Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°5

Dossier IA88031801 réalisé en 2018
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Dompaire - Dompaire
Adresse Commune : Circourt
Adresse : 11 Grande Rue
Cadastre : 2018 ZE 92

La ferme n°5 de Circourt remontent au moins au 18e siècle, avec des modifications postérieures. Les agrafes des ouvertures de la façade antérieure portent des inscriptions ajoutées postérieurement à la construction : "POIRE DE / GARDE" (agrafe de la porte charretière) ; " JE / VOVS / AIME / COMME O /N CŒUR" (agrafe de la baie du logis).

Période(s) Principale : 18e siècle , daté par travaux historiques , (?)

La ferme n°5 de Circourt est située en bordure d’une des rues principales à l’ouest du village. Non mitoyen, le bâtiment est composé de trois travées avec une étable, une grange et un logis en profondeur. En l’absence de porte piétonne, on entre dans la cuisine en passant par la porte charretière et la grange (qui prend peut-être la forme d’un charri). Trois chambres ont été installées à l’étage, donnant sur la rue. La baie de l’étable, transformée en porte est particulièrement soignée, laisse à penser qu’un logis a pu y préexister. Des annexes récentes ont été accolées au pignon nord.

La structure de plan rectangulaire est construite en moellons de grès enduits, et les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille. Celles de l’étage sont à linteaux droits, tandis que celles du rez-de-chaussée sont à linteau segmentaire délardé avec une agrafe. L’ensemble est abrité par une charpente de bois à longs pans, couverte de tuiles mécaniques.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural, agrafe, rosace, coquille, Vierge, croix, coeur enflammé
Précision représentations

L'encadrement de la porte charretière est chanfreiné et muni d'une agrafe sculptée d’une swastika. La porte de l'étable et la baie du logis sont aussi surmontées d'une agrafe gravée respectivement d'une rosace et de trois cœurs flamboyants superposés.

Au-dessus à droite de la porte charretière se trouve une niche à assise moulurée qui est ornée d'une coquille et d'une rosace, et abritant une statuette de la Vierge.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa