Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fontaine - lavoir - abreuvoir

Dossier IA88030913 réalisé en 2016

Fiche

Appellations lavoir de la Grande Fontaine
Parties constituantes non étudiées bassin
Dénominations lavoir, fontaine, abreuvoir
Aire d'étude et canton Vosges - Bulgnéville
Hydrographies ruisseau de Conge
Adresse Commune : Saulxures-lès-Bulgnéville
Adresse : rue Grandjean
Cadastre :

A l'emplacement d'une fontaine avec puisard préexistante, le lavoir de la Grande Fontaine est reconstruit à neuf entre 1826 et 1828, selon les plans de Langloix (architecte) et Charles Adrien Fourquin (entrepreneur de bâtiment à St Ouen les Parey) pour 6859frcs. Selon le cahier des charges, le sable utilisé provient de Bulgnéville, la pierre de taille de la carrière de Morizecourt ou de Suriauville, la chaux de Morville, les tuiles de Morville et les tuyaux de fonte de Villouxel.

Le lavoir-fontaine-abreuvoir-puisard était complété par un égayoir (détruit).

(sources : AD88 - série 2O470/10).

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1828, daté par source
1861, daté par source
Auteur(s) Auteur : Langlois ou Langloix,
Langlois ou Langloix

Langlois ou Langloix est architecte à Neufchâteau et architecte de l'arrondissement (1824-1839), inspecteur des écoles primaires de l'arrondissement de Neufchâteau (1838-1839)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Fourquin Charles Adrien,
Charles Adrien Fourquin

Charles Adrien Fourquin est entrepreneur de bâtiment à St Ouen les Parey dans la première moitié du 19e siècle. Il intervient à Saulxures-les-Bulgnéville (1828)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Le lavoir de la Grande Fontaine de Saulxures-lès-Bulgnéville est situé sur la place centrale du village. Ce lavoir était clos avec portes et fenêtres, construit en moellons enduits avec des encadrements et des chaines d'angles harpées en pierre de taille. Il est couvert d'un toit à longs pans. Les ouvertures sont en plein-cintre.

En façade ouest, six bassins rectangulaires en pierre servent d'abreuvoirs. L'alimentation en eau se fait par un amas d'eau ou puisard couvert, qui est accolé en façade nord. Celui-ci divise l'eau en deux : une rigole vers les abreuvoirs et une autre vers le lavoir. L'eau s'écoulait ensuite probablement vers l'égayoir rectangulaire, placé non loin (bassin pédiluve pour les chevaux), puis vers le ruisseau de Conge.

A l'intérieur, un grand bassin rectangulaire excavé servait pour le lavage. Il n'y a pas de traces du bassin de rinçage prévu sur les plans de 1826. Le sol est dallé.

Murs grès pierre de taille
grès moellon enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à deux pans
Typologies lavoir clos avec portes et fenetres
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa