Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fontaine de dévotion de la Pucelle, fontaine des fiévreux

Dossier IA88031045 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Précision dénomination de Jeanne d'Arc
Appellations fontaine des fiévreux, fontaine Jeanne d’Arc, fontaine de la Pucelle
Dénominations fontaine de dévotion
Aire d'étude et canton Vosges - Coussey
Hydrographies Meuse
Adresse Commune : Domrémy-la-Pucelle
Adresse : rue Côte de la Basilique
Cadastre : 2016 ZC 43

La fontaine des fiévreux à Domrémy, aussi appelée fontaine Jeanne d'arc ou fontaine de la Pucelle est celle où Jeanne d'arc aurait entendue sainte Catherine et sainte Marguerite (15e siècle). Elle est aussi réputée guérir les fiévreux, selon l’inscription sur la plaque commémorative "ICI COULE / LA FONTAINE DE LA PUCELLE / REPUTEE, DISAIT-ON / AU TEMPS DE Ste JEANNE / POUR GUERIR LES FIEVREUX / « Ste CATHERINE ET Ste MARGUERITE / VOUS ONT-ELLES PARLE A LA / FONTAINE QUI EST PRES DE L'ARBRE ? / - OUI JE LES Y AI ENTENDUES » / PROCES DE ROUEN 1431 / INTERROGATOIRE DU 1er MARS".

La source semble avoir été déplacée en contrebas du coteau (à l'emplacement actuel) pour laisser la place à la basilique pendant le 4e quart du 19e siècle.

Au vu de plusieurs cartes postales anciennes, la fontaine actuelle était initialement composée d'une borne fontaine en pierre encadrée de moellons grossiers adossés au terrain. Au dessus, deux petits sapins étaient plantés de part et d'autre. Dans les années 1910 ou au début des années 1920, la fontaine a été réaménagée : Le muret a été reconstruit avec une assise plus régulière, flanqué de deux escaliers composés de dalles de pierre. Au centre, la borne fontaine a été surmontée d'une stèle en rocaille portant la plaque commémorative. Une statue en fonte de Jeanne d'Arc a été fixée au sommet. Celle-ci correspond au modèle n°231 de la planche n°17 du catalogue de 1893 de la fonderie de l'Union Artistique de Vaucouleurs. L'eau de la fontaine s'écoulait sur quelques dizaines de centimètres vers un bassin circulaire, dont les bordures étaient également en rocaille.

Au fil du 20e siècle, les abords de la fontaine ont progressivement disparu : le bassin et le muret de soutènement sont invisibles, seul l'escalier au sud est en place et les deux sapins derrière la stèle ont été coupés. Toutefois, cinq autres arbres probablement plantés en même temps sont encore visibles (sapins et platanes).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : union internationale artistique de Vaucouleurs,
union internationale artistique de Vaucouleurs

En 1865, Martin Pierson crée l'Institut catholique de Vaucouleurs pour produire des statues religieuses en pierre, en plâtre, en terre cuite et en fonte de fer. Elle devint en 1881 l'union internationale artistique de Vaucouleurs. Martin Pierson meurt en 1900, son fils Charles lui succède. Éprouvée par la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905, l'entreprise s'oriente vers les fontes d'art (notamment des monuments aux morts. Charles Pierson mourut en 1923. L'entreprise est clôturée en 1967, après un long déclin.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, attribution par travaux historiques
Personnalité : D'Arc Jeanne, dit(e) La Pucelle,
Jeanne D'Arc , dit(e) La Pucelle (1412 - 1431)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre, attribution par source

La fontaine des fiévreux à Domrémy, aussi appelée fontaine Jeanne d'arc ou fontaine de la Pucelle est isolée dans un champ, en contrebas de la Basilique Sainte Jeanne d'Arc, dite du Bois-Chenu. Elle est composée d'une stèle en rocaille portant la plaque commémorative, surmontée d'une statue en fonte de "Jeanne d'arc écoutant ses voix". Celle-ci est couverte de nombreuses couches de peinture, masquant les détails. Un mince filet d'eau s'écoule au pied et disparait dans le sol sous une grille de fer.

Au sud, quelques marches en dalle de pierre compensent la dénivellation du site qui est entouré d'un bouquet de cinq arbres (sapins et platanes) formant un écrin autour de la fontaine.

Murs fonte badigeon
calcaire moellon
Jardins groupe d'arbres
Typologies fontaine d'ornement avec statue, fontaine miraculeuse, fontaine de dévotion
Techniques fonderie
Représentations sainte Jeanne d'Arc, ornement en forme d'objet, croix
Précision représentations

La statue en fonte de "Jeanne d'arc écoutant ses voix", correspond au modèle n°231 de la planche n°17 du catalogue de 1893 de la fonderie de l'Union Artistique de Vaucouleurs. Elle est présentée debout, marchant, les mains jointes en prière et la tête levée vers le ciel. Sa robe longue est relevée à l'avant, et maintenue par une ceinture de corde pour former une chute de pli. Une coiffe couvre sa tête et une croix est placée autour de son cou. Elle maintient un écheveau de laine sous le bras gauche, et un fuseau gît à ses pieds.

Mesures h : 95.0 cm

Références documentaires

Bibliographie
  • La Basilique Sainte-Jeanne-d'Arc de Domrémy-la-Pucelle. Monument national de la reconnaissance française à Jeanne d'Arc

    p.178 Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : C DOM
  • Domremy-la-Pucelle (Lorraine, Vosges). Histoire et patrimoine / réd. Magali Delavenne. Epinal : Conseil général des Vosges, 2013. 76 p., ill., plans.

    p.62 Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : C DOM
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa - TAUREAU Nadège - DELAVENNE Magali