Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fontaine du Jardin des Olives

Dossier IA88031111 inclus dans ensemble des 8 fontaines à Remiremont réalisé en 2016

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Voir

Appellations Fontaine du jardin des Olives
Dénominations fontaine
Aire d'étude et canton Vosges - Remiremont
Adresse Commune : Remiremont
Adresse : rue des Prêtres
Cadastre : 2016 AB 224 au centre du jardin enclos situé au sud-est du palais abbatial

La fontaine du jardin des Olives fait partie d'un ensemble de 8 fontaines qui a fait l'objet d'une inscription Monuments Historiques par arrêté du 4 avril 1996.

La fontaine est établie dans le jardin du palais abbatial, vers 1849, dans le cadre des travaux de clôture des dépendances de la mairie et du tribunal, place de la Constitution (rue des Prêtres). La fontaine faisant suite à ce mur, selon les plans de Charles Perron, architecte à Remiremont. Les travaux sont réalisés par Jean-Baptiste Pierre, Romary Pierre et Antoine Pierre entrepreneurs associés à Remiremont pour 3220,20frcs. (sources : AD88 - 2O401/14) La fontaine du jardin des Olives est ornée d'une statue de fonte de "l'Enfant au dauphin" d'après le modèle de Mathurin Moreau (1822-1912), portant le n°66 de la planche 582 du catalogue de 1864 de la fonderie du Val d'Osne. Le bassin est identique à celui présenté sur la planche 528bis, volume 2 du catalogue du même fondeur. Cette fontaine a été réinstallée dans les années 1950, dans le cadre d'un réaménagement du jardin suite à la disparition du groupe en bronze intitulé "Les derniers jours d'Herculanum" qui a été refondu vers 1941, lors de l'occupation allemande. Réalisée d'après une œuvre réalisée en 1833 par le sculpteur Denis Foyatier (1793 - 1863), elle avait été déposée à Remiremont par les Beaux-Arts de Paris en 1898.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , daté par travaux historiques, daté par source
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1849, daté par source
Auteur(s) Auteur : Foyatier Denis,
Denis Foyatier (21 septembre 1793 - 19 novembre 1863)

Denis Foyatier est né le 21 septembre 1793 à Bussières (Loire) et mort le 19 novembre 1863 à Paris.

Sculpteur néo-classique français, il est le beau-père du sculpteur Jules Blanchard.

Suite aux cours de dessin à Lyon (élève de Joseph Chinard et de Joseph Charles Marin), il entre à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1817 (élève de Lemot).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques
Auteur : Moreau Mathurin,
Mathurin Moreau (1821 - 1912)

Mathurin Moreau est né à Dijon en 1821 et meurt à Paris en 1912. Il appartient à une dynastie de sept sculpteurs et artistes.

Élève de son père (Jean-Baptiste-Louis-Joseph Moreau), puis de Ramey et Dumont, il est Second Grand prix de Rome en 1843.

Il collabore a de prestigieux chantiers de Paris (Opéra, Tuileries, Trocadéro, Hôtel de ville...).

Il édite des œuvres en série pour les fonderies de Gasne et de Durenne. De 1849 à 1879, il crée une centaine de modèles (statues, fontaines et objets décoratifs) pour la fonderie d’art du Val d’Osne, dont il sera l’un des administrateurs.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques
Auteur : Fonderie du Val d’Osne,
Fonderie du Val d’Osne

En 1833, Jean-Pierre-Victor André, établie une fonderie au Val d'Osne (maison « J.-P.-V. André » ). A sa mort en 1851, elle est acquise par « Barbezat et Cie », puis par « Fourment, Houillé et Cie ».

En 1870, elle devient « Société anonyme des hauts-fourneaux du Val d’Osne ».

En 1878, le Val d’Osne rachète les modèles de la maison « J. J. Ducel et fils ».

À la suite de Charles Hanoteau, Henri Hanoteau dirige l’entreprise à partir de 1895.

En 1907, le Val d’Osne rachète les anciens établissements « Sinson, Saint-Albin et Herdevin ». Le Val d’Osne a réalisé notamment les entrées du métro d’Hector Guimard

Jean Duranton, ingénieur, est administrateur délégué dans les années 1920.

L'entreprise est achetée par la fonderie d’art Durenne en 1931.

(Cf : IA00070344)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, attribution par travaux historiques
Auteur : Pierre Antoine,
Antoine Pierre

Antoine Pierre est entrepreneur à Remiremont au milieu du 19e siècle. Il intervient notamment à Remiremont (1849 ; 1851)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Pierre Jean-Baptiste,
Jean-Baptiste Pierre

Jean-Baptiste Pierre est entrepreneurs à Remiremont au milieu du 19e siècle. Il intervient notamment à Remiremont (1849)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Pierre Romary,
Romary Pierre

Romary Pierre est entrepreneurs à Remiremont au milieu du 19e siècle. Il intervient notamment à Remiremont (1849)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Perron Charles, dit(e) Perron Père,
Charles Perron , dit(e) Perron Père (1820 - 1886)

Charles Perron est né à Epinal en 1820 et meurt à Remiremont en 1886.

Formé à l'école départementale de dessin linéaire des Vosges à Epinal en 1834, il est architecte departemental de l'arrondissement de Remiremont (1845-1886), membre du service des travaux communaux pour la ville de Remiremont (1859-1869), architecte de la ville de Remiremont (1849-1881), membre du service des travaux departementaux (1860-1869), membre de la commission de surveillance de la prison, puis de la maison d’arrêt de Remiremont (1860-1886), membre du conseil d'hygiène publique et de la salubrité de l'arrondissement de Remiremont (1867-1879).

Son agence est située square des Rangs (1872-1885), puis boulevard Thiers (1882)

Il est le pere de Paul Perron (1854-1931).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

La fontaine du Jardin des Olives est située au centre du jardin du palais abbatial de Remiremont. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte avec une colonne d'alimentation centrale en granite rose de section carrée, qui sert de piédestal à la statue de fonte. Celle-ci représente un enfant soufflant dans une conque et chevauchant un dauphin. L'eau jaillit en filet à la fois de la bouche et du nez du poisson, mais aussi du coquillage.

Murs granite pierre de taille
fonte badigeon
Plans plan régulier
Typologies fontaine circulaire, fontaine d'ornement avec statue
Techniques fonderie
Représentations enfant, dauphin, draperie, coquillage, roseau
Précision représentations

L'enfant chevauchant le dauphin est représenté nu, avec une draperie flottant à son bras gauche et un bracelet de perles de l'autre côté. Ses deux mains maintiennent le coquillage devant sa bouche. Il porte également une couronne de roseau sur la tête.

Mesures h : 82.0 cm
la : 35.0 cm
pr : 36.0 cm
pds : 100.0 kg
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 1996/04/04
Précisions sur la protection

Ensemble de 8 fontaines

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa