Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
église paroissiale Saint-Pient, Saint-Agen et Sainte-Colombe

fragments de tribune remontés dans un buffet d'orgue

Dossier IM57002869 réalisé en 2000

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Dénominations tribune d'orgue
Aire d'étude et canton Vic-sur-Seille
Adresse Adresse : rue de l' Eglise
Emplacement dans l'édifice nef
à gauche de l'entrée du choeur

Ensemble de panneaux sculptés du début du 16e siècle, rescapés de l'ancienne tribune de l'orgue, détruite en même temps que l'église lors des bombardements de 1944, et remontés par Haerpfer-Erman en 1970 sur la face latérale droite du buffet du nouvel orgue de l'église (l'instrument lui-même ayant complètement disparu à l'exception d'une frise du buffet en remploi). Cette tribune du début du 16e siècle, achetée pour la paroisse en 1792, en même temps qu'un orgue du 18e siècle (dont on ne connait ni l'auteur ni la date exacte), parmi les biens confisqués au chapitre de la collégiale Saint-Etienne de Vic, avait été initialement construite pour l'abbaye de Salival, cette dernière les ayant vendus à la collégiale vers 1770, lors de l'installation d'un nouvel instrument (cf IM57002962). La tribune remontée dans l'église de Moyenvic comportait 23 panneaux de chêne d'au moins deux largeurs différentes sculptés en bas-relief de motifs Renaissance d'une très grande finesse (vases d'où jaillissent des rinceaux habités de diverses créatures d'inspiration " grotesque ", coquilles...). A en juger par des photographies anciennes, la partie centrale était surmontée d'une frise à claire-voie de style gothique flamboyant, les montants séparant les travées étant amortis par de petits sujets sculptés comparables à ceux des culs de lampe de la chaire à prêcher de l'église de Vic-sur-Seille (personnages pittoresques ou créatures fantastiques, sirènes, oiseaux), provenant sans doute aussi l'abbaye (cf IM57002962). Les panneaux de la cuve et du dorsal de ce meuble présentent d'ailleurs exactement le même type de motifs et sont pour ceux de la cuve de dimensions identiques aux panneaux les plus étroits (92 x 33). Ils présentent aussi le même encadrement à baguettes croisées caractéristiques de cette époque et sont séparés par des montants sculptés d'ornements divers. On retrouve toutes ces caractéristiques sur l'ambon de la même église (cf IM57002963).

Période(s) Principale : 1ère moitié 16e siècle
Lieu de provenance Édifice ou site : Lorraine, 57, Moyenvic, abbaye de Salival
Lieu de provenance Édifice ou site : Lorraine, 57, Vic-sur-Seille, collégiale Saint-Etienne

13 panneaux de forme rectangulaires (4 grands en bas, 3 grands encadrés par 6 petits en hauts) sculptés en bas relief.

Catégories sculpture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux chêne, taillé (décor en bas-relief), ciré
Précision dimensions

h = 92 (hauteur des panneaux) ; largeur des grands = 49 ; largeur des petits = 33

Iconographies ornement à forme végétale
ornement à forme architecturale
coquille
vase
candélabre
grotesque
rinceau
oiseau
tête : homme
tête : femme
Précision représentations

Ornement de style Renaissance d'inspiration grotesque avec des vases d'où jaïssent de rinceaux habités de créatures fantastiques, des oiseaux ou des animaux affrontés, des bustes d'homme ou de femme.

États conservations oeuvre démantelée
fragment
remontage
Précision état de conservation

Les 13 panneaux sont remontés dans un encadrement moderne, sur la façade latérale de l'instrument.

Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Moselle - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Gloc Marie