Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°31

Dossier IA88030342 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Bulgnéville - Bulgnéville
Adresse Commune : Gendreville
Adresse : 181 rue Mougin
Cadastre : 2014 C 198

La ferme n°31 de Gendreville possède une structure qui remonte probablement au 17e siècle, avec des modifications postérieures. Dans le jardin en façade antérieure, plusieurs tuiles violons sont déposées et portent la mention "A. LEQUIN / A RORTHEY" au revers.

Période(s) Principale : 17e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Lequin Auguste-Louis-Théodore,
Auguste-Louis-Théodore Lequin (7 juillet 1809 - )

Auguste-Louis-Théodore Lequin, né à Bôle, canton de Neufchâtel en Suisse le 7 juillet 1809 s'installe comme cultivateur à Rorthey. Il est naturalisé et autorisé en 1844 à y fonder une tuilerie, qui produit notamment des tuiles violons. (cf. Bulletin des lois de la République Française, Volume 9 ; tome 25 concernant les ordonnances d'intérêt local ou particulier publiées pendant le 1er semestre 1844. Imprimerie Royale Paris, Aout 1844. pages 788 et 916).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, signature
Auteur : Tuilerie A. Lequin à Rorthey Auguste-Louis-Théodore,
Auguste-Louis-Théodore Tuilerie A. Lequin à Rorthey

Auguste-Louis-Théodore Lequin, né à Bôle, canton de Neufchâtel en Suisse.

Le 7 juillet 1809 s'installe comme cultivateur à Rorthey (Vosges). Il est naturalisé et autorisé en 1844 à y fonder une tuilerie, qui produit notamment des tuiles violons.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, signature

La ferme n°31 est implantée parallèlement à la rue, non loin de l’église. Cette ferme est composée de 3 rains : l'étable (transformée en atelier), la grange et un logis en largeur. Un escalier en vis, en pierre, en demi-hors-d’œuvre permet d’accéder aux chambres à l'étage et aux combles, depuis la cuisine. Celle-ci a conservé sa pierre à eau sous la baie de cuisine, sa cheminée, mais la taque a disparue. Dans le poêle, le placard chauffant est de petite taille.

Les baies sont variées : celle de l'escalier est à linteau en accolade, la baie de l'étage est à meneau et linteau trilobé, et la baie des combles est ornée d'une agrafe et de deux consoles. Les autres sont à linteaux droits, dont deux à chanfrein. La porte charretière est en plein cintre et à chanfrein.

Le jardinet aménagé sur l'usoir est garni de tuiles violons en remploi.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique, tuile creuse
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré, sous-sol, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à deux pans
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural, volute
Précision représentations

La porte charretière et deux baies sont à chanfrein, une baie possède un linteau en accolade, une baie à menau est surmonté d'un double linteau trilobé, et une baie en plein-cintre est munie d'une agrafe et de deux consoles.

architecture rurale du canton de Bulgnéville 88

implantation parallèle
mitoyen oui
flint droit
flintcha droit
mlint grès, bois
porte piétonne oui
flint2 trilobe
travée 3
fonction travée EGCP
flamande non applicable
pans de bois non applicable
date non applicable
observation Ferme avec escalier en vis, en pierre, en demi-hors-d’œuvre donnant dans la cuisine. Porte charretière et deux baies à chanfrein, 1 baie à linteau en accolade, 1 baie à meneau et linteau trilobé, et 1 baie avec agrafe et 2 consoles. tuiles violons en remploi sur l'usoir.
chaine d'angle fausse chaine d'angle
seuil non applicable
mobilier Cuisine : pierre à eau sous la baie de cuisine, cheminée, taque (disparue). Poele : petit placard chauffant.
oculus non
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa