Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fontaine La chèvre

Dossier IA88031092 inclus dans ensemble de 12 fontaines à Raon-l'Etape réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

Appellations Fontaine La chèvre
Dénominations fontaine
Aire d'étude et canton Vosges - Raon l'Etape
Hydrographies ruisseau de la Plaine
Adresse Commune : Raon-l'Étape
Adresse : rue Jules Ferry , rue Victor Brajon

Fontaine La chèvre fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le début du 20e siècle (11 à Raon l'Etape et 1 à La Neuveville). Ce projet vise à multiplier les points d’eau dans la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont fait des ravages les décennies précédentes, et à embellir cette commune à l'économie florissante.

Les 12 fontaines sont toutes réalisées par la Maison Ducel et la fonderie d'Osne-le-Val, qui rachète en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ».

Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242).

La Fontaine à La chèvre correspond au modèle n°11376, Planche 306, Folio 243, du catalogue de Ducel Val d'Osne. Elle est à son emplacement d'origine.

Le socle du bassin porte la mention "JJ. DUCEL / Me de Forges. PARIS". Le modèle de la statue de la chèvre renversant une ruche peut-être attribué à Christophe Fratin (1801-1863) sculpteur, ou à Pierre Louis Rouillard (1820-1881), sculpteur.

Plusieurs cartes postales du début du 20e siècle montrent que des bassins de bois étaient placés à côté pour faire la lessive ce qui était interdit dans ce type de fontaine ornementale.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Fonderie du Val d’Osne,
Fonderie du Val d’Osne

En 1833, Jean-Pierre-Victor André, établie une fonderie au Val d'Osne (maison « J.-P.-V. André » ). A sa mort en 1851, elle est acquise par « Barbezat et Cie », puis par « Fourment, Houillé et Cie ».

En 1870, elle devient « Société anonyme des hauts-fourneaux du Val d’Osne ».

En 1878, le Val d’Osne rachète les modèles de la maison « J. J. Ducel et fils ».

À la suite de Charles Hanoteau, Henri Hanoteau dirige l’entreprise à partir de 1895.

En 1907, le Val d’Osne rachète les anciens établissements « Sinson, Saint-Albin et Herdevin ». Le Val d’Osne a réalisé notamment les entrées du métro d’Hector Guimard

Jean Duranton, ingénieur, est administrateur délégué dans les années 1920.

L'entreprise est achetée par la fonderie d’art Durenne en 1931.

(Cf : IA00070344)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, (?), attribution par travaux historiques
Auteur : Ducel Jean-Jacques,
Jean-Jacques Ducel ( - 1877)

Jean-Jacques Ducel est maître de forges de Paris et meurt en 1877. Il achète avec Paulin Viry, maître de forges en Lorraine (mort en 1853), l’usine de Pocé-sur-Cisse (Indre-et-Loire) en 1829. Le siège et le magasin sont à Paris.

À la production d’éléments de bâtiments et décoratifs s’ajoutera celle de fontes artistiques. Les statues sont pour la plupart des copies de modèles antiques,

médiévaux et de la Renaissance, ou des classiques conservés au Louvre. Les sculpteurs Vital Dubray, Joseph Duret, Frédéric Iselin, Eugène Louis Lequesne, Pierre Loison, Auguste Martin, et Louis Sauvageau ont également fourni des modèles.

L'entreprise est rachetée par la fonderie du Val d’Osne, en 1878, les ateliers sont fermés, mais le Val d’Osne continue de commercialiser les modèles sous son nom, souvent avec les cartouches d’origine.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature
Auteur : Fratin Christophe,
Christophe Fratin (1 janvier 1801 - 17 aout 1864)

Christophe Fratin, (1801 Metz ; 1864 ; Raincy) est sculpteur animalier avec des représentations naturalistes ou d'animaux réalisant des actions humaines

Après des études à l’École de dessin de Metz, il continue son apprentissage chez Carle Vernet et Théodore Géricault.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, (?), attribution par travaux historiques
Auteur : Rouillard Pierre Louis,
Pierre Louis Rouillard (1820 - 1881)

Pierre Louis Rouillard (1820-1881), sculpteur à Paris.

Il entre en 1832 à l'École royale de dessin et de mathématiques, puis est admis en 1837 à l'Ecole des Beaux-arts à Paris où il est l'élève de Jean-Pierre Cortot.

Sculpteur animalier, il est nommé professeur de sculpture et d'anatomie à dans cette même école en 1840, ou il a notamment pour élève le sculpteur animalier François Pompon. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1866.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, (?), attribution par travaux historiques

La Fontaine à La chèvre est située au centre de Raon L'étape, le long de la rue principale, à un carrefour, à proximité du ruisseau de la Plaine. Elle est composée d'un bassin d'abreuvoir de forme ovale, en fonte, reposant sur un socle de grès rose. La colonne d'alimentation de plan rectangulaire en fonte repose sur un bord du bassin et possède un jet d'eau orné d'un mascaron à tête de lion. Un second mascaron en façade postérieure alimentait peut-être le bassin rectangulaire en grès rose qui est aujourd'hui placé non loin. La fontaine est sommée d'une statue figurant une chèvre renversant une ruche.

Murs fonte badigeon
grès pierre de taille
Plans plan régulier
Typologies fontaine d'ornement avec statue
Techniques fonderie
Représentations ornement végétal, feuille, ornement géométrique, perle, roseau, acanthe, mufle de lion, pilastre, chèvre, ruche, abeille, chêne, fleur
Précision représentations

Le bassin est décoré de frises à motifs géométriques (perles) et végétaux (roseaux, feuilles d'acanthe) et d'un mufle de lion.

La colonne d’alimentation est ornée de pilastres, encadrant deux roseaux croisés, de fleurettes et des feuilles d'acanthe.

La statue au sommet de la fontaine représente une chèvre cabrée qui renverse une ruche faite d'osier tressé sur deux pierres plates et des branchages de chêne. Le fond de la ruche ouvert a libéré un rayon de miel qui est tombé sur le sol. Des abeilles sont figurées à plusieurs endroits sur la chèvre qui porte également un collier.

Mesures h : 235.0 cm
h : 126.0 cm
h : 100.0 cm
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1995/09/15
Précisions sur la protection

Ensemble de 11 fontaines

Références documentaires

Bibliographie
  • Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon l'Etape 1934.

Périodiques
  • Fontes n°80. Association pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine métalurgique haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz.

    collection particulière
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa