transformation en immeuble à appartements, modifie profondément l'édifice : construction d'un second corps de bâtiment à l'alignement sur la rue Sainte-Catherine, reconstruction de la cage d'escalier, reprise des décors intérieurs.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Héré Emmanuel,
Emmanuel Héré (1705 - 1763)

Premier architecte de Stanislas Leszcynski, duc de Lorraine (1737-1766).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source, attribution par travaux historiques
Personnalité : Thibaut François-Timothée, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Thibaut Hyacinthe, commanditaire, attribution par source

Hôtel constitué de deux corps de bâtiment principaux (A et B) à l'alignement sur les deux rues, séparés par une petite cour encadrée par une aile de liaison et par la cage d'escalier. Les façades sur rues ont deux étages carrés, sur un soubassement en pierre de taille traité en bossage continu en tables ; elles comptent 3 travées. L'élévation sur la rue Lyautey (corps A) est construite en conformité avec l'ensemble des façades de la place : étages carrés séparés par un bandeau fortement mouluré, fenêtres à linteau segmentaire délardé et crossettes orné d'une agrafe à décor végétal, chambranle en bandeau à ressauts. La porte bâtarde décentrée à droite, dont les deux ouvrants sont ornés de panneaux bas à motif de parquet en relief, est surmontée d'une imposte vitrée à petits bois. L'entresol qui surmonte le rez-de-chaussée semble remonter à la construction du bâtiment au 18e siècle. La façade sur la rue Sainte-Catherine (corps B) est traitée plus sobrement, les fenêtres des deux étages carrés étant à linteau segmentaire et chambranle en bandeau à ressauts ; la fenêtre d'axe du premier étage est une porte-fenêtre donnant accès à un balcon agrémenté d'un garde-corps en fonte de fer. L'escalier qui dessert les étages, escalier rampe sur rampe en pierre, est orné d'un garde-corps formé de fuseaux en fonte de fer. La décoration intérieure conserve quelques éléments de décor du 19e siècle : lambris d'appui, parquets, cheminées avec glace de trumeau.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile mécanique, zinc en couverture
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, entresol, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
Techniques fonderie
Représentations volute
Précision représentations

garde-corps en fonte de fer à motifs de volute : fenêtre du premier étage

parties visitées : parties communes, premier étage (partiel) du corps sur la rue Sainte-Catherine

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Sites de protection secteur sauvegardé
Protections inscrit MH partiellement, 1950/02/25
Précisions sur la protection

Façade et toiture : inscription par arrêté du 25 février

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : B 11816

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : B 11816
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1 Q 596

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1 Q 596
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1926 W 125

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1926 W 125
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1926 W 126

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 1926 W 126
Bibliographie
  • Pfister Christian, Histoire de Nancy, 3 tomes, 1902-1909.

    - tome 1. Nancy : Berger-Levrault, 1902.XXIV-750 p., ill., plans.

    - tome 2. Nancy : Berger-Levrault, 1909. VIII-1099 p., ill., plans.

    - tome 3. Nancy : Berger-Levrault, 1908. VIII-914 p., ill., plans.

    tome 3, p. 672
  • Aptel Claire, Un habitat nancéien sous Stanislas et de nos jours, mémoire de maîtrise, université de Nancy 2, 1982

    p. 138
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Communauté urbaine du Grand Nancy ; (c) Ville de Nancy - Vaxelaire Yann
Yann Vaxelaire

Architecte du patrimoine à la ville de Nancy. A participé à l'étude menée par le Service de l'Inventaire général du Patrimoine sur la ville de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.