Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fontaine - lavoir - abreuvoir - bassin - remise de matériel d'incendie

Dossier IA88030918 réalisé en 2016

Fiche

Voir

Appellations égayoir
Parties constituantes non étudiées vanne
Dénominations lavoir, fontaine, abreuvoir, bassin, remise de matériel d'incendie
Aire d'étude et canton Vosges - Bulgnéville
Adresse Commune : La Vacheresse-et-la-Rouillie
Lieu-dit : Vacheresse (la)
Adresse : rue du Sergent Roch
Cadastre : 2015 ZA 48

La Grande Fontaine de La Vacheresse est composée d'un bassin, d'un lavoir et d'un gayoir qui tombent en ruines en l'An IX. L'ensemble est alors reconstruit selon par Pierre Bragnier, architecte patenté à La Vacheresse. Les travaux sont exécutés par Joseph Bizot, tailleur de pierre à La Vacheresse pour 4375frcs.

En 1840, le puisard est reconstruit et le bassin déplacé selon les plans de Granddidier, architecte.

La remise des pompiers est visible sur un plan de 1880, mais pas le plan cadastral de 1840.

(sources : AD88 - Edpt 495 1M1)

Les tuiles du lavoir proviennent de la tuilerie Jolibois à Lerrain, selon les mentions portées : "LERRAIN", "UNE MEDAILLE DOR A EPINAL / DEUX MEDAILLES DARGENT A PARIS" et "JOLIBOIS A LERRAIN".

Le lavoir a été rénové en 2012.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle , daté par source
Secondaire : 2e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1801, daté par source
1840, daté par source
Auteur(s) Auteur : Tuilerie Jolibois,
Tuilerie Jolibois

La tuilerie Jolibois est implantée à Lerrain (88)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, attribution par source
Auteur : Bragnier Pierre,
Pierre Bragnier

Pierre Bragnier est architecte patenté à La Vacheresse au début du 19e siècle. Il réalise notamment les fontaines-lavoirs et le lavoir-école de La Vacheresse (1801).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Bizot Joseph,
Joseph Bizot

Joseph Bizot est tailleur de pierre à La Vacheresse au début du 19e siècle. Il intervient notamment à La Vacheresse (1801).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Grand(d)idier Paul Henry Louis, dit(e) Grandidier fils,
Paul Henry Louis Grand(d)idier , dit(e) Grandidier fils

Paul Henry Louis Grandidier, dit Grandidier fils, est architecte adjoint de l'arrondissement de Mirecourt (1827-1833) et architecte de l'arrondissement de Neufchâteau (1836-1858), membre du service des travaux communaux de la ville de Neufchâteau (1859-1862), architecte de la ville de Neufchâteau (paroisse Saint-Christophe) (1871-1896, architecte départemental de l'arrondissement de Neufchâteau par intérim (1883).

Son agence et résidence se situe 54-56 rue Neuve à Neufchâteau (1886-1896)

Il est membre fondateur de la SRAEF (1888).

Il a notamment réalisé la maison d'école d'Autreville (1868), l'église de Coussey (1869), le cimetière de Morizécourt (1869) et des travaux de réparations du presbytère de Sauville (1848 et 1851).

source : "Répertoire des architecte nés ou actifs dans les Vosges 1800-1940, Conseil Général des Vosges. 2007"


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, (?), attribution par source

L'ensemble comprenant une fontaine-abreuvoir, un lavoir, un égayoir et une remise de matériel d'incendie est situé au sud du hameau de la Vacheresse.

L'eau provient d'un amas d'eau (puisard) couvert, qui alimente un abreuvoir en pierre servant probablement aussi de rinçoir. Puis l'eau s'écoule dans le bassin rectangulaire du lavoir, qui est abrité sous une halle de bois avec un toit à deux pans. Celle-ci est fermée par un essentage de planches sur les façades sud et est. Le sol est pavé jusqu'au muret qui sépare le lavoir de la route.

L'eau s'écoulait ensuite dans l'égayoir, qui est de forme rectangulaire. Ce bassin servant de pédiluve pour les chevaux possède un sol pavé et incliné, et des murs en pierre de taille de grande taille (module de 50x50x30cm à 50x165x37cm). Le niveau de l'eau était régulé par une ouverture déversant le trop-plein. Un système de vanne à coulisse en bois en dessous permettait la vidange du bassin pour le nettoyer.

Non loin, une remise pour abriter les pompes a été construite en moellons et couverte d'un toit en pavillon. L'entrée est protégée par deux bornes en pierre.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit
bois pan de bois essentage de planches
Toit tuile mécanique
Plans plan carré régulier, plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit en pavillon
toit à deux pans
Typologies lavoir ouvert sur deux cotés, égayoir rectangulaire
Mesures l : 15.0 m
la : 7.0 m
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa