Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fontaine - lavoir - abreuvoir

Dossier IA88030914 réalisé en 2016

Fiche

Appellations fontaine saint Martin
Dénominations lavoir, fontaine, abreuvoir
Aire d'étude et canton Vosges - Bulgnéville
Adresse Commune : Urville
Adresse : rue de la fontaine
Cadastre : 2015 AA 70

Un projet de lavoir pour une rénovation est effectué en 1871 par Louis Victor Fourquin (architecte à St Ouen les Parey) et Louis Elophe Guidon (entrepreneur à Urville) pour 1600frcs. D'autres travaux de rénovation sont effectués en 1931 par Nivert (entrepreneur de maçonnerie à Vrécourt). (sources : AD88, série 2O510/9)

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1871, daté par source
1931, daté par source
Auteur(s) Auteur : Fourquin Louis-Victor,
Louis-Victor Fourquin (1816 - 1880)

Louis-Victor Fourquin nait en 1816, de Charles Adrien Fourquin (tailleur de pierre puis entrepreneur de travaux publics) et de Marguerite Petit. Il épouse Catherine Thérèse Elisa Vouillemont.

Il est architecte de l'arrondissement de Neufchâteau (1841-1856), architecte à Saint-Ouen-lès-Parey (1857-1858), membre des service des travaux communaux de la ville de Saint-Ouen-lès-Parey (1871).

source : "Répertoire des architecte nés ou actifs dans les Vosges 1800-1940, Conseil Général des Vosges. 2007"


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Guidon Louis Elophe ,
Louis Elophe Guidon

Louis Elpohe Guidon est entrepreneur à Urville dans la second moitié du 19e siècle. Il intervient à Aingeville (1871), Urville (1871).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Nivert,
Nivert

Nivert est entrepreneur de maçonnerie à Vrécourt dans la première moitié du 20e siècle. Il intervient à Urville (1931)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

La fontaine-lavoir-abreuvoir Saint Martin est située à la sortie nord du village. L'eau provient d'une source réunie dans un amas d'eau (puisard) couvert d'une voûte, surmonté d'une croix, et fermé par une porte de bois. L'eau se déverse dans une file d'abreuvoirs excavés de 32 mètres de long, puis dans un bassin de lavoir qui est abrité par une halle de bois ouvert sur trois cotés. Cette halle est formée d'un toit à longs pans reposant sur un mur et des poteaux de chêne. Les eaux sont ensuite évacuées par un canal couvert jusqu'au ruisseau non loin. Devant les abreuvoirs, une large place est pavée jusqu'à la route. Les dimensions remarquables de la file d'abreuvoirs sont atypiques et reflètent l'ancienne importance des troupeaux du village. La pierre de taille provient de Marey ou de Vivier-le-Gras.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit
bois pan de bois essentage de planches
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à deux pans
Typologies lavoir ouvert sur trois cotés
Techniques sculpture
Représentations croix
Précision représentations

La croix surmontant la source est sculptée d'un motif de croix.

Mesures l : 32.0 m
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa