Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Groupe scolaire Jean Macé

Dossier IA88030308 réalisé en 2015

Fiche

Vocables Groupe scolaire Ouest
Appellations Ecole du Beillard, Ecole des Bas-Rupt
Parties constituantes non étudiées cour, logement
Dénominations école primaire, école maternelle
Aire d'étude et canton Gérardmer - Gérardmer
Adresse Commune : Gérardmer
Adresse : 2 rue Jean Macé
Cadastre : 2015 AB 31

Le groupe scolaire Jean Macé a été bâti selon les plans du 15 juillet 1955 établis par Henri Charles Ballereau (architecte) et Jacques Chabraison (architecte). Il est implanté à l'emplacement de l'ancien établissement Houot, qui est alors déplacé dans la zone industrielle. Les travaux de construction ont lieu au cours de l'été 1957 et c'est cette entreprise Houot qui réalise la charpente. Le bâtiment 4 d'école maternelle a été agrandi postérieurement.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1955, daté par source
1957, daté par source
Auteur(s) Auteur : Chabraison Jacques,
Jacques Chabraison (1905 - )

Jacques Chabraison (né en 1905 à Grez-dur-Loing en Seine-et-Marne) architecte DPLG, diplômé de l'ENSBA en 1935 et agréé MRU n°219. Il exerce entre Nancy et Paris jusqu'en 1976. Il réalise notamment les écoles Jean Macé, du Costet-Beillard et des Bas-Rupts à Gérardmer, avec Henri Ballereau (architecte) avec qui il est associé. Il dessine également les plans de la Maison de la Culture et des Loisirs et du Gymnase Pierre et Paul Didier à Gérardmer. Il réalise également des plans dans le cadre de l'Opération Préfinancée n°36 Gérardmer Centre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Ballereau Henri,
Henri Ballereau (1919 - )

Henri Ballereau, (né en 1919 à Paris) architecte DPLG, diplômé de l'ENSBA en 1948 et agréé MRU n°8082. Il réalise notamment les écoles Jean Macé, du Costet-Beillard et des Bas-Rupts à Gérardmer, avec Jacques Chabraison (architecte) avec qui il est associé. Il réalise également des plans dans le cadre de l'Opération Préfinancée n°36 Gérardmer Centre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Houot Michel,
Michel Houot

La société Charpente Houot est une entreprise de conception, fabrication et mise en oeuvre d'ouvrages et structures en bois (menuiserie, charpente, bardage, ossature bois...) active depuis le début du 20e siècle. Le siège social se situe à Sainte-Marguerite (88) et les ateliers sont à Sainte-Marguerite et à Gérardmer.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, charpentier, attribution par travaux historiques

Le groupe scolaire se compose de 4 bâtiments implantés parallèlement les uns aux autres et par rapport à la rue. Le bâtiment 3, le plus imposant, est celui des classes primaires, qui comprenait à l'origine, 13 salles de classe et 2 préaux répartis sur 3 niveaux, séparant les filles dans le corps de gauche et les garçons dans celui de droite. Le grand bâtiment 4 de plain-pied est réservé à l'école maternelle avec 3 salles de classe et 2 salles de jeux et de repos. Celui-ci a été grandi par l'ajout d'une aile supplémentaire perpendiculaire. Les deux bâtiments 1 et 2, plus petits, se répartissent 11 logements avec caves, buanderies et celliers pour les directeurs et instituteurs. L'ensemble du terrain est couvert par les cours et un terrain de sport, hormis le jardin du bâtiment 2.

L'ensemble des bâtiments est couvert d'une toiture à un pan, sauf l'extension qui est à deux pans avec des tuiles mécaniques. La plupart des murs sont enduits, mais certains pans sont entièrement réalisés en granite (opus incertum) ou en briques de verre.

Murs moellon enduit
granite pierre de taille
essentage
pavé de verre
Toit acier en couverture, tuile mécanique
Étages 1 étage carré, sous-sol, 2 étages carrés
Couvrements
Couvertures toit à un pan
toit à deux pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours
Techniques sculpture
Représentations nu, femme
Précision représentations

Une ronde-bosse, représentant une femme (?) nue et assise, avait été implantée à l'entrée du bâtiment d'habitation des instituteurs, sous le porche. Elle a été déposée vers l'an 2000 (emplacement actuel inconnu).

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Vosges, Épinal : AD88 1152W937
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Varvenne Vanessa