Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fontaine de dévotion de Saint-Pierre-Fourrier

Dossier IA88031070 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Précision dénomination de Saint-Pierre-Fourrier
Appellations Fontaine de Saint-Pierre-Fourrier
Dénominations fontaine de dévotion
Aire d'étude et canton Vosges - Mirecourt
Adresse Commune : Mirecourt
Adresse : rue Vuillaume , rue du Guichet

La fontaine de la rue Vuillaume à Mirecourt est un monument érigé en 1892 en l'honneur de saint Pierre Fourier né à Mirecourt, béatifié en 1730, puis canonisé en 1897 par Léon XIII.

Sur le socle, plusieurs mentions sont gravées : à l'avant "St PIERRE FOURIER / NE A MIRECOURT / Le 30 novembre 1565" et la devis du saint "NE NUIRE A PERSONNE / ETRE UTILE A TOUS" ; à l'arrière du socle : "CE MONUMENT / A ETE ERIGE / EN L'ANNEE MDCCCLXXXII".

La statue a été réalisée par Denys Puech, sculpteur à Paris (1854-1942) selon la signature sur son socle "D. PUECH / PARIS 1892". Sur les pages du livre au pied du saint, sont inscrits les mots " CONSTITUTION / DE / NOSTRE-DAME / 20 JANVIER".

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , porte la date
Dates 1892, porte la date
Auteur(s) Auteur : Puech Denys,
Denys Puech (1854 - 1942)

Denys Puech est sculpteur à Paris (1854-1942).

Denys Puech naît à Gavernac, près de Rodez dans l'Aveyron, le 3 décembre 1854.

En 1870, Denys Puech travaille chez un marbrier et en 1872, il poursuit son apprentissage à Paris chez François Jouffroy puis chez Alexandre Falguière et Henri Chapu.

En 1881 et en 1883, il reçoit le Second prix de Rome, puis en 1884, il reçoit le Grand prix de Rome avec "Mézence blessé".

Elu à l'Institut et décoré de la Légion d'honneur, il est l'un des sculpteurs officiels de la IIIe République.

Il épouse en 1908 la princesse Amina Gagarine Stourdza (peintre).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature
Personnalité : Fourier Pierre, dit(e) saint Pierre Fourier,
Pierre Fourier , dit(e) saint Pierre Fourier (30 novembre 1565 - 9 décembre 1640)

Saint Pierre Fourier est né le 30 novembre 1565 à Mirecourt. Il entre chez les Chanoines Réguliers de Saint-Augustin, et devient le curé de Mattaincourt en 1597. Il appuie les Chanoinesses de Saint-Augustin de la Congrégation Notre-Dame, qui se destinent à l’éducation gratuite des filles.

Fidèle au duc de Lorraine et de Bar, il est exilé en 1636 suite à l'annexion par le Royaume de France. Il part alors pour Gray, où il meurt le 9 décembre 1640.

Il est béatifié en 1730, puis canonisé en 1897 par Léon XIII.

Sa légende reprend le miracle du jaillissement d'une source par un bâton pour abreuver des moissonneurs assoiffés. Il ressuscite aussi une fillette tombée et noyée dans le puits de Maittaincourt.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre, attribution par source

La fontaine de saint-Pierre Fourier est située au centre ville de Mirecourt, dans une rue étroite dont la plupart des bâtiments avoisinants ont été reconstruits récemment.

Elle est composée d'un bassin rectangulaire et d'une colonne d'alimentation de plan carré, en granite rose. Cette dernière constitue le piédestal de la statue de marbre représentant saint Pierre Fourier. Hors d'eau, le mascaron a été démonté et le bassin sert de bac à fleurs.

Murs marbre pierre de taille
granite pierre de taille
Plans plan régulier
Typologies fontaine d'ornement avec statue, fontaine commémorative, fontaine de dévotion
Techniques sculpture
Représentations saint, livre, croix croix de Lorraine
Précision représentations

La statue représente saint Pierre Fourier debout, en aube, avec un manteau sur les épaules. Sa main droite tient une croix et des fleurs de lys (?) contre son cœur. Sa main gauche est tendue vers le sol (doigts manquants), vers le livre ouvert à ses pieds.

Sur le socle, la devise du saint est flanquée de deux croix de Lorraine.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa