Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fontaine - lavoir - abreuvoir

Dossier IA88030935 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations lavoir, fontaine, abreuvoir
Aire d'étude et canton Vosges - Châtenois
Hydrographies ruisseau
Adresse Commune : Soncourt
Adresse : Grande Rue
Cadastre : 2012 ZA 18

La fontaine-lavoir est établie en 1827 selon les plans de François Flamérion, entrepreneur à Neufchâteau, avec les rectifications de Langloix, architecte à Neufchâteau. Les travaux sont réalisés par Nicolas Henry, entrepreneur à Maconcourt, pour 487 frcs.

En 1843, le lavoir est reconstruit selon les plans de Grillot père, architecte à Neufchâteau, par Nicolas Voignier, entrepreneur à Neufchâteau, pour 6398,68 frcs. Le bassin hémi-circulaire provient des fonderies d'Attigneville, selon la mention portée " FONDERIE / D ATTIGNEVILLE / 1843".

En 1877, le lavoir est restauré selon les plans de Grandidier, architecte à Neufchâteau, par Prévot Elysée, entrepreneur à Attignéville, pour 2784,95 frcs, notamment par l'ajout de la borne-fontaine.

(sources : AD88 - série 2O484/8)

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle , daté par source, porte la date
Dates 1827, daté par source
1843, daté par source, porte la date
1877, daté par source
Auteur(s) Auteur : Flamérion François,
François Flamérion

François Flamérion est entrepreneur à Neufchâteau dans la première moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Soncourt (1827)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Langlois ou Langloix,
Langlois ou Langloix

Langlois ou Langloix est architecte à Neufchâteau et architecte de l'arrondissement (1824-1839), inspecteur des écoles primaires de l'arrondissement de Neufchâteau (1838-1839)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Henry Nicolas,
Nicolas Henry

Nicolas Henry est entrepreneur à Maconcourt dans la première moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Soncourt (1827)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Grillot François, Pierre, Auguste, dit(e) Grillot Père,
François, Pierre, Auguste Grillot , dit(e) Grillot Père (1793 - 1868)

François, Pierre, Auguste Grillot, dit Grillon père est architecte à Épinal (1821-vers 1849), architecte du département des Vosges (1821-1854), membre de la Commission des bâtiments civils des Vosges (1825-1857), membre du bureau de bienfaisance d’Épinal, de la commission administrative des hospices d’Épinal, du Conseil de salubrité des Vosges (1838-1850), puis du conseil d'hygiène et de salubrité de l'arrondissement d’Épinal (1851-1855), de la commission de surveillance des prisons pour l'arrondissement d’Épinal (1840-1868).

Fils de Nicolas Grillot (1759-1824) architecte, et d'Anne Françoise Henry, il épouse Suzanne Élisabeth Fanny Audrey, et ont deux fils, Léon Grillot et Charles Grillot (1827-1898) architecte.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Voignier Nicolas,
Nicolas Voignier

Nicolas Voignier est entrepreneur à Neufchâteau au milieu du 19e siècle. Il intervient notamment à Soncourt (1843)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Forges d'Attignéville,
Forges d'Attignéville

La forge d'Attignéville a probablement été fondée au 16e siècle et détruite au 17e siècle pendant la guerre de Trente Ans. Elle fait partie de la seigneurie du Châtelet.

Le haut fourneau est reconstruit en 1799 pour le régisseur Jean-Baptiste Pernin. Le haut fourneau cesse de fonctionner en 1805 puis est détruit.

En 1830, les propriétaires Gauguier, maître de forge à Neufchâteau, et Chevalier, maître de forge à Rebeauvoix (commune de Soulosse-sous-Saint-Elophe) rétablissent un patouillet et un bocard. A partir de 1836, Gauguier resté seul propriétaire, reconstruit le haut fourneau puis les ateliers de fabrication, la halle à charbon, les logements d'ouvriers et le logement patronal.

En 1849, Dormoy est signalé comme maitre de forge d’Attignéville.

En 1856, une machine à vapeur est installée.

Le haut fourneau s'éteint le 30 juin 1865.

(cf. : IA00127069).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature
Auteur : Grand(d)idier Paul Henry Louis, dit(e) Grandidier fils,
Paul Henry Louis Grand(d)idier , dit(e) Grandidier fils

Paul Henry Louis Grandidier, dit Grandidier fils, est architecte adjoint de l'arrondissement de Mirecourt (1827-1833) et architecte de l'arrondissement de Neufchâteau (1836-1858), membre du service des travaux communaux de la ville de Neufchâteau (1859-1862), architecte de la ville de Neufchâteau (paroisse Saint-Christophe) (1871-1896, architecte départemental de l'arrondissement de Neufchâteau par intérim (1883).

Son agence et résidence se situe 54-56 rue Neuve à Neufchâteau (1886-1896)

Il est membre fondateur de la SRAEF (1888).

Il a notamment réalisé la maison d'école d'Autreville (1868), l'église de Coussey (1869), le cimetière de Morizécourt (1869) et des travaux de réparations du presbytère de Sauville (1848 et 1851).

source : "Répertoire des architecte nés ou actifs dans les Vosges 1800-1940, Conseil Général des Vosges. 2007"


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Prévot Elysée,
Elysée Prévot

Prévot Elysée est entrepreneur à Attignéville dans la seconde moitié du 19e siècle. Il intervient notamment à Harmonville (1876), Soncourt (1877), Viocourt (1878), Sérécourt (1881)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

La fontaine-lavoir est située au centre de Soncourt, en bordure de la Grande Rue, à côté d'un ruisseau, affluent du ruisseau du moulin.

La construction est en moellons enduits avec une façade antérieure en pierre de taille, largement ouverte. La toiture est à longs pans.

L'eau est distribuée par une borne-fontaine en fonte centrale qui remplit un bassin d'abreuvoir hemi-circulaire en fonte accolé en façade antérieure. Elle alimente aussi à l'intérieur de la structure, un bac de rinçage carré puis un bassin ovale de lavage, tous deux en pierre. Quatre barres de bois sont suspendues au-dessus par des tiges de fer à la charpente pour égoutter le linge.

Murs calcaire pierre de taille
moellon enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à deux pans
Typologies lavoir ouvert sur un coté, fontaine hémicirculaire, borne-fontaine
Techniques fonderie
Représentations ove
Précision représentations

Des frises d'oves ornent la borne-fontaine en fonte.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa