Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fontaine

Dossier IA88031010 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Appellations Grande Fontaine, Fontaine Marie-Joux
Dénominations fontaine
Aire d'étude et canton Vosges - Bulgnéville
Adresse Commune : Saint-Ouen-lès-Parey
Lieu-dit : Parey
Adresse : rue de la Corvée
Cadastre : 2016 AC 29 devant la mairie

La Grande fontaine devant la mairie de Saint-Ouen-lès-Parey a probablement été créée en 1800.

Elle a ensuite été réparée en 1839, selon les plans de Grandidier, architecte, par Jean Pierre Braguier, entrepreneur à Vrécourt, puis en 1860, selon le projet de Louis Victor Fourquin, architecte à Saint-Ouen, par Jules Chillet, maitre maçon à Saint-Ouen et à Vrécourt.

En 1866, Fourquin fait établir un abreuvoir en fonte sur la Grande Fontaine par Victor Pothier, entrepreneur à Bleuvaincourt, puis la fait à nouveau réparer en 1872 par Michel Jeanraux de Saint-Ouen-lès-Parey. (sources : AD88 - 2 O470/10)

C'est probablement à cette date qu'est placée la statue de fonte de Diane de Gabies, qui porte la signature de la fonderie du Val d'Osne (peu lisible). Le bassin provient de la fonderie E. Capitain-Geny et Cie à Bussy, selon la signature portée "BUSSY Haute Marne".

Elle est alors appelée Fontaine "Marie-Joux" en l'honneur d'une jeune fille du village.

Période(s) Secondaire : 1er quart 19e siècle , daté par travaux historiques , (?)
Secondaire : 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1800, daté par travaux historiques
1839, daté par source
1860, daté par source
1866, daté par source
1872, daté par source
Auteur(s) Auteur : Grand(d)idier Paul Henry Louis, dit(e) Grandidier fils,
Paul Henry Louis Grand(d)idier , dit(e) Grandidier fils

Paul Henry Louis Grandidier, dit Grandidier fils, est architecte adjoint de l'arrondissement de Mirecourt (1827-1833) et architecte de l'arrondissement de Neufchâteau (1836-1858), membre du service des travaux communaux de la ville de Neufchâteau (1859-1862), architecte de la ville de Neufchâteau (paroisse Saint-Christophe) (1871-1896, architecte départemental de l'arrondissement de Neufchâteau par intérim (1883).

Son agence et résidence se situe 54-56 rue Neuve à Neufchâteau (1886-1896)

Il est membre fondateur de la SRAEF (1888).

Il a notamment réalisé la maison d'école d'Autreville (1868), l'église de Coussey (1869), le cimetière de Morizécourt (1869) et des travaux de réparations du presbytère de Sauville (1848 et 1851).

source : "Répertoire des architecte nés ou actifs dans les Vosges 1800-1940, Conseil Général des Vosges. 2007"


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, (?), attribution par source
Auteur : Fourquin Louis-Victor,
Louis-Victor Fourquin (1816 - 1880)

Louis-Victor Fourquin nait en 1816, de Charles Adrien Fourquin (tailleur de pierre puis entrepreneur de travaux publics) et de Marguerite Petit. Il épouse Catherine Thérèse Elisa Vouillemont.

Il est architecte de l'arrondissement de Neufchâteau (1841-1856), architecte à Saint-Ouen-lès-Parey (1857-1858), membre des service des travaux communaux de la ville de Saint-Ouen-lès-Parey (1871).

source : "Répertoire des architecte nés ou actifs dans les Vosges 1800-1940, Conseil Général des Vosges. 2007"


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Chillet Jules,
Jules Chillet

Jules Chillet est maitre mâcon à Saint-Ouen et à Vrécourt dans la seconde moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Saint-Ouen-lès-Parey (1860).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon, attribution par source
Auteur : Pothier Victor,
Victor Pothier

Victor Pothier est entrepreneur à Bleuvaincourt au milieu du 19e siècle. Il intervient à Saint-Ouen-lès-Parey (1866)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Jeanraux Michel,
Michel Jeanraux

Michel Jeanraux est entrepreneur à Saint-Ouen-lès-Parey dans la seconde moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Saint-Ouen-lès-Parey (1872).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Fonderie du Val d’Osne,
Fonderie du Val d’Osne

En 1833, Jean-Pierre-Victor André, établie une fonderie au Val d'Osne (maison « J.-P.-V. André » ). A sa mort en 1851, elle est acquise par « Barbezat et Cie », puis par « Fourment, Houillé et Cie ».

En 1870, elle devient « Société anonyme des hauts-fourneaux du Val d’Osne ».

En 1878, le Val d’Osne rachète les modèles de la maison « J. J. Ducel et fils ».

À la suite de Charles Hanoteau, Henri Hanoteau dirige l’entreprise à partir de 1895.

En 1907, le Val d’Osne rachète les anciens établissements « Sinson, Saint-Albin et Herdevin ». Le Val d’Osne a réalisé notamment les entrées du métro d’Hector Guimard

Jean Duranton, ingénieur, est administrateur délégué dans les années 1920.

L'entreprise est achetée par la fonderie d’art Durenne en 1931.

(Cf : IA00070344)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature
Auteur : Braguier Jean-Pierre,
Jean-Pierre Braguier

Jean-Pierre Braguier est entrepreneur à Vrécourt, dans la première moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Saint-Ouen-lès-Parey (1839), à La Vacheresse (1843).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : fonderie Bussy - E. Capitain Gény et Cie,
fonderie Bussy - E. Capitain Gény et Cie

Le site de production est attesté à Vecqueville (52) au lieu-dit Bussy vers 1836/1837 par deux hauts fourneaux. Auguste Capitain et son frère Elophe Capitain dirige cette usine.

En 1850, la société Salin et cie, est dirigée par Hyacinthe Salin.

En 1861 : Hyacinthe Salin s'associé avec son beau-frère Edmond Capitain (fils d’Auguste).

En 1866, Edmond Capitain épouse Charlotte Gény, nièce de maîtres de forges.

En 1875, l'entreprise prend la raison sociale E. Capitain Geny et Compagnie

En 1889 et 1892, Edmond Capitain associe ses gendres Émile Ferry (fils du fondateur de Micheville, groupe sidérurgique basé à Villerupt) et Charles Lallemand

En 1919, Émile Ferry prend la tete de l'usine qui devient Ferry-Capitain.

(Cf. IA52070418)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature

La Grande Fontaine de Saint-Ouen-lès-Parey est située au centre de Parey, devant la mairie. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte avec au centre un socle de pierre (?) peint sous une colonne d'alimentation. Les 4 jets sont ornés de mufles de lion coiffés d'une coquille et d'enroulements feuillagés. L'ensemble est surmonté d'une statue de femme vêtue à l'antique, dont le socle porte la signature "Val d'Osne" peu lisible. Elle correspond à la statue de Diane de Gabies, figure n°2 de la planche 571 du catalogue du Val d'Osne (1880), existant déjà au catalogue de « Barbezat et Cie » (figure L, planche 148).

Murs fonte badigeon
pierre pierre de taille badigeon
Typologies fontaine circulaire
Techniques fonderie
Représentations femme, déesse mufle de lion, coquille, ornement végétal
Mesures h : 170.0 cm
la : 44.5 cm
pds : 270.0 kg
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa