Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fontaine - lavoir - abreuvoir

Dossier IA88030960 réalisé en 2016

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

  • statue
    Lamarche, place Jules Ferry, rue du Château Lambert, place saint-Charles
Appellations Fontaine des Sources
Dénominations lavoir, fontaine, abreuvoir
Aire d'étude et canton Vosges - Lamarche
Adresse Commune : Lamarche
Adresse : place saint-Charles , rue du Château Lambert , place Jules Ferry
Cadastre :

La fontaine-lavoir des Sources a probablement été établie en 1835 par François Grillot (architecte), en remplacement de la Fontaine des Halles préexistante sur la place Saint-Charles, visible sur le plan cadastral de 1829. (sources : AD88 - série 3P5198/8 ; 2O269/10)

Les bassins ont été fabriqués, probablement dans les années 1880, par la Fonderie de Montiers-sur-Saulx en Meuse selon la signature sur le bassin central : " A. TURQUET COLAS / MONTIERS S/ SAULX". Les éléments en fonte (bassin, fontaine, statue) proviennent de la fonderie Brousseval, selon le modèle du catalogue Desforges, Brochon et Festugière.

Un panneau signalétique au-devant de la fontaine porte la mention "Fontaine / Des Sources / 1835".

L'ensemble a été rénové au début du 21e siècle avec l'aide de financements FEADER-LEADER.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , daté par travaux historiques, porte la date
Secondaire : 1er quart 21e siècle , daté par tradition orale
Secondaire : 4e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1835, daté par travaux historiques, porte la date
Auteur(s) Auteur : Grillot François, Pierre, Auguste, dit(e) Grillot Père,
François, Pierre, Auguste Grillot , dit(e) Grillot Père (1793 - 1868)

François, Pierre, Auguste Grillot, dit Grillon père est architecte à Épinal (1821-vers 1849), architecte du département des Vosges (1821-1854), membre de la Commission des bâtiments civils des Vosges (1825-1857), membre du bureau de bienfaisance d’Épinal, de la commission administrative des hospices d’Épinal, du Conseil de salubrité des Vosges (1838-1850), puis du conseil d'hygiène et de salubrité de l'arrondissement d’Épinal (1851-1855), de la commission de surveillance des prisons pour l'arrondissement d’Épinal (1840-1868).

Fils de Nicolas Grillot (1759-1824) architecte, et d'Anne Françoise Henry, il épouse Suzanne Élisabeth Fanny Audrey, et ont deux fils, Léon Grillot et Charles Grillot (1827-1898) architecte.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Fonderie de Montiers-sur-Saulx ,
Fonderie de Montiers-sur-Saulx

Un haut-fourneau est attesté à Montiers-sur-Saulx depuis au moins 1516 et le site, affermé, perdure au fil des siècles, jusqu'à la Révolution française. Jean-Baptiste Vivaux qui était régisseur de la forge depuis 1781, devint propriétaire d’une partie du domaine de Montiers en 1796.

En 1807, l'usine est revendue à la famille Saint-Amand, puis en 1826 à Louis-Alexandre Colas, qui en assurait la direction auparavant. Ces descendants prennent la suite

jusqu'au rachat de la société Colas par Turquet pour fondée la société Turquet Colas en 1880.

Finalement l'usine, le matériel et les modèles sont acquis en 1888 par Auguste Salin propriétaire de la fonderie voisine d'Ecurey, et qui détruit le haut-fourneau de Monstiers-sur-Saulx pour éviter toute concurrence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature
Auteur : Fonderie Brousseval,
Fonderie Brousseval

La fonderie de Brousseval en Haute Marne est fondée en 1830 par les frères Festigière.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, attribution par travaux historiques

La fontaine-lavoir des Sources est située au centre de la ville. Le bâtiment est de plan rectangulaire construit en moellons enduits. La façade antérieure est en pierre de taille, largement ouverte et rehaussée d'un arc central sous un pignon, rompant la toiture à longs pans avec croupes. Cette arche met en valeur la fontaine en fonte, qui est composée d'une colonne d'alimentation surmontée de deux vasques et de statues. Cette fontaine est identique à celle de Vrécourt (IA88031018), hors mascarons des jets. Elle est également à rapprocher de celle de Bazoilles-sur-Meuse (IA00126972) dont la base et la statue sont reprises.

L'eau est distribuée par plusieurs jets dans un bassin d'abreuvoir circulaire, qui se déverse à l'intérieur de la construction dans un bac carré de rinçoir, puis dans le grand bassin rectangulaire de lavage en pierre. Le bouchon de vidange y est attaché au trop plein par une chaîne. Le sol est dallé et des bancs de pierre sont placés contre les murs.

En façade antérieure, deux autres bassins rectangulaires en fonte, servaient d'abreuvoir grâce à des alimentations séparées, mais ils ne sont aujourd’hui plus en eau.

Murs grès pierre de taille
grès moellon enduit
fonte badigeon
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à deux pans croupe
Typologies lavoir ouvert sur un coté, fontaine circulaire, fontaine d'ornement avec statue
Techniques sculpture
fonderie
Représentations ornement architectural, guirlande, coquillage, roseau, nénuphar, arabesque, ornement végétal, ove, femme, tête de femme, cygne, oiseau, poisson
Précision représentations

Les piliers et l'arc en façade antérieure sont soulignés de moulures.

La colonne d'alimentation de la fontaine de fonte est ornée sur sa base de guirlandes de coquillages, de roseaux et de nénuphars. La sous-face de la grande vasque est moulée de 8 panneaux d'arabesques, d'une frise d'oves, de nénuphars (fleur et feuilles) et de mascarons à tête de femme encadrée de roseaux. Le pilier supportant la seconde vasque et la statue sommitale est flanquée de roseaux et de deux hérons tenant en leur bec un poisson. La ronde bosse représente une femme drapée, marchant et portant au-dessus de sa tête un cygne aux ailes entrouvertes.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa