Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°4

Dossier IA88031531 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Bulgnéville - Bulgnéville
Adresse Commune : Mandres-sur-Vair
Adresse : 35 rue Chenil (du)
Cadastre : 2017 D 302

La ferme a probablement été construite à la fin du 18e siècle selon la mention inscrite sur la pierre de fondation située en façade antérieure du logis, à droite de la baie du poêle : "CETTE PIERE / EST POSEE PAR / MOIS I FRANCOIS / RICHARD 1787 / IHS". Des modifications postérieures ont été réalisées, notamment la réfection des baies du logis au début du 20e siècle et la transformation de la grange en atelier.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle , porte la date
Secondaire : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1787, porte la date

La ferme est située au centre du village de Mandres-sur-Vair, sur la place au carrefour principal, devant l’Église. Elle est composée de deux travées : une grange et un logis en profondeur, entièrement construit en avant sur l'usoir, dessinant un plan en forme de L. On entre dans la cuisine par une porte piétonne. Cette pièce est adossée au poêle qui est sur la rue, et deux chambres se trouvent au-dessus. Les six baies qui éclairent le logis présentent des encadrements en alternance de grès et briques de laitier. La toiture à deux pans avec croupe lui confère une allure de pavillon.

La grange, dont l'encadrement de la porte charretière est en moellons, a été réutilisée en tant qu'atelier. L'étable se situe probablement à l'arrière du logis.

Murs grès moellon enduit
grès brique et pierre à assises alternées
Toit tuile mécanique
Plans plan régulier en L
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies Ferme à pavillon, Ferme à plan en L
Techniques sculpture
peinture
Représentations agrafe, palmette fleur, coeur, croix
Précision représentations

La porte piétonne est à linteau segmentaire délardé avec une agrafe qui est sculptée d'une palmette.

La pierre de fondation est gravée d'un cadre avec des fleurettes dans les écoinçons et d'un cœur central. Une croix surmonte le monogramme IHS.

Les façades sur rues sont ornées de fausses chaînes d'angles harpées peintes.

architecture rurale du canton de Bulgnéville 88

implantation parallèle
mitoyen oui
flint droit
flintcha cintré
mlint grès, briques de laitier
porte piétonne oui
flint2 segmentaire délardé
travée 2
fonction travée GE/C/P
flamande non
pans de bois non applicable
date 1787
observation fausses chaines d'angles harpées peintes. encadrement des baies en alternance de grès et briques de laitier
chaine d'angle fausse chaine d'angle
seuil non applicable
mobilier non vu
oculus jour rectangulaire au-dessus de la porte charretière
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa