Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fontaine de dévotion de Saint-Pierre-Fourier

Dossier IA88031069 réalisé en 2015

Fiche

Précision dénomination Saint-Pierre-Fourier
Appellations Fontaine Saint-Pierre-Fourier
Dénominations fontaine de dévotion
Aire d'étude et canton Vosges - Mirecourt
Adresse Commune : Mattaincourt
Lieu-dit : Chapelle du Bon saint-Pierre Fourier
Adresse : rue de la Chapelle Ronde

La fontaine est établie sur la source où venait prier saint Pierre Fourier (1565 - 1640, curé de Mattaincourt à partir de 1597), à côté de l'orme qu'il avait planté.

En 1834, sur la demande de l'abbé Hadol, curé de Mattaincourt, l'arbre est remplacé par la chapelle ronde, l'eau est captée et la fontaine actuelle est construite. L'eau est dite miraculeuse, car saint Pierre Fourier planta son bâton dans le sol pour faire jaillir cette source dans le but d'étancher la soif des moissonneurs.

La façade de la fontaine porte le nom " FONTAINE DE St PIERRE FOURIER", et est gravée de graffitis.

La chambre de source a probablement été rénovée au début du 20e siècle.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle , daté par tradition orale
Principale : 2e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1834, daté par travaux historiques
Auteur(s) Personnalité : Abbé Hadol,
Abbé Hadol

L'abbé Hadol est curé de Mattaincourt dans la première moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par travaux historiques
Personnalité : Fourier Pierre, dit(e) saint Pierre Fourier,
Pierre Fourier , dit(e) saint Pierre Fourier (30 novembre 1565 - 9 décembre 1640)

Saint Pierre Fourier est né le 30 novembre 1565 à Mirecourt. Il entre chez les Chanoines Réguliers de Saint-Augustin, et devient le curé de Mattaincourt en 1597. Il appuie les Chanoinesses de Saint-Augustin de la Congrégation Notre-Dame, qui se destinent à l’éducation gratuite des filles.

Fidèle au duc de Lorraine et de Bar, il est exilé en 1636 suite à l'annexion par le Royaume de France. Il part alors pour Gray, où il meurt le 9 décembre 1640.

Il est béatifié en 1730, puis canonisé en 1897 par Léon XIII.

Sa légende reprend le miracle du jaillissement d'une source par un bâton pour abreuver des moissonneurs assoiffés. Il ressuscite aussi une fillette tombée et noyée dans le puits de Maittaincourt.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre, attribution par source

La fontaine de saint Pierre-Fourier est établie dans un angle, entre la chapelle Ronde et le cimetière. Elle est composée d'un bassin hémicirculaire adossé à une niche en pierre, d'où émerge un jet d'eau. Cette niche est abritée sous un portique, composé de deux pilastres soutenant un entablement qui porte la plaque au nom de la fontaine. L'ensemble est surmonté d'un fronton triangulaire, fissuré.

Derrière la fontaine, la chambre de source est construite en pierre de taille, avec un accès par un conduit en briques de laitier fermé par une plaque de fonte.

Murs calcaire pierre de taille
résidu industriel en gros oeuvre
fonte
Typologies fontaine miraculeuse, fontaine de dévotion
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural, fronton, pilastre
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa