Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°5

Dossier IA88030546 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées remise
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Bulgnéville - Bulgnéville
Adresse Commune : Crainvilliers
Lieu-dit : Adresse : rue Mothe (de la)
Cadastre : 2015 ZA 8

La ferme n°5 de Crainvilliers possède une structure qui remonte au 2e quart du 17e siècle selon la mention gravée au sommet de la porte charretière "S.MA 16 1620". Les ouvertures du logis ont été modifiées au 3e quart du 18e siècle selon la mention gravée sur le linteau de la baie de l'étage à gauche "DOM / NL 1751 TC". Des modifications postérieures ont eu lieu, dénaturant notamment le logis.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle , porte la date
Secondaire : 3e quart 18e siècle , porte la date
Dates 1620, porte la date
1751, porte la date

La ferme est implantée parallèlement à la rue menant à l'église, mitoyenne sur un coté. La porte charretière du 17e siècle (date portée) est en plein cintre et à chanfrein, et est liée par le piédroit à l'ouverture de l'étable. La structure de la ferme doit remonter à cette période au vu de l'escalier en vis en pierre de taille situé à l'arrière du logis (dia=200cm). Initialement en demi-hors d’œuvre desservant 3 niveaux, éclairé par de petites baies en plein cintre, cet escalier a été inclus dans une extension accolée en façade postérieure.

Les ouvertures du logis ont été modifiées au 18e siècle (date portée) par l'ajout de baies à linteau segmentaire délardé et l'encadrement sculpté de la porte piétonne. Le poêle a été dénaturé par la création d'un garage. Le plafond à poutres apparentes dont les arrêtes sont arrondies a été conservé au rez-de-chaussée, mais celui de l'étage a été déposé et réemployé dans la ferme n°6 (IA88030547). La cheminée et les placards ont été détruits.

Dans l'encadrement de la porte charretière, l'une des pierres du piédroit gauche est percée pour y passer la longe des chevaux. Au-dessus un oculus éclaire les combles.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
États conservations mauvais état
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural
Précision représentations

La porte piétonne est encadrée de pilastres et surmontée d'une agrafe et d'une corniche. L'encadrement de la porte charretière est à chanfrein tout comme le linteau de l'ancienne porte d'étable (modifiée). Un escalier en vis en pierre de taille dessert les 3 niveaux du logis.

architecture rurale du canton de Bulgnéville 88

implantation parallèle
mitoyen oui
flint segmentaire délardé
flintcha cintré
mlint grès, bois
porte piétonne oui
flint2 chanfrein
travée 3
fonction travée EGCP
flamande non
pans de bois non applicable
date 1620
observation Ferme de 1620 modifiée en 1751. Porte charretière à chanfrein. Petites baies en plein cintre en façade latérale et postérieure. Porte d'étable à chanfreine et modifiée. Encadrement de la porte piétonne avec pilastre, agrafe et corniche. Escalier en vis en pierre de taille à l'arrière du logis, demi hors œuvre desservant les 3 niveaux. Plafonds à poutres apparentes dont les arrêtes sont arrondies. Sol du 2e étage (sous les combles) démonté. Pierre de l'encadrement de la porte charretière percée pour attacher les chevaux.
chaine d'angle non applicable
seuil non applicable
mobilier Cuisine : cheminée détruite.
oculus oculus au-dessus de la porte charretière
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa